Fan de cinéma
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
One-Punch Man Tome 25 en édition Collector : où le précommander ?
9.90 €
Voir le deal

Le coin des nanars et des films inclassables

5 participants

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Le coin des nanars et des films inclassables - Page 2 Empty Re: Le coin des nanars et des films inclassables

Message par surfeur51 Mar 24 Mai - 15:57

Barbe-Noire a écrit:De l'indulgence que diable  !!! Cool
Oui, mais les ficelles pour rallonger la sauce sont plus ou moins grosses, et l'indulgence est inversement proportionnelle à la grosseur de la ficelle. Heureusement, je trouve que dans le cinéma moderne, les scénaristes sont plus exigeants et on a de moins en moins d'artifices. On voit bien l'évolution si on compare par exemple les 007 avec Connery et ceux avec Daniel Craig (ou avec un "Red Sparrow"), infiniment plus rigoureux au niveau du scénario. Une autre tendance qui s'estompe (heureusement) sont les combats à mains nues où le héros se prend 40 uppercuts qui lui font mettre un genou à terre avant de se relever frais comme un gardon pour coller la raclée au méchant...
surfeur51
surfeur51

Messages : 1337
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 71
Localisation : Indre et Loire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le coin des nanars et des films inclassables - Page 2 Empty Re: Le coin des nanars et des films inclassables

Message par Barbe-Noire Mer 25 Mai - 3:52

surfeur51 a écrit:
Barbe-Noire a écrit:De l'indulgence que diable  !!! Cool
Oui, mais les ficelles pour rallonger la sauce sont plus ou moins grosses, et l'indulgence est inversement proportionnelle à la grosseur de la ficelle. Heureusement, je trouve que dans le cinéma moderne, les scénaristes sont plus exigeants et on a de moins en moins d'artifices. On voit bien l'évolution si on compare par exemple les 007 avec Connery et ceux avec Daniel Craig (ou avec un "Red Sparrow"), infiniment plus rigoureux au niveau du scénario. Une autre tendance qui s'estompe (heureusement) sont les combats à mains nues où le héros se prend 40 uppercuts qui lui font mettre un genou à terre avant de se relever frais comme un gardon pour coller la raclée au méchant...

Je n'ai pas du tout la même approche ( ô quelle surprise Mrgreen  ) !
Quand je regarde un film, j'évite autant que faire se peut les comparaisons entre les époques . Si je visionne un métrage des années 30 ou 40, je tente de me placer mentalement dans les conditions des spectateurs de ces décennies ( certes, ce n'est pas toujours facile, vu que je ne l'ai obligatoirement pas vécu Twisted Evil  ), et bien sûr idem pour celles ( les décennies ) qui ont suivi . C'est encore plus difficile pour les remakes , mais j'essaye de rester sur la même démarche . Par exemple, je ne regarde pas le "King Kong" de Schoedsack et Cooper dans le même esprit que celui de Peter Jackson, ni le "Scarface" d'Howard Hawks comme celui de Brian De Palma . Sans cette approche, quasi inévitablement on trouverait systématiquement bien meilleures toutes les productions récentes, et le reste ne serait plus alors à visionner qu'avec une sorte de commisération passéïste qui donnerait envie d'en mettre une grande majorité dans les poubelles de l'oubli Mad  !!
Bien évidemment, un Frank Capra, un Michael Curtiz, un Robert Wise ou un John Sturges qui vivraient de nos jours auraient autant de talent inné, mais aucun ne réaliserait aujourd'hui un film avec les codes de leurs époques respectives . Raisonnement qu'on peut pousser aussi pour les scénaristes et encore plus pour les spécialistes des effets spéciaux, et même dans toutes choses si on s'écarte du cinéma : les sportifs des années 40 et 50, intrinsèquement, sont tout aussi bons que les champions actuels, mais si on faisait jouer Kopa et Di Stefano avec leur niveau de l'époque dans les équipes de foot actuelles, ils se feraient bouffer tout cru ! Alors qu'avec le même entraînement que les autres, ils seraient aussi des "fury class" !
Je sais bien que j'enfonce une porte ouverte, mais par la force des choses et des progrès, c'est inévitable . C'est en çà que - sur le mode humoristique Wink  - j'ai évoqué cette "indulgence" qui, dans l'absolu, ne devrait pas trop tenir compte du diamètre des ficelles Twisted Evil Mrgreen ! Après, chacun voit midi à sa porte Cool   !!
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 2168
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 66
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le coin des nanars et des films inclassables - Page 2 Empty Re: Le coin des nanars et des films inclassables

Message par Barbe-Noire Ven 27 Mai - 5:45

Le coin des nanars et des films inclassables - Page 2 The-Rocky-Horror-Picture-Show   Le coin des nanars et des films inclassables - Page 2 922036331Tim Curry, alias Frank-N-Furter, vampire transylvanien et transexuel ! Mrgreen

LE film culte des films cultes !!
Au milieu des seventies, ce film sort quasiment dans l'anonymat le plus complet . Tout y semble ringardissime, et personne ne croit vraiment à une exploitation en salle simplement correcte .
Le film est pourtant produit par la Twentieth Century Fox, adaptée d'une comédie musicale scénique ayant été créée à Londres en 1973 .
Comme beaucoup s'y attendaient, c'est alors un échec commercial, qui se retrouve très vite dans le circuit bis des "midnight movies" .
C'est alors que petit à petit, se produit un phénomène unique dans l'Histoire du cinéma : un public de fidèles commence à venir revoir et revoir encore le métrage, un nombre incalculable de fois, entraînant avec lui d'autres fans dont le nombre grandit régulièrement . Bientôt, les plus acharnés s'habillent comme les principaux personnages ( Frank-N-Furter, Magenta, Riff-Raff, et les jeunes mariés Janet et Brad ), déclament dans la salle les dialogues qu'ils connaissent par cœur, miment les scène du film sur leurs sièges, et viennent carrément danser et chanter devant l'écran aux moments où apparaissent les scènes musicales ( surtout - mais pas uniquement - le devenu mythique - pour les fans - "Time Warp", mais aussi par exemple le morceau avec Meat Loaf : "Hot Patootie-Bless my soul" - sans la moto Laughing , et d'autres encore , je ne me rappelle pas de tout  Rolling Eyes ) .

Le coin des nanars et des films inclassables - Page 2 34960                                              
Au centre, T. Curry (Frank N. Furter, le vampire trans-sexuel transylvanien), à droite, Riff-Raff (R. O'Brien), en haut Magenta (P. Quinn) ..................  et le "Time Warp"  !

Le phénomène se répand dans plusieurs pays au monde, dont la France dans une petite salle du quartier latin, le Studio Galande .
A certaines "représentations" ( on peut utiliser ce mot Twisted Evil  ), quand il pleut dans le film, les spectateurs se couvrent la tête d'un journal, et reçoivent même parfois des seaux d'eau dans la tronche Laughing Mrgreen !
Et cela va durer des décennies ! Il va même y avoir des "conventions" organisées pour célébrer et immortaliser le film ! Tout ceci est d'ailleurs raconté et détaillé dans les bonus du DVD, avec des images d'une convention dans une grande salle de spectacle U.S. ( j'avoue que je ne sais pas laquelle Confus  ), conventions auxquelles participent d'ailleurs parfois les acteurs principaux du film .
Raconter le scénario ( totalement frappadingue ) ne servirait pas à grand chose . Ce qui est intéressant ( voire passionnant pour certains ), c'est de connaître le phénomène de société qu'est devenu ce film, sachant qu'aujourd'hui, pas loin de 50 ans après, ça continue encore de par le monde .
Un spectateur américain nommé Sal Piro, cité pour çà dans le Guinness des records, aurait vu ce métrage en salle plus de 2000 fois, et serait à l'origine des participations du public déguisé devant les écrans .
Dans le "Fame" d'Alan Parker (1980), il participe même à la scène où deux des jeunes apprentis comédiens, Doris Finstecker ( Maureen Teefy ) et Ralph Garcy ( Barry Miller ) vont assister à l'une des séances, Doris allant même danser devant l'écran avec les habitués du cinéma !



Quand j'étais étudiant, un ami de promo fondu de cinéma m'avait parlé en détail de ces représentations totalement loufoques au studio Galande, mais qui n'avaient pas lieu systématiquement à chaque projection, bien sûr .
J'ignore comment il était tenu au courant ( car les dates de ce type de "spectacle" n'étaient connues que des aficionados. Je lui avais demandé, pour n'obtenir que la réponse " j'ai des relations" Mrgreen ), mais un jour, il m'avait prévenu qu'il allait y en avoir une le samedi suivant .
Nous y sommes allés tous les deux, et effectivement le spectacle était beaucoup plus dans la salle que sur l'écran . J'avais eu droit à des projections de riz lors de la scène du mariage Laughing , et reçu de la flotte sur la tête pendant l'orage Twisted Evil ! Une "4D" avant la lettre en somme  Laughing ! Quelques habitués se tenaient sur les côtés des sièges pour jeter le riz et balancer les seaux d'eau sur les spectateurs !
Lors du "time warp", beaucoup chantaient à tue-tête les paroles de la chanson, et une bonne dizaine de danseurs déguisés en Magenta, Riff-Raff et Frank-N-Furter s'agitaient devant l'écran avec la même chorégraphie que les acteurs du film ! C'était complètement dingue  geek Mrgreen  ( quoique beaucoup moins spectaculaire que dans le film d'Alan Parker ) !!!
De fait, je n'avais alors strictement rien compris au film ( que je voyais - si j'ose dire jocolor  - pour la toute 1ère fois ), en VOST ( il n'a jamais été doublé ), mais ça n'avait aucune importance !! Entre les cris des spectateurs, et les "danseurs" qui masquaient souvent les sous-titres sur l'écran, sauf être anglophone, il était absolument impossible de comprendre quoi que ce soit  Twisted Evil  !
Il a fallu que je le voie tranquillement chez moi 25 ans plus tard avec le DVD pour comprendre l'intrigue ( quoique  ...... lol!  ), ce dont en réalité on se fiche pas mal !
Dans le "Halloween 2" de Rob Zombie ( 2009 ), le personnage de Laurie Strode ( incarnée par Jamie Lee Curtis dans l'original de Rick Rosenthal, suite du Carpenter,  mais ici par Scout Taylor Compton ) participe à une soirée "Rocky Horror picture show" déguisée en Magenta ! Ce sont les deux seules références au film que j'ai vues ailleurs ( donc dans "Fame" et "Halloween 2" ), mais je sais qu'il y en a eu pas mal d'autres à gauche-à droite !

C'est ce film qui a révélé Tim Curry ( et quoi qu'il ait pu faire ensuite, c'est ce personnage qui restera emblématique de sa carrière ), lequel s'est fait ensuite surtout remarquer ( vu le maquillage, fallait savoir que c'était lui ) en Darkness-Prince des ténèbres dans le "Legend" de Ridley Scott , mais aussi dans "A la poursuite d'Octobre Rouge" de J. Mc Tiernan, en Cardinal Richelieu dans la version des "Trois mousquetaires" avec Charlie Sheen et Kiefer Sutherland, et en clown "Grippe-sou" dans la 1ère version de "Ça", adapté du roman de Stephen King . En tout, 30 films entre 1975 et 2010, mai aussi beaucoup de télévision !

Le coin des nanars et des films inclassables - Page 2 B45f868f56df348f-600x338    Le coin des nanars et des films inclassables - Page 2 90707-1532336916
Tim Curry "Darkness", dans "Legend" .............................................................................  Tim Curry "Grippe-sou" dans "Ça"  !

Les 2 autres acteurs connus dans "The Rocky Horror picture show" sont surtout Susan Sarandon ( la mariée, Janet ), et le rocker Meat Loaf, récemment décédé du covid 19 en janvier 2022 .

Le coin des nanars et des films inclassables - Page 2 The-Rocky-Horror-Picture-Show-%C2%BFQue-paso-con-el-elenco     Le coin des nanars et des films inclassables - Page 2 B0e6c416a2b2769a062a31bc235b3f3d
Susan Sarandon .........................................................................................................................................................  Meat Loaf .

La chanson de Meat Loaf :



Sans cette "carrière" hors-norme, le film serait probablement tombé dans l'oubli, comme un grand nombre de "midnight movies" . Il n'aurait pu être aussi qu'un phénomène de mode s'éteignant plus ou moins vite .
Mais les innombrables séances totalement délirantes qui ont accompagnées les projections-salles à travers le monde depuis la seconde moitié des années 70 l'ont rendu carrément cultissime !

Article prélevé dans Wikipedia :

Le film n'a eu que peu de succès lors de sa sortie en salle en 1975. Il fut donc redistribué à New York aux séances de minuit (au Waverly Theater), afin d'être rentabilisé. Petit à petit, un noyau dur de fans s'établit, connaissant le film absolument par cœur et venant à chaque représentation.  Au fil des séances, des lignes de dialogues alternatives ont été imaginées pour être intercalées entre les répliques des personnages, leur donnant un sens complètement différent, souvent comique ou à connotation sexuelle. Ainsi avec le temps cette interactivité évolua, certains fans commencèrent à venir grimés comme les personnages. Puis, certains d'entre eux commencèrent à danser et à chanter sur les musiques du film.
Le plus passionné des fans du film s'appelle Sal Piro et figure dans le livre Guinness des records depuis 1987 pour avoir alors vu le film plus de 750 fois au cinéma (plus de 2 000 aujourd'hui), devenu presque aussi célèbre auprès des connaisseurs que les acteurs du film. D'après une interview donnée durant la convention des 35 ans à Los Angeles, Sal Piro serait à l'origine du phénomène du shadow casting (le fait que le public rejoue le film dans la salle en même temps que le film, en essayant d'avoir des mouvements simultanés avec leurs alter-ego à l'écran).
Le film et son animation se sont propagés dans d'autres villes, puis dans d'autres pays. Il est arrivé en France en 1980 au Studio Galande. Tout comme l'animation new-yorkaise, à l'origine, l'animation était spontanée dans le public, puis des groupes de spectateurs se sont organisés en troupes, déguisées, assurant un spectacle en parallèle des projections. Les différentes troupes qui ont joué au studio Galande sont, par ordre chronologique :

  • Le Zen Room (des années 1990 aux années 2001).
  • Les Absent Friends (de juin 1993 à février 2002).
  • Le PicNic (de 1998 à 2001)
  • Les Sweet Transvestites (début 2000 à 2014)
  • Les Irrational Masters, puis les NoGoodKids (début 2002 jusqu'à aujourd'hui)
  • Les Deadly Stings (2012 à 2018)
  • Les Burden of Quirk (mars 2017 à aujourd'hui)
  • Les No Good Kids (2013 à aujourd'hui)
  • Les Time Slips (2018 à aujourd'hui)


En juillet 2015, à l’occasion du 40e anniversaire de la sortie du Rocky Horror Picture Show en France, la Fox édite une copie numérique du film, dont le lancement a donné lieu, avec la collaboration des Sweet Transvestites, Fan Club Officiel Français du Rocky Horror depuis 2005, à deux gros événements à Paris, le tout premier le 18 juillet au Cinéma Paradiso sous la coupole du Grand Palais, et le second pour Halloween au 104 à Pantin, chaque fois devant un public dépassant les 2 000 personnes . ( fin de citation )

Quand j'y étais allé avec mon pote de promotion ( vers début 1981 je crois ), il n'y avait aucune troupe supplémentaire . Seuls des spectateurs déguisés ( c'était Riff-Raff qui était le plus représenté ce jour-là ) assuraient le spectacle en salle . De mémoire ( je n'y suis jamais retourné depuis 1981 ), le studio Galande était bien moins grand que la salle qui est montrée dans "Fame" ! La salle sentait l'humidité : on se demande bien pourquoi  !! Mrgreen


Dernière édition par Barbe-Noire le Dim 12 Juin - 4:37, édité 4 fois
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 2168
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 66
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le coin des nanars et des films inclassables - Page 2 Empty Re: Le coin des nanars et des films inclassables

Message par surfeur51 Ven 27 Mai - 17:32

Barbe-Noire a écrit:LE film culte des films cultes !!
Merci de me faire découvrir cette pépite que j'avais du zapper à sa sortie Confus.
J'attends la fin de ta chronique pour me faire une opinion définitive, mais il semble que ce film ne doit être dégusté que dans des conditions techniques parfaites. Je le mets donc sur ma wishlist des films à acheter en 32K (la génération qui suivra les 8 et 16K...) jocolor
surfeur51
surfeur51

Messages : 1337
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 71
Localisation : Indre et Loire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le coin des nanars et des films inclassables - Page 2 Empty Re: Le coin des nanars et des films inclassables

Message par Barbe-Noire Sam 28 Mai - 1:15

surfeur51 a écrit:
Barbe-Noire a écrit:LE film culte des films cultes !!
Merci de me faire découvrir cette pépite que j'avais du zapper à sa sortie Confus.
J'attends la fin de ta chronique pour me faire une opinion définitive, mais il semble que ce film ne doit être dégusté que dans des conditions techniques parfaites. Je le mets donc sur ma wishlist des films à acheter en 32K (la génération qui suivra les 8 et 16K...) jocolor

Je me doute bien que ce film n'est pas pour toi , non seulement pour ce qu'il est, mais aussi en plus si l'Historique t'es inconnue !
Cette carrière, que je décris dans mon post précédent ( et qui continue, sans s'être jamais arrêtée depuis presque 50 ans ) est un cas absolument unique dans l'Histoire du cinéma !
Il m'est arrivé d'en discuter assez souvent depuis la fin des seventies, et la grande majorité de mes interlocuteurs connaissait à minima l'Histoire et la réputation du film, même si le plus grand nombre ne l'avait pas vu .
Par contre, je n'ai jamais trouvé dans mon entourage quelqu'un d'autre ayant assisté à l'une des séances psychédéliques au Studio Galande - mini-salle du quartier latin - seul ciné où le phénomène a eu lieu en France .
Je crois que ceux qui apprécient le bis, voire de temps en temps le Z ( genre Shambleau, Nicore, Flo et moi, et il y en avait encore quelques autres sur DVDPC ) sont susceptibles de l'avoir vu ( ou pourraient avoir envie de le visionner), mais il est évident que vu tes goûts et tes attentes, tu ne sera pas du tout client pour çà  Twisted Evil Laughing   !
Par contre, vu l'intitulé de ce topic que tu as ouvert ( nanars et inclassables )  il y a peu de temps, je trouve que cet O.F.N.I.  y a toute sa place !
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 2168
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 66
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le coin des nanars et des films inclassables - Page 2 Empty Re: Le coin des nanars et des films inclassables

Message par surfeur51 Sam 28 Mai - 5:31

Barbe-Noire a écrit:Par contre, vu l'intitulé de ce topic que tu as ouvert ( nanars et inclassables )  il y a peu de temps, je trouve que cet O.F.N.I.  y a toute sa place !
Tout à fait.. pouce Merci
surfeur51
surfeur51

Messages : 1337
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 71
Localisation : Indre et Loire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le coin des nanars et des films inclassables - Page 2 Empty Re: Le coin des nanars et des films inclassables

Message par alamo Dim 29 Mai - 0:31

J'ai vu ce film, pas au studio Galande (mes parents étaient stricts Razz ) mais lors d'une diffusion TV, si ma mémoire est bonne.
Le souvenir (vague) que j'en garde, c'est que c'est, certes un OVNI, mais regardable !!!
Il faudrait que je le revisionne s'il passe à la TV !!!!

alamo

Messages : 591
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 70
Localisation : Meudon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le coin des nanars et des films inclassables - Page 2 Empty Re: Le coin des nanars et des films inclassables

Message par alm93 Dim 29 Mai - 13:59

alamo a écrit:J'ai vu ce film, pas au studio Galande (mes parents étaient stricts Razz ) mais lors d'une diffusion TV, si ma mémoire est bonne.
Le souvenir (vague) que j'en garde, c'est que c'est, certes un OVNI, mais regardable !!!
Il faudrait que je le revisionne s'il passe à la TV !!!!
J'ai vu le film au cinéma enfin vu est un bien grand mot puisque je me suis sauvé au bout d'une demi-heure franchement c'est du grand n'importe quoi inregardable!

alm93

Messages : 594
Date d'inscription : 23/08/2020
Age : 55
Localisation : Drancy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le coin des nanars et des films inclassables - Page 2 Empty Re: Le coin des nanars et des films inclassables

Message par alamo Dim 29 Mai - 19:44

Le temps efface les souvenirs...
J'ai voulu revoir "Quoi de neuf Pussycat" sur un chaine payante... J'avais gardé un bon souvenir de ce film, là j'ai tenu 1/2 heure, comme quoi...

alamo

Messages : 591
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 70
Localisation : Meudon

Voir le profil de l'utilisateur

alm93 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le coin des nanars et des films inclassables - Page 2 Empty Re: Le coin des nanars et des films inclassables

Message par alm93 Dim 29 Mai - 22:06

alamo a écrit:Le temps efface les souvenirs...
J'ai voulu revoir "Quoi de neuf Pussycat" sur un chaine payante... J'avais gardé un bon souvenir de ce film, là j'ai tenu 1/2 heure, comme quoi...
C'est évident j'ai voulu revoir plusieurs films, soyons clair des séries z, qui m'avaient laissé un bon souvenir a l'époque mais franchement avec le recul c'est difficile a regarder, on est pas toute le la vie adolescent / jeune adulte.

alm93

Messages : 594
Date d'inscription : 23/08/2020
Age : 55
Localisation : Drancy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le coin des nanars et des films inclassables - Page 2 Empty Re: Le coin des nanars et des films inclassables

Message par Barbe-Noire Lun 30 Mai - 5:19

alm93 a écrit:
alamo a écrit:J'ai vu ce film, pas au studio Galande (mes parents étaient stricts Razz ) mais lors d'une diffusion TV, si ma mémoire est bonne.
Le souvenir (vague) que j'en garde, c'est que c'est, certes un OVNI, mais regardable !!!
Il faudrait que je le revisionne s'il passe à la TV !!!!
J'ai vu le film au cinéma enfin vu est un bien grand mot puisque je me suis sauvé au bout d'une demi-heure franchement c'est du grand n'importe quoi inregardable!

Y'en a qui l'on vu des centaines de fois, d'autres qui n'ont jamais envisagé de le visionner en sachant ce que c'est, d'autres qui le découvrent avec un regard amusé, d'autres comme moi qui l'ont acheté en toute connaissance de cause ( je savais bien que dans l'absolu c'était un nanar, mais le côté culte et son Histoire sont limite fascinants ), d'autres qui veulent attendre le 32K  geek  Wink , voire pourquoi pas les diffusions en hologrammes ( peut-être pour danser le "Time Warp" au milieu des acteurs  Mrgreen  ) ....................
J'ai entendu en quelques décennies à peu près tout le panel possible des réactions Twisted Evil  ! Mais le fait d'avoir assisté en "live" à une séance délirante au studio Galande change le ressenti qu'on peut avoir sur ce film .
Après d'autres adorent un cinéma intimiste qui me fait royalement ch..., certains ne supportent pas les comédies musicales ( moi j'adore ), d'autres encore n'accrochent pas à la science-fiction ( j'en ai connu un peu ), notre ami Surfeur n'aime pas les films d'horreur et de genre, et ainsi de suite ..........................
Les capacités de perceptions sont tellement différentes d'une personne à l'autre  !!!
Mais il ne faut pas dire qu'un film est "inregardable" : j'ai bien réussi à aller au bout de "L'année dernière à Marienbad" Twisted Evil et de "Cléo de 5 à 7" , épreuves éprouvantes s'il en est  !!! Mad  lol!
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 2168
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 66
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le coin des nanars et des films inclassables - Page 2 Empty Re: Le coin des nanars et des films inclassables

Message par surfeur51 Lun 30 Mai - 6:36

Barbe-Noire a écrit:.. notre ami Surfeur n'aime pas les films d'horreur et de genre,...
Même si l'horreur en général n'est pas mon genre préféré, il y a pas mal de films que j'aime beaucoup, comme les "Alien", les films de Del Toro en général, la série des "Hannibal" et quelques films plus confidentiels comme "The Hunt", "Sorcière" ou "Instinct de survie". Je pourrais citer aussi les "Dents de la mer", "Rosemary Baby" et autres "Les Diables"... et pas mal d'autres encore...
C'est vrai que je n'ai jamais trouvé mon bonheur dans les films de zombies, surtout parce que c'est souvent de la surenchère où tout est montré jusqu'à plus soif, ce qui devient ridicule. Pareil quand le réalisateur nous sert des créatures dégueu, ce qui me ferait plus marrer qu'autre chose et qui me fait décrocher de l'histoire. Pour moi, l'horreur doit être avant tout discrète et tapie dans l'ombre, ou suggérée, pour être crédible. Après il y a les films de torture gratuite (genre "Hostel" ou "The Girl Next Door"), de viols ("I Spit on Your Grave", "Revenge"), ou de massacres ("Haute tension") où les choses sont à la fois montrées et crédibles, que je trouve assez prenants mais qui me mettent un peu mal à l'aise par la nature des actes qui y sont décrits...

Pas d'avis sur ce que tu appelles les films "de genre", je ne vois pas précisément ce que tu vises, et j'ai remarqué que selon les personnes qui utilisent ce terme, il y a pas mal d'interprétations différentes tournant autour de l'étrange. Je pense qu'on peut y mettre des films comme "L'Orpheline avec en plus un bras en moins" que j'ai décrit dans cette rubrique, et beaucoup de films particuliers que je peux tout à fait apprécier, comme "Titane", "Possession" ou "Benedetta"... Pareil que pour l'horreur, j'apprécie quand je crois à l'histoire, ce qui est rare s'il y a du grandguignolesque.
surfeur51
surfeur51

Messages : 1337
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 71
Localisation : Indre et Loire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le coin des nanars et des films inclassables - Page 2 Empty Re: Le coin des nanars et des films inclassables

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum