Fan de cinéma
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Dernier film visionné

+11
phiphi931
Barbe-Noire
alm93
c2302t
yannickv
alamo
surfeur51
infrared
snaky930
l'andalous
zardi
15 participants

Page 48 sur 55 Précédent  1 ... 25 ... 47, 48, 49 ... 51 ... 55  Suivant

Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 48 Empty Re: Dernier film visionné

Message par surfeur51 Lun 25 Déc - 6:32

Barbe-Noire a écrit:Visiblement tu arrives à faire abstraction de çà, moi pas !
Oui...  Je trouve par exemple qu'un Charlton Heston qui a défendu bec et ongles la NRA et les armes à feu a fait bien pire que Justine Triet, mais je n'y pense pas en regardant Ben Hur ou le Cid.

Dernier film visionné  - Page 48 Lfg5
surfeur51
surfeur51

Messages : 1932
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 73
Localisation : Indre et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 48 Empty Re: Dernier film visionné

Message par surfeur51 Sam 30 Déc - 9:03

Je signale ce très bel article sur "Anatomie d'une chute". Mais compte tenu de nombreux spoilers, il est à réserver à ceux qui ont vu le film (ou à ceux qui ont décidé de ne jamais le voir, juste pour constater combien ils ont tort... Wink )

https://www.cineserie.com/news/cinema/anatomie-dune-chute-explication-fin-6423188/

Je ne reprendrai ici que le début et la conclusion de l'article :
À la fin d'"Anatomie d'une chute", très grand film de 2023, une décision de justice est rendue. Correspond-elle à la "réalité" ou, comme son personnage principal, Justine Triet a-t-elle "détruit la réalité par la fiction" ? En d'autres termes, Sandra est-elle coupable ou innocente ? On a mené l'enquête.
(...)
C'est aussi ce que soulignent les récompenses attribuées au film : le fait qu'Anatomie d'une chute ait exprimé dans un thriller procédural génial, un subtil film de vengeance et un geste de cinéma brillant, une réalité politique, sociale et intime qui diminue les femmes et qu'il faut de toute urgence parvenir à dépasser.
surfeur51
surfeur51

Messages : 1932
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 73
Localisation : Indre et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 48 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Sam 30 Déc - 20:20

Misanthrope (2023) de  Damián Szifron - 7/10 (Vu sur Canal+)

Dernier film visionné  - Page 48 Misanthrope

Le film vaut d'abord pour son interprétation. Comme dans Le silence des agneaux, on retrouve la jeune enquêtrice confrontée à un monstre et même si Shailene Woodley n'a pas le charisme de Jodie Foster,  elle réussit une composition intériorisée tout à fait honorable. Ben Mendelsohn  délaisse le rôle du méchant pour incarner avec brio celui d'un enquêteur intègre en butte aux tracasseries administratives et politiques.
L'originalité du film vient en fait du traitement. Ici pas de rebondissements et de switches tape à l'œil.  Même si la quête des policiers semble vouée à l'échec, on est plus proche de Seven que de Zodiac tant le nihilisme baignant le film est omniprésent. On retrouve cette critique acerbe de la société qui avait rendu célèbre le réalisateur argentin dans Les nouveaux sauvages.
La scène d'introduction est impressionnante par la maîtrise à la fois du montage et de la photographie.
Seuls points faibles, les facilités scénaristiques qui amènent à la scène finale et le manque d'empathie qu'on peut éprouver pour les personnages. Mais ne boudons pas notre plaisir pour une œuvre maîtrisée et prenante qui (ce qui est devenu rare) respecte les codes du genre.
zardi
zardi

Messages : 1820
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

surfeur51, snaky930 et HERVE PAUL aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 48 Empty Re: Dernier film visionné

Message par Barbe-Noire Dim 31 Déc - 4:20

surfeur51 a écrit:Je signale ce très bel article sur "Anatomie d'une chute". Mais compte tenu de nombreux spoilers, il est à réserver à ceux qui ont vu le film (ou à ceux qui ont décidé de ne jamais le voir, juste pour constater combien ils ont tort... Wink )

https://www.cineserie.com/news/cinema/anatomie-dune-chute-explication-fin-6423188/

Je ne reprendrai ici que le début et la conclusion de l'article :
À la fin d'"Anatomie d'une chute", très grand film de 2023, une décision de justice est rendue. Correspond-elle à la "réalité" ou, comme son personnage principal, Justine Triet a-t-elle "détruit la réalité par la fiction" ? En d'autres termes, Sandra est-elle coupable ou innocente ? On a mené l'enquête.
(...)
C'est aussi ce que soulignent les récompenses attribuées au film : le fait qu'Anatomie d'une chute ait exprimé dans un thriller procédural génial, un subtil film de vengeance et un geste de cinéma brillant, une réalité politique, sociale et intime qui diminue les femmes et qu'il faut de toute urgence parvenir à dépasser.

J'ai peut-être ( sans doute ??? ) bien tort, mais tu sais que je suis quelqu'un qui est rempli de préjugés  Mrgreen Twisted Evil !!
Ceci étant, vu que je suis abonné Canal + ( même si c'est très prioritairement pour le foot ), j'imagine que ce film sera diffusé courant 2024 par la chaîne cryptée .
Du coup, je le regarderai pour l'occasion, et je verrai alors si j'achète ou pas le BR, dans la même démarche que j'avais eue par exemple  pour "Top Gun : Maverick" !
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 3169
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 68
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

surfeur51 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 48 Empty Re: Dernier film visionné

Message par snaky930 Dim 31 Déc - 18:33

Barbe-Noire a écrit:

...Ceci étant, vu que je suis abonné Canal + ( même si c'est très prioritairement pour le foot ), j'imagine que ce film sera diffusé courant 2024 par la chaîne cryptée .
Du coup, je le regarderai pour l'occasion, et je verrai alors si j'achète ou pas le BR...

Copieur Mrgreen
snaky930
snaky930
Admin

Messages : 1769
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 54
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 48 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Mer 3 Jan - 10:23

Je verrai toujours vos visages de Jeanne HERRY - 8/10

Dernier film visionné  - Page 48 Je_verrai_toujours_vos_visages

Synopsis : Depuis 2014, en France, la Justice Restaurative propose à des personnes victimes et auteurs d’infraction de dialoguer dans des dispositifs sécurisés, encadrés par des professionnels et des bénévoles comme Judith, Fanny ou Michel. Nassim, Issa, et Thomas, condamnés pour vols avec violence, Grégoire, Nawelle et Sabine, victimes de homejacking, de braquages et de vol à l'arraché, mais aussi Chloé, victime de viols incestueux, s’engagent tous dans des mesures de Justice Restaurative. Sur leur parcours, il y a de la colère et de l’espoir, des silences et des mots, des alliances et des déchirements, des prises de conscience et de la confiance retrouvée… Et au bout du chemin, parfois, la réparation..

Faire un film sur la justice réparatrice (confrontation entre victimes et agresseurs) où l'essentiel se passe dans une pièce où 9 ou 10 personnes échangent leur point de vue et cela pendant presque deux heures est un pari osé que la réalisatrice de Pupille a relevé avec brio. La référence avouée à 12 hommes en colère est évidente même si Jeanne Herry, sans doute par crainte de décourager le spectateur, introduit quelques scènes ou flash back en dehors de la prison.
La réussite du métrage est surtout due à la qualité d'écriture du scénario et à celle de la direction d'acteurs. A des talents confirmés viennent se joindre deux acteurs jeunes et dynamiques (étonnant Dali BENSSALAH) qui savent transmettre une forte et juste émotion. On pouvait craindre une progression conventionnelle des échanges avec un aspect théâtral mais à chaque phase de la confrontation la scénariste a su trouver le ton juste et provoquer une forte empathie pour les personnages, la réalisation mettant bien en valeur les acteurs par des cadrages soignés et des plans serrés sur les visages.
Un film idéal pour un début d'année et qui fait un bien fou.
zardi
zardi

Messages : 1820
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

surfeur51, snaky930 et HERVE PAUL aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 48 Empty Re: Dernier film visionné

Message par surfeur51 Ven 5 Jan - 8:18

Je suis en train de regarder l'intégrale des films de Lars von Trier qui ont fait l'objet d'une sortie en coffret au format blu-ray.

Dernier film visionné  - Page 48 Lars-Von-Trier-L-integrale-Exclusivite-Fnac-Blu-ray

Je viens de revoir "Dogville", et j'en profite pour ressortir un dvd à la loupe que j'avais fait en décembre 2003, il y a déjà 20 ans  Shocked ...

Résumé :  Grace, une belle fugitive poursuivie par des gangsters, arrive dans la commune isolée de Dogville. Encouragés par Tom, qui s'est autoproclamé porte-parole de la ville, les habitants consentent à la cacher, en échange de quoi Grace accepte de travailler pour eux. Lorsqu'un avis de recherche est lancé contre elle, les gens de Dogville s'estiment en droit d'exiger une compensation, vu le risque qu'ils courent à l'abriter. La pauvre Grace apprend ainsi à ses dépens que la bonté est relative. Mais elle garde un secret, un secret fatal, qui fera regretter à Dogville d'avoir montré les dents...
Dernier film visionné  - Page 48 Tnwm    Dernier film visionné  - Page 48 H2pp
Avis : Dogville est un film difficile d'accès pour deux raisons:
Sa forme, plus proche du théâtre filmé que du cinéma. Les décors sont minimalistes, le film ayant été tourné dans un hangar, les murs des maisons étant écrits à la craie sur le sol. Ce procédé original peut dérouter, mais permet de suivre ce qui se passe dans une maison à l'insu des autres personnages qui évoluent de leur propre côté. Pour rendre l'action réaliste, tous les mouvements concernant les décors absents sont mimés, avec le son associé (ouverture d'une porte qui grince, par exemple). L'utilisation d'un narrateur en voix off met un peu de distance entre le spectateur et l'action, et le découpage du film en 9 chapitres et un prologue donne une image à la fois rétro et insolite.
Le fond est lui franchement dérangeant. Il s'agit d'une réflexion cruelle sur la société humaine, lâche, méchante et profiteuse. Pendant près de trois heures, on voit des personnes "normales" qui vont se transformer petit à petit en tourmenteurs martyrisant moralement et physiquement une jeune femme dont la beauté et la grâce (elle s'appelle Grace) illuminent le film. Elle accepte son sort, se voit enchaînée, violée, obligée de servir les autres, en acceptant son sort jusqu'au moment où… La fin du film apporte un éclairage encore plus cru sur la noirceur de l'âme humaine. Tout le registre des perversions y passe, la lâcheté, la luxure, la jalousie, la trahison, la méchanceté gratuite ; même les enfants s'y mettent, un jeune garçon faisant chanter Grace pour qu'elle lui donne une fessée, puis il va la dénoncer à sa mère...

Dernier film visionné  - Page 48 Rm9j   Dernier film visionné  - Page 48 2nyq

Avec tout cela, on peut se demander si ça vaut le coup de regarder ce film. En fait, on se fait très vite porter par le scénario, oubliant ces décors inexistants, et on reste fasciné devant cette cruauté imposée à un ange. Nicole Kidman est prodigieuse, elle rayonne sur ce film noir, et démontre là l'étendue de son registre de comédienne dans un rôle à l'antipode de la Suzanne Stone de "Prête à tout" qui lui avait valu un Golden Globe de la meilleure actrice. Tous les seconds rôles sont remarquables. Il faut dire qu'en l'absence de décors et d'effets spéciaux, il ne reste que la performance des acteurs pour nous captiver, même si la photographie est splendide. Paul Bettany, Lauren Bacall, ancienne gloire hollywoodienne, Stellan Skarsgard, Chloé Sevigny, Patricia Clarkson … donnent vie à des personnages dont les plus bas instincts vont petit à petit resurgir pour le malheur de tous. Au delà d'une forme particulière proche du théâtre, des trouvailles cinématographiques inédites donnent un relief à ce film si particulier. Le viol visible-invisible (toujours l'effet des murs inexistants), ou Grace "dans les pommes", sont des scènes inoubliables comme le sont tant de gros plans d'acteurs où un rien dans l'expression permet de dire tant de choses.

L’action se situe dans un patelin paumé des Montagnes rocheuses, dans les années 30. Cette sévère critique des hommes peut donc être ressentie comme de l'anti-américanisme exacerbé. Et de fait, Von Trier ne se prive pas de critiquer l'Amérique, même s'il reconnaît n'y avoir jamais mis les pieds. Mais quand on regarde bien, le film aurait la même force s'il s'était déroulé n'importe où dans le monde, et c'est bien la nature humaine en tant que telle qui est dépeinte avec tant de noirceur.


Dogville était à l'origine conçu comme le premier volet d'une trilogie, dont Nicole Kidman devait être la vedette. En fait seule une suite a été tournée, "Manderlay", et, Kidman s'étant désistée, on y verra Bryce Dallas Howard dans le rôle de Grace.

Ma note : 9/10
surfeur51
surfeur51

Messages : 1932
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 73
Localisation : Indre et Loire

zardi aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 48 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Sam 6 Jan - 13:58

L’amour et les forêts de Valérie Donzelli (2023) - 7/10

Synopsis: Quand Blanche croise le chemin de Grégoire, elle pense rencontrer celui qu’elle cherche. Les liens qui les unissent se tissent rapidement et leur histoire se construit dans l’emportement. Le couple déménage, Blanche s’éloigne de sa famille, de sa sœur jumelle, s’ouvre à une nouvelle vie. Mais fil après fil, elle se retrouve sous l’emprise d’un homme possessif et dangereux...

Délaissant les comédies rythmées, Valérie Donzelli change totalement de registre en adaptant un roman sur le thème de la domination masculine dans un couple. Elle met en valeur le personnage féminin impeccablement interprété par Virginie EFIRA victime de l'emprise psychologique de son mari incarné par un Melvil POUPAUD qui semble plus à l'aise dans le rôle du charmeur que dans celui du salaud.
On sent toutefois que la réalisatrice n'est pas tout à fait à l'aise dans le traitement de ce genre. Si la première demi-heure est plaisante  avec même quelques passages originaux comme cet épisode chanté dans une voiture qui fait penser à un film de Jacques DEMY, la suite  est nettement moins bien construite comme s'il y avait une crainte de s'appesantir dans le drame. On peut regretter certaines ellipses un peu trop accentuées notamment pour la parenthèse enchantée de l'aventure extraconjugale.
Malgré ces défauts on assiste à un thriller prenant  et on éprouve une forte empathie pour la victime de ce drame conjugal aux accents hitchcockiens.
zardi
zardi

Messages : 1820
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

surfeur51 et HERVE PAUL aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 48 Empty Re: Dernier film visionné

Message par surfeur51 Sam 6 Jan - 16:42

zardi a écrit:...on assiste à un thriller prenant  et on éprouve une forte empathie pour la victime de ce drame conjugal aux accents hitchcockiens.
Tout à fait d'accord. J'avais d'ailleurs noté ce film légèrement plus que toi, quand je l'avais visionné en octobre dernier (8/10).
surfeur51
surfeur51

Messages : 1932
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 73
Localisation : Indre et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 48 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Lun 8 Jan - 11:25

Je suis un fugitif / They made me a fugitive (1947) de Alberto Cavalcanti  - 7,5/10

Dernier film visionné  - Page 48 Je_suis_un_fugitif

Synopsis : Londres, 1947, le rationnement profite aux trafics en tous genres. Clem Morgan, ex-pilote de la Royal Air Force, s’associe à des trafiquants du marché noir. Mais la conscience morale de Morgan déplaît à Narcy, le meneur des malfrats qui cachent la marchandise dans des cercueils. Trahi par la bande, Morgan se retrouve en prison d’où il s évade pour prendre sa revanche...

Ce film noir de la période de l'après guerre s'inscrit dans un courant qui va révolutionner le genre pour aboutir à des chefs-d'œuvre (Brighton Rock, Les forbans de la nuit) qui ont pour trait commun une extrême violence et des personnages d'une noirceur impressionnante.
L'action se déroule dans les bas-fonds londoniens avec ces petites ruelles, ces pubs enfumés et ces quais noyés dans la brume. Les décors faits en studio, sont parfaitement exploités par la photographie d'Otto Heller qui accentue l'aspect expressionniste du film. Si le scénario ne brille pas par son originalité, l'interprétation est par contre saisissante. Loin des clichés romantiques (Brève rencontre) qui ont fait son succès Trevor Howard incarne un homme froid, désabusé mais déterminé à prouver son innocence. C'est toutefois Griffith Jones qui crève l'écran en chef de bande, dandy sadique, qui ne recule devant aucun expédiant pour arriver à ses fins, même lorsqu'il est mourant. Ajoutez à cela des rôles féminins originaux et la présence de la belle Sally Gray qui aura malheureusement une carrière éphémère. Autre fait marquant les dialogues baignés d'humour noir, avec des tournures propre à l'esprit britannique qui apporte au film un curieux mélange de cruauté et d'ironie.
La réalisation se veut efficace et délaisse tout ce qui n'est pas propice à développer l'action. les scènes brillamment filmées abondent (meurtre hors champ sur les quais, poursuite sur les toits... ).
Toute ces qualités font de ce film une œuvre marquante du cinéma britannique d'après guerre.
zardi
zardi

Messages : 1820
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 48 Empty Re: Dernier film visionné

Message par Barbe-Noire Mar 9 Jan - 3:14

"Anatomie d'une chute" vient d'avoir le Golden Globe du meilleur film étranger , ce qui pour moi représente bien plus qu'une palme d'or à Cannes .
Ça commence à sentir bien meilleur que la flopée de films rébarbatifs souvent récompensés sur la Croisette . Si ça se confirme par l'Oscar du meilleur film étranger ( c'est souvent le cas ) ..........
Ça commence à nettement plus sentir l'achat, mais je vais quand même vérifier çà sur Canal + quand ils vont le diffuser .
J'avais acheté "The artist" avec J. Dujardin et B. Bejo de par les Oscars hollywoodiens ( quand même obtenus sur le lobbying de ......... H. Weinstein Confus ) , et au final je m'étais quand même plutôt enquiquiné ( je reste soft ) au point de le revendre à bas prix en vide-grenier .
On va vérifier çà !
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 3169
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 68
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 48 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Mar 9 Jan - 11:03

Interdit aux chiens et aux italiens (2023) de Alain Ughetto - 8/10

Dernier film visionné  - Page 48 Interdit_aux_chiens_et_aux_italiens

Synopsis : Début du XXe siècle, dans le nord de l’Italie, à Ughettera, berceau de la famille Ughetto. La vie dans cette région étant devenue très difficile, les Ughetto rêvent de tout recommencer à l’étranger. Selon la légende, Luigi Ughetto traverse alors les Alpes et entame une nouvelle vie en France, changeant à jamais le destin de sa famille tant aimée. Son petit-fils retrace ici leur histoire.

Ce film d'animation m'a profondément touché car l'histoire de cette famille piémontaise est très proche de celle de la mienne. On suit avec beaucoup d'émotion le parcours de ces exilés qui bravent la faim, le mépris, les exactions des fascistes et les décès dus à la guerre ou aux maladies. L'animation est fluide et les personnages en pâte à modeler sont attachants.
Malgré les drames, l'humour est toujours présent et les personnages sont attachants. Ce fruit d'un travail colossal (7 ans) est une bien belle surprise qui m'a comblé de bonheur.
zardi
zardi

Messages : 1820
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 48 Empty Re: Dernier film visionné

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 48 sur 55 Précédent  1 ... 25 ... 47, 48, 49 ... 51 ... 55  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum