Fan de cinéma
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -36%
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
Voir le deal
69.99 €

Dernier film visionné

+11
phiphi931
Barbe-Noire
alm93
c2302t
yannickv
alamo
surfeur51
infrared
snaky930
l'andalous
zardi
15 participants

Page 15 sur 56 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 35 ... 56  Suivant

Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 15 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Dim 5 Déc - 16:56

Jabberwocky (1977) de Terry Gilliam - 7/10
Dernier film visionné  - Page 15 2d-jabberwocky_br.0
Synopsis : À la mort de son père, le jeune Dennis décide de tenter sa chance en ville dans l’espoir de conquérir le cœur de sa dulcinée, Griselda, restée au village. Pendant ce temps, un horrible monstre surnommé Jabberwocky fait régner la terreur, tuant et anéantissant tout sur son passage. Voyant son royaume menacé, le roi Bruno le Contestable promet la main de sa fille à celui qui terrassera la bête…

Premier film en solo de Terry Gilliam, du moins pour la réalisation car plusieurs membres des Monty Python participèrent au tournage dont Michael Palin qui interprète le personnage principal. Admirateur du poème éponyme de Lewis Carroll qui fait partie du roman "De l'autre côté du miroir", il décide d'en faire une adaptation.
Il crée un univers médiéval crasseux et loufoque où règne la misère. S'il rompt avec la structure formée de sketches ou saynètes des films du fameux groupe britannique, il n'en délaisse pas l'humour ravageur basé sur le non sens et la satire. Ici ce sont les gens de pouvoir qui sont visés en premier avec quelques personnages qui vont être tournés en dérision face à un jeune homme pauvre ballotté et persécuté qui n'a de cesse que de retrouver sa dulcinée, la grosse et laide Griselda. Même si on reste au niveau de la farce presque scatologique, les gags et les réparties savoureuses sont au rendez-vous mais le scénario souffre de faiblesses narratives avec des longueurs et une structure décousue.
Compte tenu des faibles moyens financiers, le monstre qui est une vraie caricature vivante d'un dragon est dans le ton du film et est finalement assez réussi.
Malgré des défauts, on passe un bon moment avec ce film qui contient les prémisses de chefs-d'œuvre à venir comme Brazil.
zardi
zardi

Messages : 1837
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

snaky930 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 15 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Lun 6 Déc - 12:06

Dalton Trumbo / Trumbo (2015) - Jay Roach 7,5/10
Dernier film visionné  - Page 15 2d-dalton_trumbo_br.0
Synopsis : Hollywood, la Guerre Froide bat son plein. Alors qu’il est au sommet de son art, le scénariste Dalton Trumbo est accusé d’être communiste. Avec d’autres artistes, il devient très vite infréquentable, puis est emprisonné et placé sur la Liste Noire : il lui est désormais impossible de travailler. Grâce à son talent et au soutien inconditionnel de sa famille, Il va contourner cette interdiction. En menant dans l’ombre un long combat vers sa réhabilitation, il forgera sa légende.

Un biopic très conformiste qui vaut surtout pour l'interprétation. Bryan Cranston y incarne un personnage fidèle à l'original et nous livre une prestation digne de l'oscar qu'il a obtenu. A ses côtés, Helen Mirren, perverse à souhait, ne dépare pas en chasseuse de communistes et John Goodman dans un petit rôle crève l'écran avec sa batte. Bonnes performances aussi de Diane Lane et Elle Fanning.
L'autre mérite de cette oeuvre est la reconstitution de l'époque assez réussie. Par contre le film manque de rythme et est un peu trop hagiographique. On peut regretter en particulier qu'il n'y ait pratiquement rien sur la personnalité du sénateur McCarthy à l'origine de cette tâche dans l'histoire américaine.
zardi
zardi

Messages : 1837
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 15 Empty Re: Dernier film visionné

Message par alm93 Lun 6 Déc - 14:20

Reminiscence  (2021) de Lisa Joy avec  Avec Hugh Jackman, Rebecca Ferguson et Thandiwe Newton

Dernier film visionné  - Page 15 81WTXHQ0tOL._SY445_

Synopsis :
Dans un futur proche, Miami a été submergé par les flots, suite aux effets du changement climatique. Un enquêteur privé, Nick Bannister, est engagé par des clients afin de retrouver leurs précieux souvenirs. Au cours de sa dernière affaire, il tombe éperdument amoureux de sa cliente. A sa disparition, le détective est désemparé et se lance à sa recherche. Il se retrouve alors perdu dans une boucle temporelle et découvre des aspects de sa personnalité qu'il ne connaissait pas auparavant.

Le sujet était original et prometteur la distribution solide, on était en droit d'attendre un bon résultat.
Malheureusement c'est un peu poussif, l'intrigue est longue a se mettre en place, ça manque globalement de rythme a part une scène ou deux, pour tout dire on s'emmerde un peu par moment.
Au registre des points positif le rendu d'un Miami submergé par les eaux est très crédible on sent qu'il y avait un bon budget effets spéciaux et qu'il a bien été utilisé, l'image est très belle mais il en fallait plus pour faire un bon film.

Ma note : 5/10

Format Ultra HD Blu-ray, édition espagnole, le film ne sort chez nous que le 23 décembre en vidéo.

alm93

Messages : 862
Date d'inscription : 23/08/2020
Age : 57
Localisation : Indre

snaky930 et zardi aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 15 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Mar 7 Déc - 13:57

Le prêteur sur gages / The pawnbroker  (1964) de Sidney Lumet - 8,5/10
Dernier film visionné  - Page 15 2d-pawnbroker_br.0
Synopsis : Un rescapé des camps de concentration nazis devenu propriétaire d’un magasin de prêt sur gage doit à la fois affronter les cauchemars de son passé et l’environnement hostile du ghetto new-yorkais dans lequel il vit.

A bien des points de vue ce film marque une rupture et un renouveau dans la production américaine de l'époque.
Tout d'abord dans le thème abordé. La Shoah était un sujet dérangeant, non seulement parce que les gens voulaient passer à des choses moins graves et plus divertissantes mais aussi parce que, malgré la guerre, l'antisémitisme était toujours bien présent sur le sol américain. Peu de films avaient osé aborder ce drame, par prudence, ayant peur d'un rejet du public. Cela est flagrant quand on voit l'épisode du film où le rescapé des camps est dans sa famille d'adoption. Le sujet devient tabou et est banni des discussions. Autre aspect novateur, le réalisme. Presque tout le film se déroule dans le Bronx avec des images presque documentaires. Les noirs ne sont pas montrés sous une forme caricaturale mais comme de vraies personnes naturelles et complexes. Les images des rues avec une caméra à l'épaule ou en contreplongée pour suivre la course de Jaime Sanchez font irrésistiblement penser à celles qui émaillent les films de John Cassavetes.
Mais il n'y a pas que le fond, la forme aussi rompt avec la tradition hollywoodienne. Avec ses flash saccadés qui traduisent la pensée du personnage principal en plein milieu d'une discussion, le réalisateur innove comme l'avait fait Alain Resnais quelques années plus tôt. La musique de Quincy Jones,  pour sa première participation à un film, parfois assourdissante parfois même stridente, traduit l'état de confusion du personnage et souligne l'aspect dramatique. Enfin la photo de Boris Kaufman dans un noir et blanc superbe met en valeur des personnages écrasés par des structures d'immeubles jamais montrées à ma connaissance dans les films antérieurs, certaines vues étant de vraies œuvres d'art.
On connait la qualité de direction d'acteurs de Sidney Lumet, transfuge du théâtre et de la télévision, ici elle fait merveille avec Rod Steiger sublimé par son rôle tragique de martyre qui ne croit plus en rien et qui ne cherche qu'à quitter cette société à ses yeux déshumanisée. Et puis il y a toute cette galerie de personnages improbables qui viennent chercher vainement un peu de soulagement dans sa boutique.
Un beau film que j'ai enfin pu voir et que je vais revoir à de nombreuses reprises pour en apprécier toutes les qualités.
zardi
zardi

Messages : 1837
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

snaky930 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 15 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Mer 8 Déc - 20:23

Terreur aveugle / See No Evil (1971) de Richard Fleischer - 8/10
Dernier film visionné  - Page 15 2d-terreur_aveugle_br.0
Synopsis : Suite à une chute de cheval qui a mal tourné, la jeune Sarah perd l’usage de la vue. À sa sortie de l’hôpital, elle retourne habiter chez son oncle et sa tante dans un joli cottage de la campagne anglaise. Un jour que Sarah passe l’après-midi chez son ami Steve, un drame a lieu dans la demeure familiale…

De par son scénario ce film s'inscrit dans un sous genre du cinéma horrifique, une personne handicapée est la proie d'un tueur comme dans Seule dans la nuit. Mais il s'en démarque totalement de par le traitement et la mise en scène. Tout d'abord il ne s'agit pas d'un huis clos car beaucoup de scènes ont lieu en dehors de la maison où les crimes sont commis. L'action se situe essentiellement en plein jour. On ne voit jamais le visage du meurtrier et on ne connait pas ses motivations, c'est un psychopathe qui est l'incarnation du mal, thème qu'on retrouve dans de nombreuses œuvres du réalisateur (Le génie du mal, L'étrangleur de Boston, L'étrangleur de Rillington Square). Les premières minutes nous en montrent quelques aspects comme dans certains giallo, une paire de santiags, une gourmette, son attrait pour les armes et la violence mais c'est tout.
Le début du film nous présente l'héroïne et les décors dans un climat apaisé ce qui provoque une nette empathie pour le personnage. Chaque détail du décor ou déplacement est important car ils seront repris par la suite avec cette fois ci un climat et une tension beaucoup plus dramatique. La scène la plus marquante et la plus révélatrice de la qualité de la mise en scène, est celle où l'aveugle (Mia Farrow) passe la nuit dans la maison au milieu des cadavres qu'elle ne peut pas voir ou deviner. Ce décalage entre son comportement et l'horreur que voit le spectateur est original et très efficace.
A partir du moment où elle prend conscience de la menace le film tourne au survival et une longue descente aux enfers commence, la tension restant constante jusqu'au dénouement. Mia Farrow, dans des conditions physiquement pénibles, est très convaincante paraissant à la fois fragile et volontaire.
Un film maitrisé et novateur qui annonce d'autres œuvres comme Frenzy ou La nuit des masques.
zardi
zardi

Messages : 1837
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

surfeur51, snaky930 et c2302t aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 15 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Jeu 9 Déc - 17:22

La belle équipe (1936) de Julien Duvivier - 8/10
Dernier film visionné  - Page 15 3d-belle_equipe_br.0
Synopsis : Cinq amis, ouvriers au chômage et révoltés, gagnent à la Loterie nationale grâce à un billet acheté en commun. Ils décident de construire ensemble une guinguette en bord de Marne.
J'avais eu l'occasion de voir ce film à la télévision (au cinéma ce soir si mes souvenirs sont bons) et à l'époque les deux fins du film avaient été montrées. Ici seule la fin pessimiste, voulue par Julien Duvivier et son scénariste Charles Spaak, est présente. Il faut dire que la fin optimiste ne s'accorde pas du tout avec l'esprit de l'œuvre. Mais on peut aussi reprocher à la fin dramatique d'avoir été un peu bâclée, le dénouement arrivant d'une manière trop soudaine sans préparation.
Pour beaucoup ce film est associé au front populaire qui venait de triompher quelques mois avant sa sortie, mais même si on retrouve les thèmes dans l'air du temps vantant la coopération de ces ouvriers au chômage, il s'agit avant tout d'un film sur l'amitié. Une grande partie du film est consacrée à cette communion des cinq participants pour réaliser leur rêve .La beauté des paysages au bord de la Marne, la joie saine des amis au travail illuminent l'écran avec en prime la chanson "Quand on s’promène au bord de l’eau" chantée par Gabin.
Comme souvent dans les films de ce réalisateur le pessimisme est présent et le malheur va provenir des femmes. L'une, innocente, qui va provoquer le départ de deux des cinq amis, l'autre vénale qui va semer la zizanie entre les deux rescapés du groupe initial.
Côté interprétation, pas de fausse note. Jean Gabin est magistral alliant sensibilité et colère, Charles Vanel et Viviane Romance trouveront la notoriété grâce à ce film.
zardi
zardi

Messages : 1837
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

c2302t aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 15 Empty Re: Dernier film visionné

Message par alamo Jeu 9 Déc - 17:49

Tu as la fin optimiste (non restaurée) dans les bonus

alamo

Messages : 828
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 72
Localisation : Meudon

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 15 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Jeu 9 Déc - 18:06

alamo a écrit:Tu as la fin optimiste (non restaurée) dans les bonus
J'ai vu mais elle est présentée à part et de piètre qualité.
zardi
zardi

Messages : 1837
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 15 Empty West side story

Message par alamo Jeu 9 Déc - 18:11

West side story - Steven Spielberg - 7/10
Vu en salle Dolby (Atmos 4K?)

J'y suis allé un peu à reculons car j'adore la version de 1962 et je m'attendais au pire...
Disons-le tout de suite, j'ai été séduit par cette version.
La musique est identique, la plupart des chansons aussi, les acteurs sont très bien (contrairement à ce qu'a dit le guignol cinéma sur France info)
L'image est moins bonne, la version de Wise était en 70mm, celle-ci en 35mm scope, celui qui me dit que le 35mm=4K ou plus, je hurle !
Le son est meilleur, plus ample, plus détaillé.
Le jeu des 7 différences :
Les seules modifications que j'ai noté :
le chant "cool" est complètement différent pas les mêmes personnages, paroles modifiées.
l'iconique "America" est très différent pas d'unité de lieu, commence sur un balcon, se termine sur un carrefour avec des dizaines de danseurs et une grande foule, au lieu du décor unique sur le toit de l'immeuble
Les lieux des autres chansons peuvent être différents ou identiques mais les chansons sont les mêmes, entre autres, Spielberg n'a pas reconduit les effets dans Maria ou au début du bal, ce qui aurait été difficile puisque l'ordre de certaines chansons est différent.
Rita Moreno reprend le rôle de Ned glass, rôle un peu étoffé.

Je sais cela ne fait que 5 différences !
Bref, bravo à Steven pour ce remake.

alamo

Messages : 828
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 72
Localisation : Meudon

surfeur51 et c2302t aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 15 Empty Re: Dernier film visionné

Message par alamo Jeu 9 Déc - 18:23

zardi a écrit:
alamo a écrit:Tu as la fin optimiste (non restaurée) dans les bonus
J'ai vu mais elle est présentée à part et de piètre qualité.
C'est toujours ça, j'avais peur qu'ils ne l'aient pas incluse Smile

alamo

Messages : 828
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 72
Localisation : Meudon

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 15 Empty Re: Dernier film visionné

Message par Barbe-Noire Ven 10 Déc - 5:11

Pour "West Side Story", je vais sans doute retourner en salle, ce que je n'ai plus fait (avec ma fille et mon gendre) depuis "le Hobbit 3 : la bataille des 5 armées" : ça date !
Probablement dans la grande salle de Disney Village, s'ils le programment dans celle-ci, ce qui me semble probable . Les cinémas les plus proches pour moi sont à Meaux, mais le seul complexe de la ville est fermé pour travaux, et ne rouvrira au mieux que courant 2022 .
Maintenant, pour me faire retourner en salle, il me faut du très-très lourd ! J'imagine que le suivant sera très probablement "Avatar 2" , je ne sais pas encore quand !
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 3247
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 68
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 15 Empty Re: Dernier film visionné

Message par alamo Ven 10 Déc - 9:46

A Disney, c'est dans la salle IMAX, sans doute très bien mais très cher ! (16.90€)
Se joue aussi dans une (petite) salle (12.90)
Tout ça en version française Dernier film visionné  - Page 15 1f62b

alamo

Messages : 828
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 72
Localisation : Meudon

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 15 Empty Re: Dernier film visionné

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 15 sur 56 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 35 ... 56  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum