Fan de cinéma
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal

Dernier film visionné

+11
phiphi931
Barbe-Noire
alm93
c2302t
yannickv
alamo
surfeur51
infrared
snaky930
l'andalous
zardi
15 participants

Page 17 sur 41 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18 ... 29 ... 41  Suivant

Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 17 Empty Re: Dernier film visionné

Message par alamo Lun 13 Déc - 17:42

zardi a écrit:Blue Jasmine (2013) de Woody Allen - 7,5/10
Dernier film visionné  - Page 17 Old-blue_jasmine_br.0
Synopsis : Alors qu’elle voit sa vie voler en éclat et son mariage avec Hal, un homme d’affaire fortuné, battre sérieusement de l’aile, Jasmine quitte son New York raffiné et mondain pour San Francisco et s’installe dans le modeste appartement de sa sœur Ginger afin de remettre de l’ordre dans sa vie.
J'ai lu beaucoup de critiques avant de voir ce film, certaines dithyrambiques d'autres très réservées. Le visionnage n'a fait que confirmer cette dualité.
Tour d'abord l'aspect positif. Woody Allen a réalisé deux portraits remarquables de femmes. L'une dépressive, apparemment superficielle, interprétée par une Kate Blanchett éblouissante, capable en un clin d'œil de passer du rire aux larmes. L'autre saine d'esprit, apparemment charitable, mise en valeur par une Sally Hawkins bouillante d'énergie. Les seconds rôles ne sont pas en reste avec des acteurs performants comme Alec Baldwin, Bobby Cannavale ou Peter Sarsgaard. Ajoutez à cela une photographie lumineuse et un fond musical jazzy qui colle bien aux scènes du film qui se révèle de bonne facture.
L'aspect négatif tient dans l'artificialité des procédés et l'ambiguïté des propos. L'opposition entre classes sociales est poussée à l'extrême tombant dans la caricature. Ce serait parfait pour une comédie mais ici le ton est beaucoup plus tragique que comique. Le réalisateur transmet une vision tellement négative des gens ordinaires avec ces hommes au comportement débile qu'on se demande si c'est du mépris ou de la méconnaissance. La noirceur de son esprit transparait dans le jugement porté sur les deux personnages féminins principaux. L'une refuse de reconnaître sa responsabilité et sa lâcheté (la fin est édifiante), l'autre n'hésite pas à jeter son mari et ses prétendants sans aucun remord.
Pour moi ce film est un curieux mélange de réussite et de défauts qui empêche une adhésion totale malgré une interprétation de haute voléee.
Tout a fait d'accord avec cette critique, j'aurais été plus vache pour la note, même si le film a des qualités...

alamo

Messages : 602
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 70
Localisation : Meudon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 17 Empty Re: Dernier film visionné

Message par Barbe-Noire Lun 13 Déc - 18:24

surfeur51 a écrit:
zardi a écrit: Pour vraiment faire une recherche sérieuse il faut s'intéresser à la filmographie complète des acteurs.
Je suis bien d'accord avec cela, et quand je veux creuser le casting d'un film  ou la filmo d'un acteur, je vais plus sur wikipedia ou IMDb que regarder dans un livre. Le fond de ma discussion avec Barbe-noire concernait plutôt la connaissance spontanée du grand public sur les films et les acteurs, et je reste persuadé que très peu de gens pris au hasard dans le grand public pourront dire qui était Vincent Price.

Pour des cinéphiles ( nombreux ) qui ont ta sensibilité et tes goûts, il est évident que des acteurs estampillés ( d'ailleurs souvent à tort car on ne retient alors que les films qui semblent avoir été leur unique marque de fabrique, ce qui est faux ) "fantastique et horreur " seront très peu connus ! De façon évidente, un micro-trottoir ( sur un millier de personnes comme tu le suggères, bref un sondage ) sur A. Delon, T. Cruise , J.P. Belmondo, J. Roberts, C. Deneuve, B. Pitt ......... et consorts vont donner des % de réponses très largement positifs quant à leur notoriété !
A contrario, des acteurs comme Vincent Price, Peter Cushing, Barbara Steele, Kate Beckinsale, Boris Karloff, Martine Beswick ou Bela Lugosi vont laisser infiniment plus de gens particulièrement dubitatifs Twisted Evil Laughing , tout comme - par exemple - pour d'autres acteurs ( souvent asiatiques ) spécialisés dans les arts martiaux ( les films de "pif-paf" comme tu les nommes, si je me souviens bien Twisted Evil ), à part peut-être ( et encore, pas sûr ) Bruce lee et Jackie Chan, ou encore d'autres ......... "sous-genres", hmmmmm ??
Le bouquin que tu cites semble être un livre généraliste ( pourrait-on dire "de vulgarisation ? ) destiné aux personnes qui en fait ne s'intéressent au cinéma que d'assez loin ( genre, toutes proportions gardées, la série des bouquins "le code de la route pour les nuls", "Internet pour les nuls"  ....... etc  ! Bon je caricature un peu Mrgreen , mais peut-être pas tant que çà  ??? ) , et donc le fait que de nombreux noms leur soient inconnus en dehors des méga-stars ne m'étonne pas du tout, tout comme le fait que les anti-amateurs de sport seront infoutus de citer - en dehors de Zidane sans doute -  un seul des joueurs de l'équipe de France championne du monde en 98 !
Si par contre tu t'adresses à 100 personnes ( ou 1000, comme tu voudras ) qui sont des fondus de cinéma, je suis persuadé que le % connaissant le nom et quelques films de Vincent Price sera nettement plus élevé ( il faudrait faire le sondage pour avoir un chiffre précis, mais je crois bien que le résultat t'étonnerait ! )
Hors fantastique, Price a participé à "La vie privée d'Elizabeth d'Angleterre" avec Bette Davis,  Errol Flynn et Olivia de Havilland, à donc "Le chant de Bernadette" et "Laura"déjà précités ( avec respectivement Jennifer Jones et Gene Tierney ), à "Les clefs du royaume" avec Gregory Peck , "Le château du Dragon", avec encore Gene Tierney, "Les trois mousquetaires" avec Gene Kelly et Lana Turner, le superbe thriller "La 5ème victime" de Fritz Lang ( avec Dana Andrews - qui n'est pas une femme  Mrgreen , cf. "Rendez-vous avec la peur"  Wink - et Rhonda Fleming, à un petit film peu renommé  geek : "Les dix commandements" avec Charlton Heston et Yul Brynner , et "Edward aux mains d'argent" avec Johnny Depp ! Bref un bien joli palmarès, sans compter tous les fantastiques que je n'ai pas re-cités ici, et une ribambelle d'autres titres certes moins connus ( comme pour tout acteur, les filmos n'étant pas faites que de succès, pour personne ) ! Bref, tout ce qu'il faut pour effectivement sombrer dans le plus parfait anonymat cheers !
Bon, tu pourrais me faire la même diatribe ( humoristique, j'ose croire que c'était évident  Question  ) pour nombre d'acteurs  Neutral du cinéma français qui se sont révélés au 21ème siècle, j'en suis parfaitement conscient !
En fait, en replaçant nos échanges verbaux à hauteur et en concordance de nos goûts respectifs, ta perception se tient quasi parfaitement, sauf sur un point précis que je réfute ( je persiste et signe ) sur un seul point : je reste persuadé QU'AUPRÈS DES CINÉPHILES PURS ET DURS ( et non pas des béotiens - non péjoratif, je suis moi-même un béotien dans bien des domaines, ne serait-ce qu'en informatique ou en physique nucléaire Wink  - en matière de cinéma ), le nom de Vincent Price et de ses films fantastique les plus célèbres sont certainement bien plus connus que tu ne le penses !

PS : si tu désires continuer cette discussion, no problem, je serai là geek Mrgreen   !!
Par contre, je vais braeker, sinon je n'arriverai jamais à trouver aussi le temps de rédiger mes synthèses de quizz et de mettre en ligne mon top "films d'espionnage", ce que je pensais commencer cet après-midi Twisted Evil  !
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 2231
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 66
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 17 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Mar 14 Déc - 13:01

La conspiration /  The conspirator (2010) de Robert Redford - 6,5/10
Dernier film visionné  - Page 17 Old-conspiration_2010.0
Synopsis : Dans ce film consacré à l’assassinat d’Abraham Lincoln, 16ème président des Etats-Unis, et le procès militaire qui s’ensuit, Robert Redford se focalise sur les conséquences d’un meurtre politique et sur le sort de Mary Surrat accusée de complicité pour avoir hébergé l’auteur du crime, John Wilkes…
Un biopic dont le principal mérite est la précision de la reconstitution des faits historiques lors de l'attentat et du procès qui lui succéda. Après une recherche méticuleuse comme en témoigne le documentaire présent sur le DVD, les scénaristes et Robert Redford ont été très fidèles à la chronologie et au déroulement de l'histoire.
En prenant le parti-pris de ne s'intéresser qu'au procès de Mary Surratt et d'en faire une victime expiatoire le réalisateur s'aventure par contre dans des sables mouvants, ce choix étant fait évidemment pour des raisons dramaturgiques.
Malgré l'interprétation excellente de James McAvoy (je ne l'ai jamais vu mal jouer) et de Robin Wright (avec un jeu très intériorisé), le métrage manque de rythme et souffre de certaines longueurs. Un montage plus dynamique aurait permis de mieux supporter sa durée de plus de deux heures.
Un film intéressant pour l'aspect historique et l'interprétation mais peu enthousiasmant pour son traitement.
zardi
zardi

Messages : 1557
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 17 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Mar 14 Déc - 18:40

La cité sans voiles / The naked city (1948) de jules Dassin - 7,5/10
Dernier film visionné  - Page 17 Old-cite_sans_voiles_collector_introuvables_bis.0
Synopsis : New York. Les détectives Muldoon et Halloran sont chargé de l’enquête sur le meurtre mystérieux d’une jeune femme. A la recherche de bijoux liés au meurtre, ils vont traquer les proches de la victime pour finalement découvrir que la jeune femme assassinée est liée à un gang spécialisé dans le trafic de joaillerie. Mais ils ne sont pas au bout de leurs surprises. La traque continue alors à travers les rues de la ville…

Quand on lui propose ce film Jules Dassin est enthousiaste car il a l'idée de réaliser un film policier néoréaliste tourné en décor naturel mais il va déchanter quand le producteur charcute l'œuvre au montage et impose sa voix dans le commentaire. Le résultat est un mélange de documentaire censé mettre en valeur ville de New York et d'enquête policière à l'intrigue peu originale.
Malgré ces défauts le film n'est pas ennuyeux grâce à la qualité de la photographie et de la mise en scène. La séquence de la fin du film où Ted de Corsia est poursuivi sur le pont est de toute beauté. Barry Fitzgerald apporte un touche de fantaisie en vieil inspecteur roublard et sa confrontation avec Howard Duff est savoureuse.
Ce film ouvrira une brèche dans la production des films policiers car de nombreux réalisateurs (notamment Martin Scorcese) suivirent cette voie en délaissant les studios pour tourner en décors naturels.
zardi
zardi

Messages : 1557
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 17 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Mer 15 Déc - 8:20

Procès de singe / Inherit the Wind (1960) de Stanley Kramer - 7,5/10
Dernier film visionné  - Page 17 Old-proces_de_singe.0
Synopsis : Le sujet controversé de l’évolution (la science) contre la création (la religion) conduit deux conceptions du monde à s’engager dans une explosive guerre de convictions. Le procurer Henry Drummond est confronté au leader fondamentaliste Matthew Harrison Brady dans une petite ville du Tennessee, où un professeur est jugé pour avoir enseigné le Darwinisme. Le procès peut commencer… sous haute tension !

Stanley Kramer connu pour son engagement sur des thèmes sociopolitiques (justice, racisme) reprend à travers ce film un procès qui a effectivement eu lieu et qui avait fait grand bruit en 1925. Cette transcription est assez fidèle même si le scénario intègre des personnages nouveaux.
L'attrait du film est l'affrontement de deux monstres sacrés de l'époque. Fredric March incarne un partisan de la conception créationniste n'ayant pour seul credo que la bible tandis que Spencer Tracy défend le point de vue évolutionniste basé sur la théorie de Darwin. L'empoignade pendant le procès est spectaculaire avec deux acteurs qui livrent une partition qui restera dans les mémoires en particulier pour Spencer Tracy qui se démène dans un climat hostile pour une cause qui semble perdue d'avance.
Si on peut reprocher un aspect outrancier avec des personnages caricaturaux comme le révérend prédicateur cette oeuvre n'est pas trop datée et trouve des résonnances dans ce qui se passe de nos jours avec la recrudescence de l'affrontement sur les thèmes qui y sont évoqués.
zardi
zardi

Messages : 1557
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 17 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Jeu 16 Déc - 16:56

The Witch (2016) de Robert Eggers - 8,5/10
Dernier film visionné  - Page 17 3d-vvitch.0
Synopsis : 1630, en Nouvelle-Angleterre. William et Katherine, un couple dévot, s’établit à la limite de la civilisation, menant une vie pieuse avec leurs cinq enfants et cultivant leur lopin de terre au milieu d’une étendue encore sauvage. La mystérieuse disparition de leur nouveau-né et la perte soudaine de leurs récoltes vont rapidement les amener à se dresser les uns contre les autres…


The lighthouse, le deuxième film de Robert Eggers, m'avait émerveillé à cause de la beauté de la photographie et le côté expérimental avec une structure éclatée du scénario m'avait décontenancé.
Son premier long métrage m'a encore plus marqué tant  par sa forme que par le sujet. C'est un film d'horreur qui renouvelle complètement le genre. Ici il y a très peu d'images choc, on est pris dans un climat angoissant dès le début du film qui ne vous lâche plus jusqu'à la  dernière image. La paranoïa qui s'empare de cette famille déteint peu à peu sur le spectateur, elle est d'autant plus angoissante qu'on ne voit aucune issue favorable. Bien que l'action se situe en pleine nature, on assiste à un tragique huis clos où l'intégrisme religieux se mêle au fantastique. Habilement le metteur en scène rend possible une double lecture qui nous plonge dans le questionnement sur la réalité des images. Sont elles vraies ou le fruit d'une imagination perturbée ? Certaines scènes sont très dérangeantes et le final nous cloue au fauteuil.
Esthétiquement l'oeuvre est très réussie. Pas de couleurs vives mais des teintes passées en parfait accord avec l'ambiance du métrage. Certaines scènes éclairées avec des bougies donnent un clair obscur de toute beauté et font penser à des tableaux de Rembrandt ou de Georges de La Tour.

Dernier film visionné  - Page 17 The-witch-ou-les-sorcieres-bien-aimees-de-robert-eggers%2CM346842 Dernier film visionné  - Page 17 The_witch2

Un remarquable travail a été fait sur la piste sonore à base de bruits naturels ou de chœurs féminins en sotto-voce.
Ralph Ineson est impressionnant dans le rôle de ce père tourmenté et la jeune et douée Anya Taylor-Joy est très émouvante.

Un film qui revient aux sources des mythes de la sorcellerie et qui révèle un grand réalisateur.
zardi
zardi

Messages : 1557
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Voir le profil de l'utilisateur

snaky930 et c2302t aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 17 Empty Re: Dernier film visionné

Message par alamo Jeu 16 Déc - 17:12

The witches !!! (sacrées sorcières) - 7/10
[img]https://m.media-amazon.com/images/I/61im1Jj8fhL._AC_SY445_.jpg[/img]
Un orphelin va vivre avec sa grand-mère, un peu vaudoue... Et va devoir combattre les sorcières.
Pas le meilleur Zemeckis, mais après une mise en place laborieuse, on passe un bon moment, situations cocasses, trucages bluffants.
Je croyais que c'était un W. Disney car on a beaucoup d’animaux qui parlent...
Sorti, je crois, direct DVD pour cause de covid. Dommage car on a une image très belle (mais pas de 4K alors que le film a été tourné en 4K)
Anne Hataway a du bien s'amuser, et ce qui est drôle, c'est que les sorcières veulent éliminer les enfants alors qu'elle était enceinte pendant le tournage !
Pour une fois une scène coupée intéressante dans les bonus.

alamo

Messages : 602
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 70
Localisation : Meudon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 17 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Ven 17 Déc - 9:05

Entre deux rives / Geumul (2016) de Kim Ki-Duk - 6,5/10
Dernier film visionné  - Page 17 3d-entre_2_rives_amaray.0
Synopsis : Sur les eaux d’un lac marquant la frontière entre les deux Corées, l’hélice du bateau d’un modeste pêcheur nord-coréen se retrouve coincé dans un filet. Il n’a pas d’autre choix que de se laisser dériver vers les eaux sud-coréennes, où la police aux frontières l’arrête pour espionnage. Il va devoir lutter pour retrouver sa famille…

Ce film dénote dans la filmographie du réalisateur de Printemps, été, automne, hiver... et printemps ou de Locataires. Ici point de poésie ou d'onirisme, les situations sont abordées de manière frontale avec beaucoup de réalisme. On suit ce pauvre pêcheur pris dans les mailles du filet formé par les services policiers des deux états coréens.
Cette fable kafkaïenne se veut démonstrative en mettant dos à dos les deux administrations qui brillent par leurs défauts et leur cruauté. Si on ne peut que louer le refus de prendre parti on peut cependant regretter la lourdeur du trait où la répétition des interrogatoires est trop pesante avec des intervenants qui surjouent à l'excès.
Heureusement les deux personnages principaux sont charismatiques et bien interprétés, leur humanité est une petite lueur d'espoir dans ce conflit qui fragmente tout un peuple.

Un film à thèse intéressant mais trop démonstratif à qui il manque cette magie qui rendaient les premiers films de ce réalisateur si attachants.


zardi
zardi

Messages : 1557
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 17 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Ven 17 Déc - 18:59

That cold day in the park (1969) de Robert Altman -7/10
Dernier film visionné  - Page 17 Old-that_cold_day_in_the_park.0
Synopsis : À Vancouver, par une journée pluvieuse, Frances, une bourgeoise trentenaire et renfermée aperçoit dans un parc, à travers sa fenêtre, un homme solitaire. Elle recueille et abrite cet invité inattendu, apparemment muet. Un jeu de secret et de manipulation s’installe entre eux…

Ce deuxième long métrage de Robert Altman presque inconnu en France car non distribué en salle dresse un portrait de femme fortement influencé par le cinéma européen et en particulier par le cinéma bergmanien (Persona) et celui de Joseph Losey (The servant).
Sandy Dennis y incarne une bourgeoise qui ne fréquente pratiquement que des gens âgés. D'entrée elle se montre prévenante et généreuse envers le jeune homme (Michael Burns) qu'elle recueille chez elle mais son comportement va se modifier et devenir de plus en plus anormal jusqu'au final paroxystique. Le réalisateur prend son temps pour installer un climat d'abord  apaisé et presque enjoué puis par petites touches créer une atmosphère de plus en plus étrange en se servant (ou abusant) du zoom pour introduire un flou à la fin de chaque scène et symboliser ainsi chaque étape dans ce thriller psychologique, le tout appuyé par quelques notes dissonantes de musique.
Un film au rythme assez lent mais maîtrisé qui annonce dans la même veine Trois femmes, une œuvre plus aboutie du même réalisateur.
zardi
zardi

Messages : 1557
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 17 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Sam 18 Déc - 18:12

L'ultimatum des trois mercenaires / Twilight's Last Gleaming (1977) de Robert Aldrich - 8/10
Dernier film visionné  - Page 17 Old-ultimatum_des_trois_mercenaires.0
Synopsis : Le dimanche 16 novembre 1981 s’annonce comme une journée tranquille pour David Stevens. Le président des États-Unis ignore qu’au même moment des évadés de prison sont en train de s’infiltrer dans une base militaire du Montana, afin de prendre le contrôle de neuf missiles nucléaires. Leur meneur, Lawrence Dell, est un ancien général de l’US Air Force condamné pour meurtre. Introduit avec succès dans le silo 3, Dell contacte l’étatmajor et impose ses conditions : de l’argent ainsi qu’une extradition à bord d’Air Force One pour lui et ses hommes. En sus, le renégat ordonne au Président de révéler un document confidentiel sur l’intervention américaine au Vietnam. En cas de refus, les fusées nucléaires seront lancées…

Une série B peu connue du "grand Bob" car tournée en fin de carrière alors qu'il était en déclin et massacrée lors de sa distribution. Quand le film est sorti en France il était amputé de près de trois quarts d'heure, la production n'ayant conservé que les scènes d'action qui sont en fait les moins intéressantes du film. Ici on a droit à la version complète voulue par le réalisateur avec des bonus copieux et intéressants (sur une deuxième galette contrairement au blu-ray).
Comme souvent le titre français est trompeur. S'il y a bien un ultimatum, il n'y a pas de mercenaires. Il s'agit d'un casse réalisé par 3 évadés qui s'empare d'un silo contenant des missiles (non ce n'est pas un James Bond) ce qui leur permet de faire un chantage sur le gouvernement US. Toute la partie concernant l'opération commando sent le manque de moyens et le rythme est peu soutenu, par contre le reste qui se passe par écrans interposés entre le bureau ovale de la Maison Blanche et le général Dell (Burt Lancaster) est le cœur de cette histoire dont l'ambiance rappelle un peu celle du film Point limite de Sidney Lumet. La mise en scène d'Aldrich est virtuose, utilisant parfaitement les split screen. Elle analyse avec acuité les réactions des individus et révèle progressivement les dessous d'un mensonge d'état en étrillant au passage les décideurs politiques et militaires. Seul le président Stevens, merveilleusement incarné par Charles Durning, trouve grâce à ses yeux.
On comprend pourquoi Burt Lancaster et Robert Aldrich, amis de longue date avec des opinions très proches, se sont démenés pour réaliser ce métrage qui est un vrai brulot politique doublé d'un édifiant thriller.
Dommage que ce film n'ait pas eu les moyens qu'il méritait car il ne dépare pas la filmographie très riche de son réalisateur.
zardi
zardi

Messages : 1557
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 17 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Dim 19 Déc - 14:50

La mort de Staline (2017) de Armando Iannucci - 6,5/10
Dernier film visionné  - Page 17 2d-mort_de_staline.0
Synopsis : Dans la nuit du 2 mars 1953, un homme se meurt, anéanti par une terrible attaque. Cet homme, dictateur, tyran, tortionnaire, c’est Joseph Staline. Et si chaque membre de sa garde rapprochée - comme Beria, Khrouchtchev ou encore Malenkov - la joue fine, le poste suprême de Secrétaire Général de l’URSS est à portée de main. (Inspiré de faits réels…)

Mission presque impossible que cette adaptation d'une bande dessinée sur un des évènements les plus anxiogènes de l'Histoire. Si le film restitue bien le climat de terreur et de complotisme qui régnait pendant cette période terrible où à chaque instant on pouvait se retrouver sur une liste de gens à éliminer, il échoue par contre dans l'aspect comique de cette farce dont le ton hésite trop entre le tragique et le burlesque. Après une première demi-heure réussie avec la scène de l'orchestre le scénario se dissout dans un flot de dialogues ou de confrontations ou chaque personnage (et ils sont nombreux) joue sa partition indépendamment des autres. C'est un peu comme s'il y avait eu plusieurs Charlie Chaplin dans Le dictateur.
Pourtant les acteurs sont bons avec des caricatures réussies pour les principaux personnages. Que ce soit Steve Buscemi, Simon Russell Beale, Michael Palin ou Jeffrey Tambor ils font tous une belle composition mais justement leurs performances noient le reste du tableau lui donnant une artificialité préjudiciable pour l'intérêt du spectateur.

On a affaire à une parodie bien jouée mais mal maîtrisée qui n'emporte pas l'adhésion.
zardi
zardi

Messages : 1557
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 17 Empty Re: Dernier film visionné

Message par alm93 Dim 19 Déc - 17:04

Free Guy (2021)

Dernier film visionné  - Page 17 Free-Guy-Edition-Speciale-Fnac-Steelbook-Blu-ray-4K-Ultra-HD

De Shawn Levy avec Ryan Reynolds, Jodie Comer

Synopsis : Un employé de banque, découvrant un jour qu’il n’est en fait qu’un personnage d’arrière-plan dans un jeu vidéo en ligne, décide de devenir le héros de sa propre histoire, quitte à la réécrire.

Cette comédie sur le thème des jeux vidéo ne révolutionnera surement pas le genre d'autant que le dénouement est sans surprise mais on passe néanmoins un très bon moment, Ryan Reynolds est parfait dans le rôle.

Ma note 7/10

Format Ultra HD Blu-ray

alm93

Messages : 629
Date d'inscription : 23/08/2020
Age : 55
Localisation : Drancy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 17 Empty Re: Dernier film visionné

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 17 sur 41 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18 ... 29 ... 41  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum