Fan de cinéma
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où ...
Voir le deal

Dernier film visionné

+11
phiphi931
Barbe-Noire
alm93
c2302t
yannickv
alamo
surfeur51
infrared
snaky930
l'andalous
zardi
15 participants

Page 55 sur 56 Précédent  1 ... 29 ... 54, 55, 56  Suivant

Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 55 Empty Re: Dernier film visionné

Message par Barbe-Noire Sam 6 Avr - 3:58

Dans bien des domaines ( par exemple écrire un article dans une revue scientifique, établir une fiche wikipedia, que sais-je encore ........ ), il est demandé à tout contributeur de citer des sources, parfois même d'établir une bibliographie, à tout le moins de fournir des références ....... etc ! Ici, nous sommes sur un forum de loisirs où quelques-uns ( bien peu nombreux ) écrivent assez souvent, quand d'autres ( ce n'est pas une critique, chacun y consacrant le temps qu'il veut, ou qu'il peut ) interviennent nettement moins, d'ailleurs souvent de façon courte, et d'autres encore ne montrent qu'une présence sporadique ( et je n'évoque pas ceux qui s'inscrivent mais qu'on ne revoit plus jamais, ou viennent juste pour poser une question et disparaissent totalement ) .
Au final, nous ne sommes que 3 ou 4 à marteler nos claviers de façon récurrente ( quand nous étions des dizaines aux plus belles heures de DVDPC ), les mêmes qui en fait apportent les supports à même de conserver un minimum de vie au forum . 
A partir de ce constat, hélas factuel Confus , quand une discussion se déclenche ( même si c'est un reboot d'échanges qui ont eu déjà lieu dans ces colonnes, les sujets n'étant pas inépuisables ), il me semble que la moindre des choses, si l'on désire y intervenir, est donc de s'appuyer sur ce que les autres participants y ont apporté, soit sur la même page, soit - pourquoi pas - dans l'Historique du forum .
Personnellement, je sais que j'ai souvent été cité ou quoté depuis maintenant presque 25 ans, et ça ne m'a jamais agacé ! Avec un nombre d'intervenants bien plus important qu'aujourd'hui, les références étaient obligatoirement plus diluées .
Mais comme actuellement  ( que ce soit sur des avis, des critiques, des sujets de débats, voire même - il y en a eu - des polémiques, ou tous autres topics comme les quiz et les tops par exemple ), les proses conséquentes sont bien plus rares et ne sont globalement rédigées que par les 3 ou 4 contributeuirs que j'évoque plus haut ( dont tu fais partie avec Zardi, Snaky, très exceptionnellement Hotkiller, un peu Alamo, et très humblement moi-même ), il me semble très difficile de citer ou de quoter des masses de forumeurs  Confus ! Dès lors, quand je prends le clavier, par la force des choses ( je ne parle pas des bons plans ou des DVD-BR achetés  Rolling Eyes ), c'est quasi systématiquement pour argumenter par rapport à toi ou Zardi, et plus exceptionnellement pour un autre intervenant ..................  quand il se manifeste !
C'est pourquoi effectivement, mes argumentaires sont le plus souvent adressés à toi ou Zardi ( souvent sur ses critiques de films ) qu'en réponse à d'autres forumeurs . 
Mais c'est également pour cette raison, quand mon propos est plus général sur un ressenti personnel ( on part ici de mes avis sur des films récemment chroniqués, "Anatomie d'une chute" et "Le procès Goldman" en l'occurrence ) , que, certes sans pour autant y être obligé, je ne trouve pour ma part ni scandaleux ni provocateur de citer des avis contrastés opposés aux miens . Au contraire, je pense que ça enrichit l'article
Je l'ai fait sur les dernières critiques de Zardi , pour les deux films en question, et retrouver par hasard un de tes avis ( oublié de ma part ) illustrant parfaitement le débat en cours  pouce m'a donné l'envie de le citer ( et non le "déterrer" ), sans que j'ai pour autant l'impression de commettre ici une boulette .
Sincèrement désolé si j'ai pu te vexer, ce n'était absolument pas mon intention !
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 3198
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 68
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 55 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Sam 6 Avr - 5:44

Il était temps / About time de Richard Curtis (2013) - 8/10

Dernier film visionné  - Page 55 Il_etait_temps

Synopsis : À l’âge de 21 ans, Tim Lake apprend que les hommes de sa famille ont le pouvoir de voyager dans le passé et ainsi de modifier leur existence. Devenu avocat, il rencontre à Londres la jolie Mary dont il tombe amoureux. Mais leur histoire est brutalement interrompue. Grâce à son pouvoir, il pense pouvoir la reconquérir...

Peut-être à cause du caractère prévisible du dénouement la comédie romantique n'est pas un de mes genres préférés. Il faut une sacrée dose de talent et d'originalité pour qu'un film de ce type m'enthousiasme comme c'est le cas pour Rendez-vous ou les screwball comedy. C'est donc avec un peu d'appréhension que je me suis lancé dans le visionnage de ce film. Certes je connaissais le talent de scénariste de Richard Curtis (4 mariages et 1 enterrement) mais beaucoup moins celui du réalisateur (j'avais apprécié Good morning England mais je n'ai pas vu Love actually, lacune que je vais m'empresser de combler).
L'idée de reprendre le thème du voyage dans le temps comme dans Un jour sans fin pour modifier un épisode du passé est le moteur du film mais pas sa finalité. L'aspect comique est prépondérant au début du film et trouve son point culminant dans la scène très réussie du mariage ravagé par la tempête. Puis le ton change, devient plus nostalgique en particulier dans les échanges entre Tim (Domhnall Gleeson, une vraie et belle révélation) et son père (Bill Nighy excellent comme d'habitude dans un rôle très british). Procédant par touches successives le scénario apporte un humanisme touchant à la construction d'une famille certes idéalisée mais qui ne laisse pas indifférent.

La qualité de l'interprétation, l'originalité du traitement sont au rendez-vous de cette comédie qui m'a enthousiasmé.


zardi
zardi

Messages : 1834
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

HERVE PAUL aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 55 Empty Re: Dernier film visionné

Message par Barbe-Noire Mar 9 Avr - 3:48

Dernier film visionné  - Page 55 4463018

Millie Bobby Brown, la jeune actrice révélée dans la série Netflix "Strangers Things", tient ici le rôle principal de ce film fantastique monyenâgeux, la princesse Elodie Bayford !
Fille aînée d'une famille désargentée, son père Lord Bayford ( Ray Winstone ) accepte la proposition de demande en mariage de la reine Isabelle d'Auréa ( Robin Wright ) avec le fils de celle-ci, le prince Henry, dans le but de retrouver un certain lustre financier .
Mais il s'agit en réalité d'un piège, car le but de ce faux mariage est de livrer la jeune fille à un femelle dragon ( effets numériques au top pour l'apparence du dragon, de la même qualité que Smaug dans "Le Hobbit" ) qui demande vengeance par des sacrifices depuis que ses trois petits ont été abattus par le premier Roi d'Auréa !
Jetée dans la tanière du dragon, la princesse Elodie va devoir faire preuve de courage et de ruse pour échapper au monstre et faire payer leur trahison à la famille royale d'Auréa !

Dernier film visionné  - Page 55 Demoiselle-dragon-netflix

Ce film Netflix navigue entre merveilleux, fantastique et naïveté, et se laisse visionner, certes sans grandes surprises, mais avec beaucoup de plaisir si l'on a conservé une partie de son âme de gosse .
Le charisme de Millie Bobby Brown se confirme de films en séries, et d'aucuns pensent qu'elle a tout pour devenir le nouvelle Natalie Portman !
Pour l'heure elle reste sur Netflix ( elle y a joué aussi la sœur de Sherlock Holmes, Enola Holmes, dans un téléfilm de la plate-forme , où elle enquête à la place de son illustre frère ), mais il faut espérer que le cinéma de salle fasse appel à elle pour des productions plus ambitieuses .
A noter la présence d'Angela Bassett ( "La chute de Londres", "Green Lantern"", "Avengers : endgame" , "Mission Impossible : Fallout" ..... ) dans le casting, en belle-mère de l'héroïne .

Ma note : 6,5/10 !


Dernière édition par Barbe-Noire le Mar 9 Avr - 22:26, édité 1 fois
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 3198
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 68
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

surfeur51 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 55 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Mar 9 Avr - 5:50

Barbe-Noire a écrit:
Ce film Netflix navigue entre merveilleux, fantastique et naïveté, et se laisse visionner sans grande surprises mais avec beaucoup de plaisir si l'on a conservé une partie de son âme de gosse.
Ben faut croire que je ne l'ai pas gardée car j'ai trouvé ce film vraiment nul.
zardi
zardi

Messages : 1834
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 55 Empty Re: Dernier film visionné

Message par Barbe-Noire Mar 9 Avr - 11:58

zardi a écrit:
Barbe-Noire a écrit:
Ce film Netflix navigue entre merveilleux, fantastique et naïveté, et se laisse visionner sans grande surprises mais avec beaucoup de plaisir si l'on a conservé une partie de son âme de gosse.
Ben faut croire que je ne l'ai pas gardée car j'ai trouvé ce film vraiment nul.

Certes ce n'est pas un chef d'œuvre, mais je ne me suis pas ennuyé, c'est du pur "entertainment" , et il ne faut pas y chercher autre chose !
A voir une fois, ça passe très bien . Mais même s'il sortait en vidéo, je ne me précipiterais pas forcément non plus sur le blu-ray .
Ceci étant, je sais bien que j'ai conservé une large part d'enfance dans ma caboche : quand je vais à Disneyland, j'ai l'impression d'avoir 10 ans . Autrement, je collectionne les dragons, et, entre autres, j'avais bien apprécié " Le dragon du lac de feu", qui n'est pas non plus un monument du cinéma . Mais sûr que ce n'est pas du Bergman ! Mrgreen
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 3198
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 68
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 55 Empty Re: Dernier film visionné

Message par surfeur51 Mer 10 Avr - 7:37

"Suzume" de Makoto Shinkai

Résumé : Dans une petite ville paisible de Kyushu, une jeune fille de 17 ans, Suzume, rencontre un homme qui dit voyager à la recherche d’une porte. Décidant de le suivre dans les montagnes, elle découvre une porte délabrée trônant au milieu des ruines, seul vestige ayant survécu au passage du temps. Cédant à une inexplicable impulsion, Suzume tourne la poignée, et d’autres portes s’ouvrent alors aux quatre coins du Japon, laissant passer toutes les catastrophes qu’elles renfermaient. L’homme est formel : toute porte ouverte doit être refermée. Suzume s’est égarée où se trouvent les étoiles, le crépuscule et l’aube, une voûte céleste où tous les temps se confondent. Guidée par des portes nimbées de mystère, elle entame un périple afin de toutes les refermer.


Dernier film visionné  - Page 55 1iny   Dernier film visionné  - Page 55 Fnsj

Avis : Après les excellents "L'Enfants du temps" et "Your Name", le réalisateur Makoto Shinkai nous propose "Suzume", un conte fantastique encore plus abouti au niveau des graphismes, absolument sublimes. L'histoire comporte deux volets qui se déroulent en parallèle, un volet réaliste vus par tous les personnages, et un volet fantastique que ne perçoivent que Suzume et Sota, les deux personnages principaux. Si j'ai adoré la partie réaliste, extrêmement juste dans sa manière de décrire la vie d'une lycéenne ordinaire prise dans une histoire qui la dépasse, avec des personnages secondaires sympathiques (la tante Tamaki, le copain Tomoya et la copine Chika), j'ai moins apprécié la partie fantastique (les "vers" à l'origine des catastrophes), mais l'ensemble se laisse néanmoins regarder avec beaucoup de plaisir, alternant les côtés dramatiques et les côtés joyeux dans une approche très poétique.

Dernier film visionné  - Page 55 Devl  Dernier film visionné  - Page 55 Wgxo

Ma note : 8,5/10
surfeur51
surfeur51

Messages : 1936
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 73
Localisation : Indre et Loire

snaky930, HERVE PAUL et c2302t aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 55 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Ven 12 Avr - 11:22

Il Boemo de Petr Václav (2022) - 8/10

Dernier film visionné  - Page 55 Il_boemo

Synopsis : 1764. Dans une Venise libertine, le musicien et compositeur Josef Myslivecek, surnommé « Il Boemo », ne parvient pas à percer malgré son talent. Sa liaison avec une femme de la cour lui permet d’accéder à son rêve et de composer un opéra. Dès lors sa renommée grandit, mais jusqu’où ira-t-il ? La vie, l’œuvre et les frasques d’un compositeur de génie oublié que le jeune Mozart admirait...

Quand je me suis lancé dans le visionnage de ce film je ne pensais pas qu'il était d'une telle qualité même si j'avais lu quelques critiques élogieuses. Ce biopic retrace la vie de Josef Myslivecek, un compositeur d'opéras autrichien du XVIIIe siècle, qui va essayer de parfaire son art et de devenir célèbre en Italie. Ce personnage, surnommé Il Boemo car originaire de la Bohème, est tombé dans l'oubli (je ne connaissais même pas son nom !) alors qu'il était le plus prolifique (entre autres 86 opéras) de son époque, très apprécié par ses pairs et même par Mozart. On a droit d'ailleurs à une belle scène où le jeune prodige improvise sur une ouverture du Maestro sous le regard admiratif de celui-ci.
La mise en scène, sobre et classique, se distingue par une reconstitution d'époque qui fait penser aux images de Barry Lindon avec ses intérieurs sombres éclairés à la bougie, des costumes et maquillages très réussis.
Bien équilibré, le scénario alterne aventures amoureuses, rencontres avec les puissants et représentations lyriques. Ces dernières sont le clou du spectacle avec les représentations de La Gabrielli, la diva de l'époque, personnage haut en couleurs interprété par Barbara Ronchi qui crève l'écran. L'accent est mis sur la veulerie et le mépris des aristocrates qui manipulent sans égard les artistes ne cherchant qu'à satisfaire leurs désirs de toute puissance. La dernière partie qui retrace la liaison épistolaire entre le Maestro (Vojtech Dyk) et Anna (Lana Vlady) est émouvante et particulièrement réussie aussi bien par son rythme que par l'utilisation des décors.

Même si on n'atteint pas la perfection d'une œuvre comme Amadeus ce film est une belle découverte qui, malgré quelques effets faciles, rend hommage à un artiste injustement oublié et tombé dans la déchéance, tout en étant un témoignage à charge sur les mœurs de l'époque.
zardi
zardi

Messages : 1834
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

surfeur51 et snaky930 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 55 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Ven 19 Avr - 11:52

Matewan de John Sayles (1987) - 8/10

Dernier film visionné  - Page 55 Matewan

Synopsis : Dans les années vingt, le récit de violents troubles sociaux dans une petite ville minière.

S'emparant d'un fait historique oublié, le massacre qui opposa des mineurs en grève à une milice armée payée par le patronnât, John Sayles délivre un film traité comme un western et qui se révèle comme une véritable charge anticapitaliste. On y suit un syndicaliste Joe Kinehan (Chris Cooper pour son premier rôle), pacifiste dans l'âme, qui essaie d'unifier les mineurs formés par trois groupes d'ethnies différentes : les wasps locaux à l'origine du mouvement, des noirs plus ou moins enrôlés de force et des émigrés italiens recrutés dès leur arrivée à Staten Island. L'hostilité entre ces communautés due au racisme et aux différences culturelles va être surmontée et constitue le thème central du scénario écrit par le cinéaste lui-même. Ce qui occasionne de belles séquences de fraternité comme cet air de musique joué par un violoniste local rejoint par un joueur de mandoline italien puis par un joueur d'harmonica noir ou celle où une vieille habitante vient apporter son soutien à une mère italienne qui a perdu son fils alors qu'elle lui était farouchement hostile auparavant.
La qualité de l'interprétation n'est pas en reste. Outre Chris Cooper, Mary McDonnell et David Strathairn, les acteurs fétiches du réalisateur, Will Oldham semble habité par son personnage d'orateur, James Earl Jones en impose en meneur d'hommes et Bob Gunton est aussi haïssable dans le rôle de traitre que celui qu'il retrouvera plus tard en tant que directeur de prison dans Les évadés.
Si la mise en scène peut paraître moins inspirée que dans d'autres œuvres du même réalisateur comme Lone star ou City of hope, elle est magnifiée par la photographie du grand Haskell Wexler notamment dans les séquences de nuit. A noter la belle  scène finale tournée avec réalisme loin des gunfight habituels.

Il est heureux qu'un éditeur déterre une telle pépite qui n'avait jamais été distribuée en France comme d'ailleurs une grande partie de la filmographie de John Sayles, cinéaste indépendant injustement méconnu.
zardi
zardi

Messages : 1834
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

snaky930 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 55 Empty Re: Dernier film visionné

Message par surfeur51 Ven 19 Avr - 14:26

"Les Trois Mousquetaires : Milady" de Martin Bourboulon.

Dernier film visionné  - Page 55 81KfmfTqpEL._AC_SY445_

Constance est enlevée sous les yeux de D'Artagnan. Dans une quête effrénée pour la sauver, le jeune mousquetaire est contraint de s'allier à la mystérieuse Milady de Winter. Mais alors que la guerre est déclarée et qu'Athos, Porthos et Aramis ont déjà rejoint le front, un terrible secret du passé brise toutes les anciennes alliances...

Dernier film visionné  - Page 55 Lvt4  Dernier film visionné  - Page 55 1ikd

Deuxième volet d'un diptyque constituant une énième version des aventures des "Trois Mousquetaires", "Milady" s'éloigne un peu plus de l’œuvre originale de Dumas que ne l'avait fait le premier épisode, "D'Artagnan", lui donnant ainsi l'attrait de la nouveauté. Le style est dans la continuité du premier film, avec une colorimétrie plus lumineuse, le réalisateur corrigeant ainsi ce qui avait été reproché au premier volet. L'histoire est plaisante à suivre, et on retrouve les personnages du premier film, le rôle de Milady de Winter formant l'ossature de l'intrigue, permettant à Eva Green de briller et même d'éclipser ses partenaires de jeu.
Mais alors que l'on pouvait supposer que ce film bouclerait un cycle, l'histoire se termine sur un retournement de situation qui laisse la fin totalement ouverte, appelant clairement une suite sans laquelle tout devient bancal. Il semble que cette suite soit projetée par l'équipe du film dans les années qui viennent, mais il ne faudrait pas que les studios français prennent l'exécrable habitude des studios hollywoodiens de ne pas terminer des histoires, comme on l'a vu bien trop souvent pour des raisons de gros sous.

Dernier film visionné  - Page 55 F4fg  Dernier film visionné  - Page 55 364g

Ma note 7,5/10 (probablement 8,5 sans cette fin qui n'en est pas une)
surfeur51
surfeur51

Messages : 1936
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 73
Localisation : Indre et Loire

l'andalous aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 55 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Lun 22 Avr - 13:51

Le retour des hirondelles de Ruijun Li (2022) - 8/10

Dernier film visionné  - Page 55 Le_retour_des_hirondelles

Synopsis : C’est l’histoire d’un mariage arrangé, entre deux êtres méprisés par leurs familles. Entre eux, la timidité fait place à l’affection. Autour d’eux, la vie rurale se désagrège…

D'entrée on est plongé dans une région du nord de la Chine, la province de Gansu, où la vie semble parfois issue d'un cauchemar moyenâgeux et où la misère côtoie une modernisation effrénée gangrenée par la corruption. On y suit le parcours d'un homme et d'une femme mis au ban de la société et forcés de se marier. Ma (Wu Renlin) est le cadet d'une fratrie ce qui par tradition, lui confère un statut de corvéable. Cao (merveilleuse Hai Qing) est une femme martyrisée par sa famille et lourdement handicapée.
On pourrait donc s'attendre à une histoire misérabiliste mais au contraire, à partir du moment où ces deux êtres sont réunis, leurs sentiments respectifs vont se renforcer et leur permettre de triompher des difficultés. La lutte pour la survie avec des travaux agricoles harassants est admirablement filmée comme dans L'île nue de Kaneto Shindo même si on n'approche pas l'épure du chef-d'œuvre japonais. Autant Ma parait fort et habile dans son rôle de cultivateur et de bâtisseur, autant Cao parait faible et démunie pour l'assister. Le réalisateur joue habilement de ces différences pour malgré tout arriver à une symbiose dans la tendresse.
En contrepoint de cette communion sentimentale, la rapacité et la mesquinerie de la communauté villageoise est mise en évidence avec pour point d'orgue le don du sang de Ma pour sauver leur chef qui les exploite. Cette vision d'une Chine qui renonce au respect des vertus ancestrales au profit de l'exploitation des plus démunis va coûter cher au cinéaste. Son film sera interdit malgré des récompenses internationales et un beau succès à sa sortie et lui-même sera menacé par les autorités.

Ce drame m'a profondément ému, la beauté des images et la richesse des caractères restent gravées dans ma mémoire.
zardi
zardi

Messages : 1834
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

surfeur51 et snaky930 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 55 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Mer 24 Avr - 13:26

Killers of the flower moon de Martin Scorcese (2023) - 9/10

Dernier film visionné  - Page 55 Killers_of_the_flower_moon

Synopsis : Au début du XXe siècle, le pétrole a apporté la fortune au peuple Osage qui, du jour au lendemain, est devenu l’un des plus riches du monde. La richesse de ces Amérindiens attire aussitôt la convoitise de Blancs peu recommandables qui intriguent, soutirent et volent autant d’argent Osage que possible avant de recourir au meurtre…

J'avoue mon appréhension au moment de me lancer dans le visionnage du dernier opus de Martin Scorcese après tout le tapage médiatique qui avait précédé et suivi sa production puis sa projection en avant-première au récent festival de Cannes. Aussi bien les louanges que les critiques négatives abondaient en particulier sur la longueur du métrage et sur l'interprétation.
C'est vrai que 3h 30 c'est long et que la fatigue mais jamais l'ennui peut se faire ressentir. Si à la fin on se demande quelles coupes seraient envisageables on est dans l'expectative. Peut-être la scène de la punition infligée à Ernest ou encore la durée anormale de l'incendie mais cela ne représente que quelques minutes et on se rend compte que tout fait corps dans un scénario minutieusement coécrit par Eric North (Forrest Gump, Dune) et le réalisateur.
Quant à l'interprétation elle m'a ravi. Lily Gladstone qui m'était totalement inconnue incarne avec beaucoup de sensibilité un des plus beaux personnages féminins au cinéma empreint de dignité, de crainte et d'amour, justifiant les récompenses qui lui ont été décernées. Le rôle de William Hale sied comme un gant à Robert De Niro, magistral, qui passe avec une facilité déconcertante de la figure patriarcale et amicale au cynisme et à la cruauté la plus haïssable. Quant à Leonardo Di Caprio à qui on a reproché un cabotinage excessif à travers les moues qu'il arbore tout au long du film, c'est oublier la difficulté d'interpréter un personnage aussi complexe que celui d'Ernest, être à la fois naïf et veule capable sous l'emprise de son oncle de commettre les pires atrocités comme d'empoisonner à petit feu la femme qu'il aime. Quel autre acteur aurait pu réussir une telle performance et rendre crédible un tel personnage ? A noter la remarquable composition pour tous les seconds rôles en particulier celle de Brendan Fraser.
Comment ne pas saluer cette volonté de parfaire une filmographie si riche. Comme Michael Cimino avec La porte du Paradis, le réalisateur italo-américain ajoute une pierre imposante à l'édifice dénonçant les violence des mafieux, la persécution et le mépris des minorités, l'intolérance et la corruption, des maux qui gangrènent la société américaines. On aurait pu croire qu'il avait signé une belle épitaphe sur sa carrière avec The irishman, mais à 80 ans il montre dans cette fresque majestueuse qu'il n'a rien perdu de sa vigueur et de son savoir-faire nous offrant quelques scènes virtuoses comme celles des braquages ou des exécutions avec une caméra mobile et des plans rendant hommage à des prédécesseurs comme Sergio Leone ou Terrence Malick.

Une œuvre d'une rare densité que je ne peux que conseiller à tous les cinéphiles.
zardi
zardi

Messages : 1834
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

surfeur51, snaky930 et Barbe-Noire aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 55 Empty Re: Dernier film visionné

Message par Barbe-Noire Jeu 25 Avr - 3:59

Autant, tout en étant convaincu de la qualité intrinsèque du "Retour des hirondelles", je suis certain de ne pas acquérir ce film visiblement situé - critique de zardi à l'appui - en dehors de mes sensibilités et de mes attentes ( comme "l'île nue", film épuré par excellence, vu il y a fort longtemps en diffusion télé, que je me rappelle avoir touvé très beau mais plutôt ennuyeux ) je sais que j'achèterai "Killers of the Flower moon", mais que préalablement je vais le visionner sur la plate-forme de streaming de Canal + . comme je l'avais fait pour "Top Gun : Maverick" , pouce  ,et plus récemment pour "Indiana Jones et le cadran de la vérité " lover  ( alors que de prime abord, l'âge d'Harrison Ford me faisait un peu peur Confus Question  ) . Pour "Killers of the flower moon ", de toute façon le film n'est pas encore dispo en édition vidéo physique, uniquement en streaming sur les plate-formes !
Merci encore infiniment à Zardi de nous faire part de toutes ses expériences ciné !!
Merci Merci
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 3198
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 68
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 55 Empty Re: Dernier film visionné

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 55 sur 56 Précédent  1 ... 29 ... 54, 55, 56  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum