Fan de cinéma
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Cdiscount : -15€ dès 249€ sur tout le site pour tous / 10€ ...
Voir le deal

Un petit tour avec Léa Seydoux

+3
HERVE PAUL
Barbe-Noire
surfeur51
7 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Un petit tour avec Léa Seydoux Empty Un petit tour avec Léa Seydoux

Message par surfeur51 Mar 11 Oct - 22:22

Présenté comme un hommage à l'une des actrices les plus marquantes de la nouvelle génération, cet article peut facilement être transformé en top  si d'autres participants veulent ajouter leur propre liste issue de sa filmographie. Si on atteint 5 listes (seront prises en compte toutes celles contenant au moins 5 titres), je ferai une synthèse.

Née dans un famille aisée proche de l'industrie cinématographique, Léa Seydoux a eu néanmoins une enfance assez solitaire et une scolarité difficile, avec des parents séparés très tôt. Adolescente, elle cherche à surmonter sa grande timidité en prenant des cours de théâtre, avant de tourner des petits rôles au cinéma. Elle se fait remarquer en 2008 avec "La Belle Personne" de Christophe Honoré, qui lui ouvre les portes du cinéma français, ainsi que plusieurs opportunités à Hollywood : elle tourne alors des petits rôles avec Tarantino ("Inglourious Basterds"), Ridley Scott ("Robin des bois"), et côtoie Tom Cruise dans "Mission : Impossible- Protocole fantôme". En 2013, c'est la consécration internationale avec "La Vie d'Adèle" et sa palme d'or, habituellement attribuée au seul réalisateur, qui a été également décernée aux deux actrices principales, fait unique dans l'histoire cannoise.  Depuis, Léa Seydoux est devenue une des actrices françaises les plus reconnues et les plus sollicitées au plan mondial.

Un petit tour avec Léa Seydoux 6y4t

Mon top 10 :

1- La Vie d'Adèle
Un petit tour avec Léa Seydoux Ovxs
A 17 ans, Adèle ne se pose pas de question : une fille, ça sort avec des garçons. Sa vie bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune femme aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir le désir et lui permettra de s'affirmer en tant que femme et adulte. Face au regard des autres Adèle grandit, se cherche, se perd, se trouve...
Ce film est assez librement adapté de la BD "Le bleu est une couleur chaude" de Julie Maroh, et décortique les amours d'Adèle et Emma, jouées par Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux. Le jeu absolument époustouflant des deux actrices est à la base du succès du film, Kechiche se livrant à une observation attentive, quasi entomologique, des deux jeunes femmes. Il aborde en filigrane d'autres thèmes, comme les milieux sociaux (le prolétariat homophobe versus la bourgeoisie bobo) avec leurs bons côtés et leurs travers, l'enseignement, la connaissance et la culture, et évidemment, l'homosexualité, mais sans juger ni chercher à entrer dans les débats qui agitaient, à l'époque, les milieux politiques. Mais au final, on ne retiendra que l'histoire d'un amour exclusif et d'une jeune femme perdue...
Ma note : 10/10

2- Mourir peut attendre
Un petit tour avec Léa Seydoux Uud6
Alors qu'ils passent des jours heureux en Italie, à Matera, James Bond et Madeleine Swann se retrouvent poursuivis par une équipe du Spectre. James, persuadé que sa douce l’a trahi, prend congé... Cinq ans plus tard, l’ex-espion profite d’une paisible retraite en Jamaïque. Mais son ami, l’agent de la CIA Félix Leiter, vient lui demander de l’aider pour retrouver un scientifique du MI6, Valdo Obruchev, qui a été enlevé par le Spectre. Obruchev a mis au point une arme bactériologique terrifiante, et cette mission informelle va amener Bond sur les traces de Lyutsifer Safin, qui nourrit de sombres desseins pour la population mondiale…
"Mourir peut attendre" est une suite directe de "Spectre" avec, pour la première fois dans toute l'histoire de ces films, une "James Bond Girl" principale reprenant son personnage du film précédent. "Mourir peut attendre" bénéficie d'un très long prologue et la fin est un morceau de bravoure spectaculaire et émouvant, même si certains pourront trouver qu'il se démarque trop du ton habituel de ces films. La facture générale est fidèle à toute la série, avec les lieux exotiques, les scènes d'action spectaculaires et les gadgets. Les James Bond Girls suivent la tendance amorcée avec "Casino Royale" avec des rôles de plus en plus déterminants pour l'intrigue, bien loin des potiches en bikini de l'époque Connery/Moore. On retrouve y avec plaisir Léa Seydoux  dans son rôle de Madeleine Swann qui lui procure une place absolument unique dans l'ensemble des films consacrés à 007.
Ma note : 9/10

3- La Belle et la bête
Un petit tour avec Léa Seydoux Ylxz
1810. Après le naufrage de ses navires, un marchand ruiné doit s’exiler à la campagne avec ses six enfants. Parmi eux se trouve Belle, la plus jeune de ses filles, joyeuse et pleine de grâce. Lors d’un éprouvant voyage, le Marchand découvre le domaine magique de la Bête qui le condamne à mort pour lui avoir volé une rose. Se sentant responsable du terrible sort qui s’abat sur sa famille, Belle décide de se sacrifier à la place de son père...
Inspiré d'un conte de Marie Le prince de Beaumont écrit en 1756, "La Belle et la bête" a connu une dizaine d'adaptations cinématographiques, dont les plus connues étaient celles de Cocteau  en 1946 et Disney en 1991. Gans reprend le mythe en développant l'origine du sortilège dont est victime la bête, en ajoutant pas mal de scènes d'action, et en travaillant sur des décors et costumes absolument somptueux. Léa Seydoux est lumineuse en Belle, et Vincent Cassel est à la fois terrible et fragile en prince arrogant devenu une bête repoussante.
Ma note : 8.5/10

4- Journal d'une femme de chambre
Un petit tour avec Léa Seydoux Gds3
Début du XXème siècle. Très courtisée pour sa beauté, Célestine est une jeune femme de chambre nouvellement arrivée de Paris au service d’une famille de province. Repoussant les avances de Monsieur, Célestine doit également faire face à la très stricte Madame qui régit la maison d’une main de fer. Elle y fait la rencontre de Joseph, l’énigmatique jardinier de la propriété, pour lequel elle éprouve une véritable fascination...
En 1946 et 1964, Jean Renoir et Luis Buñuel avaient déjà adapté au cinéma le roman d'Octave Mirbeau "Le Journal d'une femme de chambre", mais tous deux en prenant pas mal de libertés avec le récit original. Par contre ce film de Benoit Jacquot, tourné en 2015, reste très proche du roman, et bénéficie d'une reconstitution minutieuse et très réussie de l'époque, dépeignant avec beaucoup de réalisme les rapports ambigus entre les gens de la haute bourgeoisie, égoïstes et sans scrupules, et leurs domestiques, aux ordres mais faisant leurs coups par derrière. Un monde cynique et dépeint sans pitié, alors que la France est déchirée par l'affaire Dreyfus. Léa Seydoux y est lumineuse aux côtés d'un Vincent Lindon habité par son personnage.
Ma note : 8.5/10

5- Spectre
Un petit tour avec Léa Seydoux Y52s
Un message cryptique surgi du passé entraîne James Bond dans une mission très personnelle à Mexico puis à Rome, où il rencontre Lucia Sciarra, la très belle veuve d’un célèbre criminel. Bond réussit à infiltrer une réunion secrète révélant une redoutable organisation baptisée Spectre. Bond persuade Moneypenny et Q de l’aider secrètement à localiser Madeleine Swann, la fille de son vieil ennemi, Mr White, qui pourrait détenir le moyen de détruire Spectre. Fille d'un tueur, Madeleine comprend Bond mieux que personne…
Quatrième opus de la saga où 007 est interprété par Daniel Craig, "Spectre" fait le lien entre les trois épisodes précédents en explicitant comment l'organisation mafieuse dirigée par Blofeld manœuvrait en sous-main tous les adversaires que Bond avait eu jusque-là à affronter. Ce film aurait pu clore la saga, Bond quittant, à la fin du film, les services secrets pour vivre avec Madeleine Swann, jouée par Léa Seydoux...
Ma note : 8,5/10

6- Les Adieux à la reine
Un petit tour avec Léa Seydoux Gkj9
En 1789, à l'aube de la Révolution, Versailles continue de vivre dans l'insouciance et la désinvolture, loin du tumulte qui gronde à Paris. Quand la nouvelle de la prise de la Bastille arrive à la Cour, le château se vide, nobles et serviteurs s'enfuient... Mais Sidonie Laborde, jeune lectrice entièrement dévouée à la Reine, ne veut pas croire les bruits qu'elle entend. Protégée par Marie-Antoinette, rien ne peut lui arriver. Elle ignore que ce sont les trois derniers jours qu'elle vit à ses côtés.
Belle reconstitution par Benoit Jacquot du Versailles flamboyant juste avant la révolution. Un beau trio féminin, la reine, jouée par Diane Kruger, sa confidente et maitresse, jouée par Virginie Ledoyen, et la jeune lectrice, jouée par Léa Seydoux, qui sera manipulée par les deux autres à leur profit...
Ma note : 8/10

7- Roubaix, une lumière
Un petit tour avec Léa Seydoux Motn
À Roubaix, un soir de Noël, Daoud le chef de la police locale et Louis, fraîchement diplômé, font face au meurtre d’une vieille femme. Les voisines de la victime, deux jeunes femmes, Claude et Marie, sont arrêtées. Elles sont toxicomanes, alcooliques, amantes…
Prenant le parti pris du réalisme minutieux, Desplechin nous fait vivre le quotidien de deux policiers enquêtant sur un crime crapuleux et qui doivent en plus faire face à des contraintes budgétaires et matérielles. Le scénario est d'autant plus crédible qu'il s'inspire étroitement d'un fait divers réel qui a eu lieu en 2002 et qui a fait l'objet d'un documentaire cité au générique du film. La ville de Roubaix où se passe l'action est partie prenante du scénario, comme l'indique le titre, avec ses quartiers tristes où vivent des marginaux. Roschdy Zem et Antoine Reinartz interprètent avec justesse les deux policiers enquêteurs et Léa Seydoux et Sara Forestier jouent remarquablement les deux filles paumées soupçonnées d'être mêlées à l'affaire...
Ma note : 8/10

8- Kursk
Un petit tour avec Léa Seydoux Euoq
Suite à l'explosion accidentelle d'une torpille, le sous-marin nucléaire russe K-141 Koursk, coule en mer de Barents le 12 août 2000, par 100 m de fond. Tandis qu’à bord du navire endommagé vingt-trois marins ayant échappé à l'explosion se battent pour survivre, au sol, leurs familles luttent désespérément contre les blocages bureaucratiques qui ne cessent de compromettre l’espoir de les sauver...
Tiré d'un fait réel, ce film nous fait vivre à la fois ce qui se passe dans le sous-marin en perdition (en ce sens il se rapproche de nombreux films qui privilégient le côté drame en huis-clos), mais aussi la vie à terre des proches qui cherchent à savoir ce qui se passe, ainsi que les efforts déployés pour tenter de sauver d'équipage en dépit réticences de militaires bornés surtout soucieux de préserver leurs secrets. Bien que la fin soit connue, le film est assez prenant et la tension souvent palpable, le casting étant dominé par Matthias Shoenaerts et Léa Seydoux, très crédibles en couple confronté au drame...
Ma note : 7.5/10

9- France
Un petit tour avec Léa Seydoux Rqmo
France de Meurs est une journaliste vedette d'une télévision française privée. Sa célébrité, sa façon de concevoir ses reportages et ses émissions, ainsi qu'un enchaînement d'événements personnels vont entraîner une remise en cause totale de son parcours médiatique et bouleverser sa vie.
Satire du journalisme spectacle qui cherche à faire mousser le buzz, "France" met en scène une journaliste, bien plus préoccupée par sa propre mise en valeur qu'à la réalité des faits qu'elle rapporte. Un bête accident de la route va provoquer sa chute médiatique et l'amener à se remettre en cause. Léa Seydoux porte tout le film et interprète avec beaucoup de justesse une femme qui passe du sommet de la gloire (voir son interview du Président de la république) à la dépression puis à la renaissance après un drame personnel qui va la marquer à jamais.
Ma note : 7,5/10

10- Les Crimes du futur
Un petit tour avec Léa Seydoux 5azc
Dans un futur proche, le corps humain est l’objet de transformations et de mutations nouvelles. Avec la complicité de sa partenaire Caprice, Saul Tenser, célèbre artiste "performeur", met en scène la métamorphose de ses organes dans des spectacles d’avant-garde. Timlin, une enquêtrice du Bureau du Registre National des Organes, suit de près leurs pratiques. C'est alors qu’un groupe mystérieux se manifeste : ils veulent profiter de la notoriété de Saul pour révéler au monde la prochaine étape de l’évolution humaine...
Dans son dernier film en date, David Cronenberg revient à son thème cher des corps déchirés déjà vu dans "Crash" ou "eXistenZ" . Même si le film est clairement à classer parmi les films d'horreur, il bénéficie d'une esthétique léchée et met brillamment en scène un monde sombre et désespérant, mais no dénué d'une certaine poésie. Le couple  Viggo Mortensen/Léa Seydoux porte tout le film, les apparitions du couple antagoniste Don McKellar/Kristen Stewart étant beaucoup plus discrètes.
Ma note : 7/10

Je complète cet article avec trois films où joue Léa Seydoux et que j'aime beaucoup, mais qui ne figurent pas dans la liste principale parce que son rôle y est très secondaire. Ils sont bien sûr tous acceptables dans le cadre d'un top.

Inglourious Basterds
Un petit tour avec Léa Seydoux Mw73
Dans une France occupée par les Allemands, Shosanna Dreyfus est témoin de l'exécution de toute sa famille par le colonel nazi Hans Landa. Elle y échappe de justesse et se réfugie à Paris où elle se cache sous une nouvelle identité comme propriétaire et gérante d'un cinéma. Ailleurs en Europe, le lieutenant Aldo Raine recrute un groupe de soldats juifs pour mener des opérations de vengeance ciblées et organisées. Leur but : tuer des nazis. Connue par ses ennemis sous le surnom des "Bâtards", l'équipe de Raine s'allie à l'actrice allemande  Bridget Von Hammersmark dans une mission secrète pour exécuter les leaders du troisième Reich...
Avec "Inglourious Basterds", Tarantino réécrit l'histoire en mettant en scène une fin du 3ème Reich surréaliste avec une juive réussissant à en éliminer tous les chefs dans un attentat spectaculaire. Film d'action marqué par une forte dérision, servi par des acteurs impeccables dont on sortira les performances de Christoph Waltz et Mélanie Laurent qui mènent le show en compagnie de Brad Pitt, Diane Kruger, Daniel Brühl, Michael Fassbinder et Eli Roth. Léa Seydoux y tient un rôle marginal, la fille du fermier qui cache Shosanna (Mélanie Laurent) au début du film.
Ma note : 9/10

Robin des bois
Un petit tour avec Léa Seydoux 7ipl
À l’aube du treizième siècle, Robin Longstride, humble archer au service du roi, assiste, en Normandie, à la mort de Richard Cœur de Lion, tout juste rentré de la Troisième Croisade. De retour en Angleterre et alors que le prince Jean prend possession du trône, Robin se rend à Nottingham où il découvre l’étendue de la corruption qui ronge son pays. Il se heurte au despotique shérif du comté, mais trouve une alliée en la personne de la belle et impétueuse Lady Marianne. Robin entre en résistance et rallie à sa cause une petite bande de maraudeurs. Ensemble, ils vont s'efforcer de soulager un peuple opprimé et pressuré sans merci, de ramener la justice en Angleterre et de restaurer la gloire d'un royaume menacé par la guerre civile...
Ridley Scott réécrit l'histoire de Robin des bois en lui donnant un faux air d'histoire vraie, en s'appuyant sur des faits historiques comme la mort de Richard Coeur de Lion au siège de Châlus en 1199. Le film est spectaculaire, mené par un Russell Crowe qui retrouve un rôle assez proche de celui de "Gladiator". Cate Blanchett est une Lady Marianne plus mûre que les jeunes femmes des films précédents. Oscar Isaac incarne un Jean sans Terre cupide et fourbe, fidèle à sa légende, et Léa Seydoux est son épouse Isabelle d’Angoulême, dans un rôle assez effacé.
Ma note : 8.5/10

Mission : Impossible - Protocole fantôme
Un petit tour avec Léa Seydoux 6veo
Impliquée dans l'attentat terroriste du Kremlin, l'agence Mission Impossible (IMF) est totalement discréditée. Tandis que le président lance l'opération "Protocole Fantôme", Ethan Hunt, privé de ressources et de renfort, doit trouver le moyen de blanchir l'agence et de déjouer toute nouvelle tentative d'attentat. Mais pour compliquer encore la situation, l'agent doit s'engager dans cette mission avec une équipe de fugitifs d'IMF dont il n'a pas bien cerné les motivations…
Quatrième volet de la saga Mission : Impossible, ce film fait la part belle aux scènes spectaculaires tournées par un Tom Cruise au sommet de sa carrière. On retrouve plusieurs personnages de l'opus précédent, et le rythme trépidant du film fait qu'on ne s'ennuie jamais et évite que l'on s'attarde sur certaines invraisemblances. Léa Seydoux y incarne Sabine Moreau, une tueuse à gage dans le camp des méchants...
Ma note : 7.5/10
surfeur51
surfeur51

Messages : 1404
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 71
Localisation : Indre et Loire

Voir le profil de l'utilisateur

prune99, phiphi931 et Old_School aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Un petit tour avec Léa Seydoux Empty Re: Un petit tour avec Léa Seydoux

Message par Barbe-Noire Mer 12 Oct - 2:39

J'ai vu les 3 "supplémentaires" Mrgreen  .....................  mais aucun des 10 que tu classes dans ton top  affraid . Oui, je sais, j'ai beaucoup de retard Embarassed  dans les James Bond ( je les ais tous ), mais j'avoue que malgré la qualité d'ensemble incontestable des films, je coince un peu avec Daniel Craig, qui pour moi, malgré tout ses talents d'acteur, ne colle pas du tout avec 007 Confus  ! Mais ceux-là, ça viendra, aucun doute !
"La belle et la bête", j'ai failli le voir en 2 occasions cette année ( sorti de mes étagères avec quelques autres pour proposer un film à regarder, avec un pote, puis avec ma fille, mais à chaque fois ils ont choisi autre chose : "True Grit" et "Au cœur de l'océan" ). Donc, ça couve !
J'ai aussi "Kursk", "Minuit à Paris" et "Grand Budapest hôtel" ( pour la critique dans LAL ) encore blistés .
Va falloir que je lise les avis pour le Cronenberg ( pas entendu parler ) !
Je vais m'abstenir là-dessus : 3 films vus, pour un top c'est franchement court, surtout , comme tu le précises, qu'elle n'y a que des petits rôles .
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 2385
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 66
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un petit tour avec Léa Seydoux Empty Re: Un petit tour avec Léa Seydoux

Message par surfeur51 Mer 12 Oct - 10:20

Barbe-Noire a écrit:... je coince un peu avec Daniel Craig, qui pour moi, malgré tout ses talents d'acteur, ne colle pas du tout avec 007  !
Marrant comme les perceptions peuvent être différentes. Pour moi, c'est, avec Timothy Dalton, celui qui colle le mieux au personnage...
surfeur51
surfeur51

Messages : 1404
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 71
Localisation : Indre et Loire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un petit tour avec Léa Seydoux Empty Re: Un petit tour avec Léa Seydoux

Message par HERVE PAUL Mer 12 Oct - 18:34

Salut Surfeur ,
comment cela se fait il que tu ai oublié dans ton top 10 ,  le film GRAND CENTRAL (2013) de Rebecca Zlotowski Shocked
C'est dans ce film que j'ai découvert Léa SEYDOUX

HERVE PAUL

Messages : 84
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 58
Localisation : Angers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un petit tour avec Léa Seydoux Empty Re: Un petit tour avec Léa Seydoux

Message par snaky930 Mer 12 Oct - 19:05

Merci pour cette mise en lumière. Merci

Partant pour un top (mais pas tout de suite Laughing )
snaky930
snaky930
Admin

Messages : 1241
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 53
Localisation : IDF

Voir le profil de l'utilisateur

surfeur51 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Un petit tour avec Léa Seydoux Empty Re: Un petit tour avec Léa Seydoux

Message par surfeur51 Mer 12 Oct - 19:11

HERVE PAUL a écrit:Salut Surfeur ,
comment cela se fait il que tu ai oublié dans ton top 10 ,  le film GRAND CENTRAL (2013) de Rebecca Zlotowski Shocked
C'est dans ce film que j'ai découvert Léa SEYDOUX
Je n'ai pas "oublié" ce film, que je connais d'autant mieux qu'il se passe dans le monde des centrales nucléaires dans lequel j'ai fait toute ma carrière. Simplement, j'ai fait un top10, ce qui implique que les films classés au-delà n'apparaissent pas. D'une certaine façon "Grand Central" est un regret, noté 7/10 comme "Les crimes du futur", à égalité avec "The Grand Budapest Hotel" ", et un peu devant "Sans laisser de traces" et "Plein sud"...
surfeur51
surfeur51

Messages : 1404
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 71
Localisation : Indre et Loire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un petit tour avec Léa Seydoux Empty Re: Un petit tour avec Léa Seydoux

Message par reno11 Mer 12 Oct - 21:52

Beau travail surfeur.
Je me sens tellement largué sur les acteurs/actrices/cinéastes Français contemporains que la moindre intervention de ma part sur le sujet manquerait d'argumentation.
Les 5 films que j'ai vu dans ta liste ne m'ont pas marqué autant que toi et notamment le premier d'entre eux. Question de sensibilité.
J'aurais été incapable de citer un seul film où joue cette actrice , c'est tout dire.
La cinéphile est un univers si vaste qu'une vie d'homme ne suffit pas à en explorer toutes les dimensions.
Il faut faire des choix , dans l'approche et donc dans le choix des films.
Je n'aborde cette dimension là que de façon très épisodique.

reno11

Messages : 32
Date d'inscription : 06/06/2022

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un petit tour avec Léa Seydoux Empty Re: Un petit tour avec Léa Seydoux

Message par surfeur51 Mer 12 Oct - 22:35

reno11 a écrit:La cinéphile est un univers si vaste qu'une vie d'homme ne suffit pas à en explorer toutes les dimensions.
Il faut faire des choix , dans l'approche et donc dans le choix des films.
Tu as entièrement raison. L'offre films est considérable, sans compter la quantité de séries télé qui vient encore diversifier les choix possibles. Alors chacun se concentre principalement sur ce qu'il préfère, et dans mon cas, je prend souvent plus de plaisir avec des films récents que plus anciens. J'essaye néanmoins de découvrir de temps en temps des grands classiques que je n'avais pas encore vus, mais c'est vrai que j'ai rarement envie de les regarder à nouveau. Il y a quand même des exceptions, comme "The Kid" qui m'a vraiment emballé. Alors, toi, tu as du mal avec Léa Seydoux, et moi, je viens de constater lors d'un quizz récent que je n'avais jamais vu un seul film avec Lana Turner (*); que j'aurai été donc bien incapable de reconnaitre...

(*) à l'exception de "Chantons sous la pluie" où il parait qu'elle apparait dans un film dans le film
surfeur51
surfeur51

Messages : 1404
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 71
Localisation : Indre et Loire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un petit tour avec Léa Seydoux Empty Re: Un petit tour avec Léa Seydoux

Message par Barbe-Noire Jeu 13 Oct - 2:36

surfeur51 a écrit:
reno11 a écrit:La cinéphile est un univers si vaste qu'une vie d'homme ne suffit pas à en explorer toutes les dimensions.
Il faut faire des choix , dans l'approche et donc dans le choix des films.
Tu as entièrement raison. L'offre films est considérable, sans compter la quantité de séries télé qui vient encore diversifier les choix possibles. Alors chacun se concentre principalement sur ce qu'il préfère, et dans mon cas, je prend souvent plus de plaisir avec des films récents que plus anciens. J'essaye néanmoins de découvrir de temps en temps des grands classiques que je n'avais pas encore vus, mais c'est vrai que j'ai rarement envie de les regarder à nouveau. Il y a quand même des exceptions, comme "The Kid" qui m'a vraiment emballé. Alors, toi, tu as du mal avec Léa Seydoux, et moi, je viens de constater lors d'un quizz récent que je n'avais jamais vu un seul film avec Lana Turner (*); que j'aurai été donc bien incapable de reconnaitre...

(*) à l'exception de "Chantons sous la pluie" où il parait qu'elle apparait dans un film dans le film

J'avoue que je n'ai pas fait attention Surprised  à la présence furtive de Lana Turner dans "Chantons sous la pluie", mais vu que de courtes scènes du Georges Sidney "Les 3 mousquetaires" apparaissent ( en N & B, alors que le film est en couleurs ) , pour montrer des passages de cascades chevaleresques censées avoir été tournées en muet par Don Lockwood - Gene Kelly ( le bellâtre fadasse Mrgreen Wink  ), et que Lana Turner interprète le rôle de Milady de Winter dans cette version, j'imagine que c'est à cette occasion qu'elle doit apparaître rapidement dans la comédie musicale de Stanley Donen ! Une sorte de caméo involontaire pour elle, quand les 3 rôles féminins principaux sont tenus par Debbie Reynolds ( la mère de la princesse Leia - Carrie Fisher ), Jean Hagen ( Lina Lamont ) et Cyd Charisse ( la danseuse-vamp en vert, sans nom particulier ) .
Comme Reno11, l'immense majorité des actrices ( et acteurs ) français(e)s du 21ème siècle me sont globalement peu connu(e)s ( même si par tes interventions je sais maintenant en identifier quelques unes, dont Léa Seydoux ( je l'aie même reconnue dans la pub pour un parfum qui passe souvent en ce moment  Twisted Evil ), Adèle Exarchopoulos, Cécile de France ( ça a été long  Confus ) ou Virginie Efira par exemple, mais pas que, heureusement !
Comme je le dis plus haut, j'ai forcément vu Léa Seydoux dans "Inglorious Basterds", "Robin des bois" et "M.I. protocole fantôme" , mais je ne l'avais pas spécialement remarquée  Rolling Eyes contrairement à Mélanie Laurent, Diane Kruger ou Cate Blanchett , et dans aucun de ces 3 films .
J'ai surtout mémorisé son visage par les photos que tu as mis en ligne sur ce forum pour "La vie d'Adèle" !
A contrario, si je n'ai vu que 8 films - tous achetés en DVD-BR - ( je viens de compter, et je suis même étonné de ne pas en avoir vu plus Confus )  avec Lana Turner ( pour les premiers à la télé, autour de mes 15 ans environ, souvent revus aussi sur le petit écran  dans les décennies qui ont suivi, puis avec les DVD ), je sais identifier son visage comme une multitude d'autres du 20ème siècle, telle par exemple une Susan Hayward que tu n'avais pas identifiée quand j'avais quizzé "Guêpier pour trois abeilles" .
J'ai surtout très bien mémorisé énormément de physionomies de comédien(ne)s sur les décennies où j'ai dévoré une myriade de films ( environ sur les années 1960 à 2000, parfois 2 par jour ), et où j'avais, corticalement parlant, des capacités mémorielles bien supérieures à celles d'aujourd'hui Mad  !!


Dernière édition par Barbe-Noire le Ven 14 Oct - 1:29, édité 1 fois
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 2385
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 66
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un petit tour avec Léa Seydoux Empty Re: Un petit tour avec Léa Seydoux

Message par prune99 Jeu 13 Oct - 9:14

Je pense pouvoir faire un top assez facilement... d'ici quelques jours...
prune99
prune99

Messages : 41
Date d'inscription : 21/08/2020

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Un petit tour avec Léa Seydoux Empty Re: Un petit tour avec Léa Seydoux

Message par prune99 Mar 18 Oct - 22:26

Voici mon top :
1- La Belle et la Bête
2- La Vie d'Adèle
3- Les Adieux à la reine
4- Journal d'une femme de chambre
5- Grand Central
6- Mourir peut attendre
7- Spectre
8- The Grand Budapest Hotel
9- Roubaix, une lumière
10- France
prune99
prune99

Messages : 41
Date d'inscription : 21/08/2020

Voir le profil de l'utilisateur

surfeur51 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Un petit tour avec Léa Seydoux Empty Re: Un petit tour avec Léa Seydoux

Message par snaky930 Sam 29 Oct - 17:52

Je suis loin d'avoir vu tous les films de la demoiselle mais suffisament pour faire un Top, le voici :

1- La Vie d'Adèle
2- Juste la Fin du Monde
3- La Belle et la Bête
4- Roubaix, une lumière
5- Les Adieux à la reine
6- Journal d'une femme de chambre
7- Mourir peut attendre
8- Spectre
9- The Lobster
10- Mission Impossible - Protocole Fantôme

snaky930
snaky930
Admin

Messages : 1241
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 53
Localisation : IDF

Voir le profil de l'utilisateur

surfeur51 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Un petit tour avec Léa Seydoux Empty Re: Un petit tour avec Léa Seydoux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum