Fan de cinéma
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -56%
Casque PC Sennheiser EPOS – GSP 300 BLUE
Voir le deal
34.99 €

Dernier film visionné

+11
phiphi931
Barbe-Noire
alm93
c2302t
yannickv
alamo
surfeur51
infrared
snaky930
l'andalous
zardi
15 participants

Page 42 sur 52 Précédent  1 ... 22 ... 41, 42, 43 ... 47 ... 52  Suivant

Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 42 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Ven 19 Aoû - 7:00

Barbe-Noire a écrit:Je vais sans doute pouvoir me faire une idée ce vendredi soir pour "Stillwater" : il est diffusé sur Canal+ à 21 H  !
Evidemment, en même temps, il y la fin des championnats d'Europe d'athlétisme ...............
Avec la finale du 400m haies !
zardi
zardi

Messages : 1771
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 42 Empty Re: Dernier film visionné

Message par Barbe-Noire Sam 20 Aoû - 2:07

zardi a écrit:
Barbe-Noire a écrit:Je vais sans doute pouvoir me faire une idée ce vendredi soir pour "Stillwater" : il est diffusé sur Canal+ à 21 H  !
Évidemment, en même temps, il y la fin des championnats d'Europe d'athlétisme ...............
Avec la finale du 400m haies !

Bon, même si je m'en doutais un peu, finalement je suis resté toute la soirée sur l'athlétisme Twisted Evil . Le sport ( surtout ceux qu'on aime ) ça se vit en direct.  Le cinéma, si bon soit-il, c'est de la conserve, ça peut attendre un peu !
Belle médaille d'argent au 400m haies, mais je ne croyais pas à l'or , donc pas de regrets.  Happio est un bon espoir ( qui n'a pas encore le niveau qu'avait atteint Stéphane Diagana il y a 20 ans ), mais le norvégien Warholm est actuellement sans aucune contestation le meilleur du monde, même devant les américains .
Pour la dernière journée demain, je ne vois pas dans quelle épreuve nous pourrions décrocher une médaille d'or . Vu la blessure de Kevin Mayer au décathlon, la seule chance était Martinot-Lagarde au 110 m.haies, et il est second pour un millième de seconde Mad  ! Lavillénie est sur la pente ( de toute façon Duplantis est intouchable ), et nos relais ne sont pas les meilleurs pour l'instant .
Peut-être un podium au 4 x 100 masculin, si les passages de témoin sont réussis, mais, sauf accident de transmission, la Grande Bretagne et l'Italie seront devant  !
L'athlé français n'est pas au meilleur de sa forme Confus  !

P.S. : sorry pour ce HS  ...........
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 3124
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 68
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

phiphi931 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 42 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Sam 20 Aoû - 12:23

La fille de l'eau (1925) de Jean Renoir - 7/10

Dernier film visionné  - Page 42 Filmot10

Synopsis : La jeune Gudule, fille et petite-fille de mariniers est bien malheureuse. Depuis que son père est mort noyé, elle ne cesse d'être en butte aux assiduités de son oncle Jeff, un ivrogne lubrique. C'est par hasard qu'elle fait la connaissance de Justin Crépoix, un jeune Bohémien qui, séduit par le charme et la gentillesse de la jeune fille, la présente à sa mère et l'initie à la vie nomade. Mais la présence des Bohémiens dans un petit village ne plaît guère à la population qui les prend à parti. Une violente bagarre s'ensuit et, après une nuit passée dans la terreur, Gudule est recueillie par le fils du châtelain de l'endroit qui finit par lui déclarer son amour.

De l'aveu même du réalisateur ce moyen-métrage était destiné à lancer la carrière de son épouse Catherine Hessling que l'on retrouvera dans plusieurs de ses films notamment La petite marchande d'allumettes et Nana. Si le scénario est banal - une jeune fille accablée par le sort va trouver refuge auprès d'un jeune noble qui va la tirer des griffes de son oncle - la mise en scène est par contre digne d'intérêt. Dans la première partie de nombreux plans jouent avec la lumière et intègrent avec brio l'héroïne avec la nature, en particulier la forêt qui entoure le canal. Mais c'est dans une séquence de près de six minutes lors du cauchemar de Gudule que Jean Renoir va laisser libre cours à son imagination et à la maîtrise d'images surréalistes - personnages se déplaçant dans des plans perpendiculaire, surimpression, surexposition, utilisation du ralenti, projection sur une surface sphérique - d'une modernité étonnante. Il s'agit donc d'un film d'avant-garde dans lequel quelques thèmes d'ordre social transparaissent déjà.

Un petit film tourné avec peu de moyens mais qui surprend par l'originalité de certaines séquences qui tiennent du cinéma expérimental.
zardi
zardi

Messages : 1771
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 42 Empty Re: Dernier film visionné

Message par snaky930 Sam 20 Aoû - 15:16

surfeur51 a écrit:
snaky930 a écrit:.. en pensant que c'était un énième Matt "Bourne" Damon Mrgreen
nononon très peu d'action dans ce film, ce qui ne l'empêche pas d'être très prenant.
Malgré un ton et une ambiance très différents, ce film a de nombreux points communs avec le "Frantic" de Polanski

A propos de StillWater...

Très peu d'action effectivement. L'intrigue centrale (la recherche d'un père du véritable coupable d'un meurtre pouvant innocenter sa fille emprisonnée)  passe au second plan pour laisser place à un véritable choc des cultures et à un homme en quête de rédemption. Excellente prestation de Matt Damon, extrêmement touchant  lover

Yes Mam Wink
snaky930
snaky930
Admin

Messages : 1752
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 54
Localisation : IDF

surfeur51 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 42 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Sam 20 Aoû - 17:22

La petite marchande d'allumettes (1928) de Jean Renoir - 7,5/10

Dernier film visionné  - Page 42 Filmot10

Synopsis : La nuit de la Saint-Sylvestre, une petite marchande d'allumettes s'endort dans la neige.

Cette libre et courte (40mn) adaptation du comte d'Andersen met en scène son épouse Catherine Hessling comme dans Nana et La fille de l'eau mais le ton est tout autre. Ici c'est la poésie qui illumine cette brève histoire en particulier dans la fin où les cheveux de Karen se transforment d'abord en roses puis en flocons de neige, images qui restent gravée dans la mémoire. Comme dans La fille de l'eau le réalisateur montre tout son talent à travers le rêve où la mort poursuit à cheval la jeune fille dans les nuages après l'animation des personnages du magasin de jouets.

Un petit bijou d'imagination et de poésie qui annonce le courant du réalisme poétique français qui se révèlera quelques années plus tard.
zardi
zardi

Messages : 1771
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 42 Empty Re: Dernier film visionné

Message par c2302t Sam 20 Aoû - 22:30

Ennio de Giuseppe Tornatore : 9/10

Quel documentaire sur le maestrio, où l'on sent tout l'amour qu'à Tornatore et tous les intervenants pour lui.
Entre nostalgie(forcément les nombreux films cités nous parlent et créent des émotions personnalisées à chaque spectateur), hommage envers son immense talent, et sa conception de son art, avec toute l'humilité de l'artiste qui se sous-estime(de par ses origines modestes), Morricone se livre chronologiquement, sans jamais renier qui il est(avec l'aide de sa femme qui valide chacune de ses créations).
La fascination vient aussi de la différence entre son destin hors norme(auquel il ne se prédestinait pas) ,et son accomplissement, à travers aussi quelques déconvenues incompréhensibles(comment a t il pu ne pas recevoir l'oscar pour Mission de Joffé ?).
Bref je ne suis certainement pas très objectif concernant l'un de mes musiciens de films préférés (avec les 3 J), mais je vous le conseille fortement si vous avez l'occasion un jour de pouvoir le voir(les 2h30 sont passées hyper vite).

c2302t

Messages : 737
Date d'inscription : 10/11/2019
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 42 Empty Re: Dernier film visionné

Message par Barbe-Noire Dim 21 Aoû - 4:02

snaky930 a écrit:
surfeur51 a écrit:
snaky930 a écrit:.. en pensant que c'était un énième Matt "Bourne" Damon Mrgreen
nononon très peu d'action dans ce film, ce qui ne l'empêche pas d'être très prenant.
Malgré un ton et une ambiance très différents, ce film a de nombreux points communs avec le "Frantic" de Polanski

A propos de StillWater...

Très peu d'action effectivement. L'intrigue centrale (la recherche d'un père du véritable coupable d'un meurtre pouvant innocenter sa fille emprisonnée)  passe au second plan pour laisser place à un véritable choc des cultures et à un homme en quête de rédemption. Excellente prestation de Matt Damon, extrêmement touchant  lover

Yes Mam Wink

Contrairement à ce que mes proses habituelles pourraient peut-être Question parfois laisser penser, je n'attends pas spécifiquement "de l'action" dans tous les films, loin s'en faut .
Il n'y a pas des masses d'action dans "Elephant man" et c'est un chef d'œuvre absolu  lover lover ! "Le tournant de la vie" explore le destin de deux femmes qui ont choisi au même moment deux voies très différentes pour continuer leur vie, l'une la scène, l'autre son couple, et tout y est fondé sur des conversations et des situations, rien sur "l'action" pure ! Pour ne citer que deux exemples au milieu d'une myriade d'autres métrages que j'ai beaucoup aimés .
D'autre part, combien de synopsis de films "d'action" sont pour moi des repoussoirs ( Les "Fast and furious" ou les "Transformers" par exemple ! )
Je veux être ému, rire, avoir peur, être surpris, m'enthousiasmer    .................  mais surtout pas m'emmerder  !
Je ne dis pas  nononon que ce serait le cas avec "Stillwater", car le pitch tient parfaitement la route, mais comme je ne l'ai pas vu, bien évidemment je n'en sais rien . C'est typiquement un sujet où la forme va énormément conditionner le ressenti que je pourrais en avoir, alors que pour beaucoup de films, le pitch à lui seul Rolling Eyes Mad suffit déjà à m'en détourner !
A partir de là, je lis ce que vous en écrivez pour essayer de m'en faire une idée, et pour l'instant c'est surtout la comparaison qu'en a donné Surfeur avec "Frantic" qui me donne une piste . Car je n'avais pas beaucoup accroché avec ce Polanski Confus  !! Au point de ne jamais chercher à me le procurer, ni à l'époque en VHS, ni ensuite en DVD . Je suis loin de me rappeler les détails de l'intrigue, mais je sais par contre que quand il m'est arrivé de revoir ( souvent sur un passage télé ) un film que je me rappelais n'avoir que modérément apprécié longtemps avant, le second visionnage ( pour peu que je sois allé au bout ) a quasiment toujours confirmé ma première impression .
Maintenant, à part une trame de départ similaire, il est tout à fait envisageable que mon ressenti soit meilleur pour "Stillwater" que pour "Frantic" . Faudra juste que je trouve l'opportunité de le regarder , mais pour l'heure je concède que je ne suis pas très motivé à l'idée de l'acheter !
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 3124
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 68
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 42 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Dim 21 Aoû - 6:45

c2302t a écrit:Ennio de Giuseppe Tornatore : 9/10

Quel documentaire sur le maestrio, où l'on sent tout l'amour qu'à Tornatore et tous les intervenants pour lui.
Entre nostalgie(forcément les nombreux films cités nous parlent et créent des émotions personnalisées à chaque spectateur), hommage envers son immense talent, et sa conception de son art, avec toute l'humilité de l'artiste qui se sous-estime(de par ses origines modestes), Morricone se livre chronologiquement, sans jamais renier qui il est(avec l'aide de sa femme qui valide chacune de ses créations).
La fascination vient aussi de la différence entre son destin hors norme(auquel il ne se prédestinait pas) ,et son accomplissement, à travers aussi quelques déconvenues incompréhensibles(comment a t il pu ne pas recevoir l'oscar pour Mission de Joffé ?).
Bref je ne suis certainement pas très objectif concernant l'un de mes musiciens de films préférés (avec les 3 J), mais je vous le conseille fortement si vous avez l'occasion un jour de pouvoir le voir(les 2h30 sont passées hyper vite).

pouce Merci pour le retour. Est-ce que tu l'as vu en salle ? J'avais failli acheter l'édition HD italienne qui comportait des bonus intéressants mais j'ai préféré attendre l'édition française (sortie prévue en novembre)
Dernier film visionné  - Page 42 61bnUuQZ1DL._AC_SX569_
Dernier film visionné  - Page 42 71JKSyYGQKL.__AC_SX300_SY300_QL70_ML2_
zardi
zardi

Messages : 1771
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 42 Empty Re: Dernier film visionné

Message par surfeur51 Dim 21 Aoû - 7:36

Barbe-Noire a écrit:...et pour l'instant c'est surtout la comparaison qu'en a donné Surfeur avec "Frantic" qui me donne une piste
Pas forcément la bonne. J'ai fait la comparaison sur la situation d'un américain ne parlant pas français qui se retrouve en France pour essayer de retrouver sa femme (innocenter sa fille) en se heurtant aux autorités locales mais en bénéficiant de l'aide fortuite d'une fille (femme avec sa petite fille) avec qui il tisse une relation étroite. Mais j'ai bien dit que le ton et la forme des deux films étaient fort différents, or c'est souvent ça qui donne le ressenti principal, plus que l'intrigue. Maintenant, comme l'a souligné Snaky, le film tourne beaucoup sur les comportements humains et le choc des cultures, et tu as souvent écrit, en particulier sur "La Vie d'Adèle" où ce sont les points forts, que ça ne t'intéressait pas plus que cela...
surfeur51
surfeur51

Messages : 1911
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 73
Localisation : Indre et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 42 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Dim 21 Aoû - 18:30

La brigade du suicide / T-men (1947) de Anthony Mann - 8/10

Dernier film visionné  - Page 42 Old-brigade_du_suicide_bis.0

Synopsis : Deux agents du département du Trésor Américain sont désignés pour infiltrer le Milieu : ils devront mettre fin aux agissements d’un gang de faux-monnayeurs. Ils endossent une nouvelle identité et remontent peu à peu toute la filière.

Le visionnage de La rue de la mort m'a donné envie de (re)voir d'autres films noirs d'Anthony Mann à commencer par celui-ci, traité comme un film documentaire, dont le succès auprès du public permit la poursuite des réalisations dans le même genre. D'entrée une introduction très classique avec une voix off qui présente minutieusement les détails d'une mission d'infiltration par les agents du trésor américains (les fameux T-men) auprès d'une organisation de faux monnayeurs. On est plongé dans une atmosphère typique des films noirs de l'époque avec une séquence où on voit l'exécution d'un informateur. La scène est tournée la nuit, la silhouette se détache sur un mur éclairé le tout filmé à travers les jambes de l'assassin. Le ton est donné par ce magnifique plan du à un chef opérateur, John Alton, reconnu comme un des maîtres de la photo expressionniste. Autre séquence célèbre, l'assassinat dans un bain turc où Alton utilise magnifiquement la lumière diffusée par la vapeur d'eau.

Dernier film visionné  - Page 42 Critique-la-brigade-du-suicide-mann12  Dernier film visionné  - Page 42 Critique-la-brigade-du-suicide-mann20

La qualité photographique n'est pas le seul atout de cette œuvre qui se caractérise par une narration efficace avec une tension et une violence que même les films d'Henry Hathaway n'ont pu égaler, comme dans la scène où l'enquêteur est obligé d'assister à l'exécution de son partenaire sans pouvoir intervenir. A côté de Dennis O'Keefe qui incarne avec brio un agent intègre et dur au mal toute une kyrielle d'acteurs interprètent efficacement des truands en particulier Charles McGraw rejoint la liste de ces tortionnaires qui ont fait le bonheur du genre. A noter chose rare pour un film noir l'absence de femme fatale.

Une réussite due à la collaboration de deux artistes capables de transformer une série B en grand classique.
zardi
zardi

Messages : 1771
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 42 Empty Re: Dernier film visionné

Message par c2302t Dim 21 Aoû - 20:48

zardi a écrit:
c2302t a écrit:Ennio de Giuseppe Tornatore : 9/10

Quel documentaire sur le maestrio, où l'on sent tout l'amour qu'à Tornatore et tous les intervenants pour lui.
Entre nostalgie(forcément les nombreux films cités nous parlent et créent des émotions personnalisées à chaque spectateur), hommage envers son immense talent, et sa conception de son art, avec toute l'humilité de l'artiste qui se sous-estime(de par ses origines modestes), Morricone se livre chronologiquement, sans jamais renier qui il est(avec l'aide de sa femme qui valide chacune de ses créations).
La fascination vient aussi de la différence entre son destin hors norme(auquel il ne se prédestinait pas) ,et son accomplissement, à travers aussi quelques déconvenues incompréhensibles(comment a t il pu ne pas recevoir l'oscar pour Mission de Joffé ?).
Bref je ne suis certainement pas très objectif concernant l'un de mes musiciens de films préférés (avec les 3 J), mais je vous le conseille fortement si vous avez l'occasion un jour de pouvoir le voir(les 2h30 sont passées hyper vite).

pouce Merci pour le retour. Est-ce que tu l'as vu en salle ? J'avais failli acheter l'édition HD italienne qui comportait des bonus intéressants mais j'ai préféré attendre l'édition française (sortie prévue en novembre)
Dernier film visionné  - Page 42 61bnUuQZ1DL._AC_SX569_
Dernier film visionné  - Page 42 71JKSyYGQKL.__AC_SX300_SY300_QL70_ML2_

Oui je l'ai vu en salle hier.

c2302t

Messages : 737
Date d'inscription : 10/11/2019
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 42 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Mar 23 Aoû - 7:57

Marché de brutes / Raw deal (1948) de Anthony Mann - 9/10

Dernier film visionné  - Page 42 Old-marche_de_brutes_new_bis.0

Synopsis : Joe Sullivan brûle d’envie de sortir de prison. Il décide de s’adresser au truand Rick Coyle, qui lui doit de l’argent. Rick accepte de l’aider à s’évader. En réalité, il s’agit d’un piège…

Fort du succès obtenu avec La brigade du suicide, Anthony Mann tourne ce film noir en imposant une vision âpre et pessimiste qui caractérisera les grands westerns qui suivront. Si on retrouve certains des ingrédients du film précédent (John C. Higgins comme scénariste, John Alton comme chef opérateur et Dennis O'Keefe comme acteur principal) les deux œuvres sont en effet totalement différentes.
La voix off qu’on entend dès la première séquence n’est pas celle d’un commentateur anonyme mais celle de Pat (Claire Trevor), non pas une femme fatale mais au contraire celle qui va se dévouer pour sauver Joe (Dennis O’Keefe) un prisonnier qu’elle aime sans condition. Après son entretien avec Joe qu’elle informe de sa prochaine évasion elle croise Ann (Marsha Hunt), une jolie avocate qui va devenir malgré elle sa rivale. En quelques minutes le décor est planté avec ce triangle amoureux. Pendant tout le film le fugitif sera tiraillé entre ces deux femmes et sera le jouet d’une tragédie inexorable.
Comme dans tout film noir il y a les bons - ou du moins ceux auxquels le spectateur peut s’identifier – et les méchants, Rick (Raymond Burr) une crapule qui n’a aucun sens de l’honneur et son homme de main Fantail (John Ireland), sadique à souhait. Le scénario alterne les séquences entre les deux groupes dans un rythme de plus en plus accéléré jusqu’à l’affrontement final inévitable et d’une violence rarement égalée.
De nombreuses scènes se déroulent dans l’obscurité et sont magnifiées par la photographie expressionniste de John Alton. En particulier la représentation des deux femmes s’accorde avec leurs rôles respectifs, le visage de Claire Trevor étant de plus en plus noyé dans l’obscurité alors que celui de Marsha Hunt est de plus en plus éclairé.

De par son esthétisme, sa qualité d’écriture et d’interprétation cette œuvre est à mon avis un sommet du film noir.
zardi
zardi

Messages : 1771
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 42 Empty Re: Dernier film visionné

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 42 sur 52 Précédent  1 ... 22 ... 41, 42, 43 ... 47 ... 52  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum