Fan de cinéma
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -80%
Souris gaming Acer Predator Cestus 350 (sans fil, ...
Voir le deal
19.99 €

Top 20 films de survie

+5
Barbe-Noire
snaky930
alamo
phiphi931
surfeur51
9 participants

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

Top 20 films de survie - Page 7 Empty Re: Top 20 films de survie

Message par zardi Dim 30 Mai - 8:44

Synthèse globale :

Quand on voit les titres des 20 premiers du classement deux faits sont marquants :
- Tous les films sont d'origine américaine ou anglo-saxonne
- Peu de films sont récents. Une majorité d'entre eux date des années 70-80

Pour les genres représentés on trouve essentiellement des films de SF et d'aventure et évidemment une majorité de thrillers mais finalement assez peu de films d'horreur. Je m'attendais à des films comme Zombie ou L'armée des morts mais ils n'ont jamais été cités ni même évoqués.

Par la suite j'éditerai une synthèse détaillée des 10 premiers du classement qui se détachent nettement des autres films mais je le ferai en deux étapes, les cinq premiers ce soir et les cinq suivants vers la fin de la semaine prochaine vu l'emploi du temps chargé qui m'attend.
zardi
zardi

Messages : 1470
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Top 20 films de survie - Page 7 Empty Re: Top 20 films de survie

Message par zardi Dim 30 Mai - 11:10

1. Alien – Le 8ème passager (1979) de Ridley Scott
Top 20 films de survie - Page 7 Alien_Le_8eme_Passager
Pour ce film culte que tout le monde connait, je vais plus m’attacher à sa genèse qu’à sa critique.
L’histoire est conçue par le scénariste Dan O’Bannon qui venait de travailler sur le film Dark star et qui s’illustrera par la suite avec le film Total recall. Il a fallu 3 ans pour que le projet atterrisse à la Fox qui, voulant surfer sur le succès de Star wars, cherchait un scénario pour un film de science-fiction.
Après avoir écarté plusieurs metteurs en scènes comme Robert Aldrich ou Peter Yates le studio confia la réalisation à Ridley Scott riche de son succès avec Les duellistes. Celui-ci s’attela au travail et réalisa un story-board, influencé par l’œuvre de Moebius, qui emballa les décideurs et le budget prévu au départ fut doublé.
Avec la participation de Ronald Shusett et Walter Hill le script fut modifié et deux femmes firent partie de l’équipage qui était jusque-là exclusivement masculin. Veronica Cartwright devait au départ interpréter le personnage de Ripley qui échut finalement à Sigourney Weaver, débutante, remplaçant Merryl Streep qui céda sa place car elle était en deuil suite au décès de son ami John Cazales.  Le personnage du robot interprété par Ian Holm et le fameux chat Jones furent aussi rajoutés. Outre des acteurs très connus comme Tom Skerritt, John Hurt et Harry Dean Stanton, pour la première fois dans ce genre de film un acteur afro-américain, Yaphet Kotto, fit partie du casting.
Ce qui frappe quand on voit ce film pour la première fois c’est le côté réaliste dans le vaisseau Nostromo aussi bien pour l’équipage que pour les décors et le complet dépaysement dans le vaisseau échoué avec ses parois quasi organiques et la salle ou git le cadavre fossilisé d’un extra-terrestre dont le design est dû à HR Giger.
Top 20 films de survie - Page 7 752-4 Top 20 films de survie - Page 7 JuNjSLet3VCdlJZOcT8DUcJVpFc
Mais le clou du spectacle est évidemment l’alien qui apparait sous trois formes différentes et qu’on ne voit que pendant quatre minutes du film. La forme adulte est jouée par un acteur costumé, les effets spéciaux de l’époque n’étant pas assez développés pour que la créature soit un animatronic.
Top 20 films de survie - Page 7 17058-le-face-hugger Top 20 films de survie - Page 7 Critique-alien-le-huitieme-passager-scott10
La musique du film est due à Jerry Goldsmith. Celle-ci épouse parfaitement les scènes du film et, avec ses notes lancinantes, participe largement au climat anxiogène. La collaboration du musicien et du réalisateur fut houleuse et vit même un affrontement au sujet du final ou la musique prévue fut remplacée par un thème étranger.
Bien que son nom ne soit pas mentionné, à noter la participation de Saoul Bass pour la création du beau générique.
Immense succès pour ce film avec des scènes d’horreur devenues cultes en particulier quand la créature se libère en crevant la poitrine de son hôte et la scène finale où Ripley affonte l’alien dans la navette .
Top 20 films de survie - Page 7 PieK0g5wAO53TuA_ku1cpNg7-b4
Contrairement aux films actuels où les scènes choc se succèdent à grand renfort d’effets spéciaux ce qui fait à mon avis l’intérêt de ce film c’est le climat angoissant que Ridley Scott a su créer en suggérant plus qu’en montrant, l’horreur pouvant survenir à tout moment.

2. Gravity (2013) de Alfonso Cuarón

Top 20 films de survie - Page 7 21023233_20130729173134181

Gravity est avant tout une expérience sensorielle unique due à la maîtrise technique de son concepteur, Alfonso Cuarón. Depuis l'écriture du scénario écrit en collaboration avec son fils Jonas Cuarón jusqu'à la fin de la post production qui a duré 3 ans, il a supervisé les moindres détails et passé des mois avec l'actrice principale Sandra Bullock pour peaufiner tous les gestes et assurer la meilleure coordination avec les effets spéciaux.
Le début du film est une claque sur le plan visuel, dans un plan séquence de plus de 12 minutes la caméra suit agilement les astronautes jusqu'à la collision avec des milliers de débris. On ne peut qu'applaudir à tant de virtuosité.

Top 20 films de survie - Page 7 Gravity Top 20 films de survie - Page 7 Gravity-debris

En dehors de l'aspect technique le film repose surtout sur ses interprètes, le duo de départ se réduisant en solo. Sandra Bullock est magistrale et George Clooney apporte la touche de sensibilité et d'humour qui lui est propre. Mais leur choix a été compliqué puisqu'un grand nombre d'acteurs ont été envisagés ou pressentis avant d'aboutir. Au départ c'est le duo Angelina Jolie, Robert Downey Jr qui était prévu.

Top 20 films de survie - Page 7 Video-undefined-1ba51708000005dc-288_636x3582 Top 20 films de survie - Page 7 00-gravity-1280x720

Le succès auprès du public est au rendez-vous : plus de 700 M$ de recettes pour un coût de production de 100 M$ Le film a reçu 7 oscars mais un seul majeur (réalisateur).
La bande son omniprésente est parfois envahissante ce qui est curieux pour un film se passant dans l'espace et ce qui est justifié par Cuarón qui a affirmé que le film visionné sans musique était ennuyeux ! Si les incohérences du point de vue scientifiques sont clairement assumées par le réalisateur, il est néanmoins regrettable que la volonté de faire un blockbuster ait primé sur toute autre considération. Le happy end assez invraisemblable vient un peu gâcher la première heure du film. On est loin ici de la perfection des chefs d'œuvres de Kubrick et Tarkovski que sont 2001, l'odyssée de l'espace et Solaris.

3. The thing (1982) de John Carpenter

Top 20 films de survie - Page 7 41QN5-ntU6L._AC_SX425_

Bien qu'admirateur du film La chose d'un autre monde de Howard Hawks et Alfred Niby, John Carpenter n'a pas voulu faire un remake en reproduisant l'original mais au contraire il est revenu aux sources du roman qui l'avait inspiré. Quand Universal lui confie le projet, il est alors en pleine ascension avec quatre premiers films à succès et Il décide de prendre des risques et de faire une œuvre très personnelle basée sur l'horreur qui sera le premier volet de la trilogie de l'apocalypse.
Avec la collaboration de Rob Bottin c'est toute une galerie de créatures cauchemardesques qu'il va créer et mettre en scène. Pour la scène du vaisseau enfoui dans la glace il fait appel aux peintures de Albert Whitlock
Top 20 films de survie - Page 7 Critique-the-thing-carpenter5 Top 20 films de survie - Page 7 The-thing-3
Mais The thing n'est pas seulement un film d'horreur c'est aussi un thriller où le suspense et la tension vont croissant. Si la première scène avec ce chien poursuivi par un hélicoptère où la musique faite de quelques notes crée une atmosphère angoissante, le réalisateur va prendre le temps de présenter les personnages qui vont par la suite s'affronter dans ce huis clos étouffant. A part Kurt Russell qui collabora souvent avec John Carpenter les autres acteurs sont peu connus mais jouent très bien leur rôle.
Top 20 films de survie - Page 7 The-Thing Top 20 films de survie - Page 7 The-Thing-film-john-carpenter
Ce qui fait la force du film c'est qu'on ne sait pas quels sont les personnages infectés par la chose et qu'on ne sait pas à qui on a affaire comme dans The invasion of the body snatchers de Don Siegel. Même dans la scène finale avec les deux survivants, le doute règne encore.
Top 20 films de survie - Page 7 The-thing-1982-still
A sa sortie ce film n'eut pas le succès escompté, le public n'étant pas prêt à tant d'innovations dans le domaine de l'horreur. Ce n'est que par la suite qu'il devint culte et il est considéré maintenant comme un des chefs-d'œuvre du genre.


4. Délivrance (1971) de John Boorman

Top 20 films de survie - Page 7 Affiche

Cinquième long-métrage de John Boorman formé à la télévision et gros succès auprès du public et des critiques, ce film d’aventures joue sur plusieurs tableaux.
Les décors naturels avec une nature omniprésente que Boorman mettra à nouveau en valeur dans La forêt d’émeraude. L’action, le suspense et l’horreur avec l’opposition entre les quatre citadins et des braconniers de l’Amérique profonde qui veulent les tuer. De nombreuses scènes fortes avec le duelling banjos au début du film, le viol de Bobby, l’affrontement final entre Ed et le meurtrier de Drew et le cauchemar de Ed qui voit une main émerger de la surface de l'eau.

Top 20 films de survie - Page 7 Big_artfichier_777966_7124958_201704271228586 Top 20 films de survie - Page 7 3246193600_1_3_hZVTrova

Le film est tiré d'un roman de James Dickey qui assurera le scénario. Le choix des acteurs ne s'est pas fait sans mal. De nombreuses stars furent contactées avant que Burt Reynolds, Jon Voight et Ned Beatty soient choisis. La plupart refusant en raison de leur âge, des scènes de violence ou de l'exigence physique des scènes d'action. Car il faut signaler que vu le budget limité aucun des acteurs ne fut doublé aussi bien dans la descente des rapides que dans l'escalade de la falaise. Burt Reynolds fut d'ailleurs victime d'une fracture comme dans le film.

Top 20 films de survie - Page 7 7d6e43585c7c1ddb4cac4b78b8ab5f71 Top 20 films de survie - Page 7 MV5BZjBlYzI1YjQtYWUzMi00ODI1LThmNDUtNGJhZjU3MjI2NzkxXkEyXkFqcGdeQXVyNzc5NjM0NA@@._V1_
Top 20 films de survie - Page 7 78670889_o

5. New York 1997 (1981) de John Carpenter

Top 20 films de survie - Page 7 New_York_1997

Alors qu'il s'est déjà fait un nom avec Assaut et Halloween, John Carpenter va satisfaire son penchant pour les films d'action. Grand amateur de westerns il va transposer ce genre dans un univers futuriste et créer un personnage qui deviendra culte.
Ici le Far west est remplacé par l'île de Manhattan qui est devenue une prison à ciel ouvert où seule la règle de survie prime. Il s'ensuit une galerie de personnages originaux pour ne pas dire pittoresques comme ceux interprétés par Ernest Borgnine, Isaac Hayes et Harry Dean Stanton. Le climat d'insécurité alors à la mode avec des films comme Un justicier dans la ville est ici poussé à l'extrême, on sent les prémisses des futurs Mad Max.

Top 20 films de survie - Page 7 Ny1997br02 Top 20 films de survie - Page 7 Borgnine

Le personnage principal Snake Plissken, incarné par Kurt Russell dont c'est le premier grand rôle, héros solitaire et indépendant qui ne reconnaît aucune autorité, engage une course contre la montre pour sauver sa vie. Son face à face avec un Hauk retors (Lee Van Cleef) reste mémorable.

Top 20 films de survie - Page 7 Snake Top 20 films de survie - Page 7 Newyork1997

La production a été difficile en raison de l'image peu flatteuse du président (Donald Pleasance) mais finalement John Carpenter a su imposer sa vision. Les effets spéciaux classiques sont assez bien réalisés grâce au savoir-faire de James Cameron comme l'atterrissage du planeur sur le toit d'un building.

Top 20 films de survie - Page 7 GkuKOkikbgeS1UGItk80p-pCdOE Top 20 films de survie - Page 7 NEW-YORK-1997

Il parait qu'un remake de NY 1997 est prévu et serait réalisé par Leigh Whannell mais il m'étonnerait qu'il réussisse à éclipser l'oeuvre de Carpenter et qu'un autre acteur vienne faire oublier Kurt Russell dans le rôle de Plissken.


Dernière édition par zardi le Dim 30 Mai - 19:33, édité 1 fois
zardi
zardi

Messages : 1470
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Voir le profil de l'utilisateur

phiphi931 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Top 20 films de survie - Page 7 Empty Re: Top 20 films de survie

Message par Barbe-Noire Dim 30 Mai - 18:12

Excellente première partie, avec mise en page remarquable ! pouce
J'attends la suite avec impatience Cool Very Happy !
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 2168
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 66
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Top 20 films de survie - Page 7 Empty Re: Top 20 films de survie

Message par surfeur51 Dim 30 Mai - 18:26

Bravo pour ce début de synthèse, plein d'anecdotes intéressantes et très bien illustré, la quasi perfection.pouce pouce   Merci

Pour les résultats généraux, pas de vraie surprise. Je suis content que les deux films en tête de mon top se retrouvent aux deux premières places, même si l'ordre est inversé. Suivent quelques films très connus que personnellement j'apprécie moins, mais leur classement ne m'étonne pas.
surfeur51
surfeur51

Messages : 1337
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 71
Localisation : Indre et Loire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Top 20 films de survie - Page 7 Empty Re: Top 20 films de survie

Message par snaky930 Dim 30 Mai - 19:19

Bravo pour cette première partie ! pouce Merci

Deux Carpenter dans le Top 5, ça fait plaisir Wink
snaky930
snaky930
Admin

Messages : 989
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 52
Localisation : IDF

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Top 20 films de survie - Page 7 Empty Re: Top 20 films de survie

Message par zardi Dim 30 Mai - 19:31

Merci à tous. Ca fait plaisir.
zardi
zardi

Messages : 1470
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Voir le profil de l'utilisateur

phiphi931 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Top 20 films de survie - Page 7 Empty Re: Top 20 films de survie

Message par prune99 Mar 1 Juin - 7:23

zardi a écrit:Le happy end assez invraisemblable vient un peu gâcher la première heure du film. On est loin ici de la perfection des chefs d'œuvres de Kubrick et Tarkovski que sont 2001, l'odyssée de l'espace et Solaris

Merci à Zardi pour cette synthèse très intéressante qui démontre une connaissance approfondie du cinéma que je suis très loin de posséder.

Mais, pour Gravity, là où il n'a vu qu'un happy-end hollywoodien décevant, j'ai vu au contraire une fin symbolisant l'apparition de la vie sur la terre ferme, sortant des océans, et une métaphore sur la naissance, quand Ryan sort péniblement de l'eau et se remet en tremblant debout sur ses jambes en redécouvrant ce qui a donné le titre au film, la gravité. Cette fin sublime tout le film, avec une symbolique lumineuse beaucoup plus compréhensible que la symbolique très hermétique de la fin de 2001, qui, au contraire, plombait un peu le film de Kubrick.
prune99
prune99

Messages : 22
Date d'inscription : 21/08/2020

Voir le profil de l'utilisateur

snaky930 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Top 20 films de survie - Page 7 Empty Re: Top 20 films de survie

Message par zardi Mar 1 Juin - 7:49

prune99 a écrit:
zardi a écrit:Le happy end assez invraisemblable vient un peu gâcher la première heure du film. On est loin ici de la perfection des chefs d'œuvres de Kubrick et Tarkovski que sont 2001, l'odyssée de l'espace et Solaris

Merci à Zardi pour cette synthèse très intéressante qui démontre une connaissance approfondie du cinéma que je suis très loin de posséder.

Mais, pour Gravity, là où il n'a vu qu'un happy-end hollywoodien décevant, j'ai vu au contraire une fin symbolisant l'apparition de la vie sur la terre ferme, sortant des océans, et une métaphore sur la naissance, quand Ryan sort péniblement de l'eau et se remet en tremblant debout sur ses jambes en redécouvrant ce qui a donné le titre au film, la gravité. Cette fin sublime tout le film, avec une symbolique lumineuse beaucoup plus compréhensible que la symbolique très hermétique de la fin de 2001, qui, au contraire, plombait un peu le film de Kubrick.
Je viens de lire ton post et j'avoue que tes arguments sont vraiment intéressants. Je n'ai pas trop le temps tout de suite de développer mais je vais me faire un devoir de revisionner la fin du film et je reviendrai dans deux ou trois jours quand les chantiers chez moi seront finis. Merci encore pour ta participation.


Dernière édition par zardi le Mer 2 Juin - 20:29, édité 5 fois
zardi
zardi

Messages : 1470
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Voir le profil de l'utilisateur

snaky930 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Top 20 films de survie - Page 7 Empty Re: Top 20 films de survie

Message par infrared Mar 1 Juin - 17:34

Merci Zardi Merci
infrared
infrared

Messages : 322
Date d'inscription : 08/11/2019
Age : 46
Localisation : Hauts-de-Seine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Top 20 films de survie - Page 7 Empty Re: Top 20 films de survie

Message par zardi Mer 2 Juin - 18:26

infrared a écrit:Merci Zardi Merci
Merci
zardi
zardi

Messages : 1470
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Top 20 films de survie - Page 7 Empty Re: Top 20 films de survie

Message par zardi Mer 2 Juin - 20:29

zardi a écrit:
prune99 a écrit:
zardi a écrit:Le happy end assez invraisemblable vient un peu gâcher la première heure du film. On est loin ici de la perfection des chefs d'œuvres de Kubrick et Tarkovski que sont 2001, l'odyssée de l'espace et Solaris

Merci à Zardi pour cette synthèse très intéressante qui démontre une connaissance approfondie du cinéma que je suis très loin de posséder.

Mais, pour Gravity, là où il n'a vu qu'un happy-end hollywoodien décevant, j'ai vu au contraire une fin symbolisant l'apparition de la vie sur la terre ferme, sortant des océans, et une métaphore sur la naissance, quand Ryan sort péniblement de l'eau et se remet en tremblant debout sur ses jambes en redécouvrant ce qui a donné le titre au film, la gravité. Cette fin sublime tout le film, avec une symbolique lumineuse beaucoup plus compréhensible que la symbolique très hermétique de la fin de 2001, qui, au contraire, plombait un peu le film de Kubrick.
Je viens de lire ton post et j'avoue que tes arguments sont vraiment intéressants. Je n'ai pas trop le temps tout de suite de développer mais je vais me faire un devoir de revisionner la fin du film et je reviendrai dans deux ou trois jours quand les chantiers chez moi seront finis. Merci encore pour ta participation.
Voila, j'ai revu le film en me disant que j'avais raté quelque chose car il faut reconnaître qu'à ma première vision j'étais un peu agacé de par la faiblesse du scénario et du happy end et même avec la meilleure volonté du monde, même si je reconnais que les dernières images sont très belles et que probablement le réalisateur a voulu faire ressentir ce que tu décris si bien, à savoir une renaissance, je n'ai toujours pas accroché et je me suis carrément ennuyé pendant la dernière partie du film. Désolé mais on n'a pas le même ressenti, ce qui n'est pas grave, chacun ayant sa sensibilité particulière.
zardi
zardi

Messages : 1470
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Top 20 films de survie - Page 7 Empty Re: Top 20 films de survie

Message par zardi Jeu 3 Juin - 15:57

Comme promis voici la suite et la fin de la synthèse

6. Rambo (1982) de Ted Kotcheff

Top 20 films de survie - Page 7 Affiche-du-film-rambo-first-blood

Au départ le personnage de Rambo a été créé par un journaliste canadien qui au contact des soldats revenus du Vietnam a eu l’idée d’écrire un roman où John Rambo s’oppose à un shérif. C’est ce roman qui a servi de base au scénario du film. Les droits furent acquis par la Columbia qui les repassa à la Warner pour finir chez des producteurs indépendants et il fallut 10 ans pour que le projet soit mis au point.
C’est le réalisateur Ted Kotcheff, canadien lui-aussi, qui fut désigné pour être le maître d’œuvre. Il s’était fait remarquer par deux films à succès Wake in fright/réveil dans la terreur et L’apprentissage de Duddy Kravitz.
Le choix de l’acteur pour le personnage principal fut beaucoup plus problématique. Steve McQueen, Dustin Hoffman, Robert DeNiro, Nick Nolte, Clint Eastwwod et Al Pacino entre autres furent envisages, le dernier cédant sa place la veille du tournage à Sylvester Stallone. Celui-ci comprenant tout le potentiel du personnage exigea des modifications par rapport au roman. John Rambo qui était présenté comme un psychopathe véritable machine à tuer s’humanisa (la seule vie qu’il supprime dans le film est celle d’un sanglier).

Top 20 films de survie - Page 7 2116946 Top 20 films de survie - Page 7 DA49F004-9388-4E46-AD85-E649F08F40C3

Le film se divise en deux parties. Dans la première partie on assiste à une véritable chasse à l’homme qui se déroule essentiellement en forêt, après l’arrestation et les mauvais traitements dans le poste de police. Le réalisateur utilise parfaitement les décors naturels avec un savoir-faire indéniable, témoin la belle séquence où Rambo est accroché à une paroi et décide de sauter dans le vide pour échapper au tireur dans l’hélicoptère.

Top 20 films de survie - Page 7 10414233-12 Top 20 films de survie - Page 7 Dcc2bb6c1ac74b2e2e6e321e72cdef9a?AccessKeyId=3DD340025327ECA0ACE6&disposition=0&alloworigin=1

La deuxième partie voit l’ancien béret vert qui décide de se venger et de régler ses comptes avec le chef de la police bien interprété par Brian Dennehy jusqu’au clash final où il s’effondre face au colonel Trautman (Richard Crenna) qui l’avait formé.
Top 20 films de survie - Page 7 Critique-rambo-kotcheff3
Outre l’aspect spectaculaire des scènes d’action le film est intéressant par les questions qu’il pose sur le retour des soldats après la guerre du Vietnam et sur l’Amérique elle-même qui renie les héros de guerre une fois qu’ils sont devenus inutiles.

6. Seul sur Mars (2015) de Ridley Scott

Top 20 films de survie - Page 7 305329

Ici point d'alien ou de terreur, Ridley Scott nous a concocté une adaptation d'un roman qui est presque un documentaire. Une gageure quand on sait que 2h 20 c'est long, mais on ne s'ennuie pas car il y a maître Matt Damon qui joue à la fois Mr Fabre et McGyver avec un moral inébranlable sur fond de musique (mais pas de disco). Après une première séquence éprouvante on retrouve le calme et notre Robinson qui a troqué une île contre une planète beaucoup plus inhospitalière.

Top 20 films de survie - Page 7 Martian_storm1 Top 20 films de survie - Page 7 Seul-sur-mars-et-la-science-13-petits-arrangements-avec-l-espace%2CM266672

Alternant culture de pommes de terre et expédition pour reprendre contact avec la terre, l'acteur est très convaincant et on peut admirer les paysages de la planète rouge reconstitués dans le plus grand studio du monde situé à Budapest et filmés en Jordanie. A part la tempête de sable du début, les détails sont tout à fait vraisemblables, la NASA ayant activement été consultée pour les aspects techniques du film.

Top 20 films de survie - Page 7 Bc47872_31563-3dlrkh Top 20 films de survie - Page 7 1seul-sur-mars-matt-damon-5

Même dans les dernières séquences de sauvetage bien filmées, il n'y a pas d'exagération et tout finit bien avec un retour sur terre. Décidément on se croirait à Hollywood Wink .

Top 20 films de survie - Page 7 CcBPj2E Top 20 films de survie - Page 7 Replique-seul-mars-19

Malgré sa performance Matt Damon ne reçut pas l'oscar battu par Leonardo Di Caprio pour le film The revenant (admirez la transition Wink ).


6. The revenant (2016) de Alejandro G. Iñárritu

Top 20 films de survie - Page 7 165611

Cette adaptation d'un roman retraçant l'aventure du trappeur Hugh Glass a pris beaucoup de temps pour se matérialiser. Avant le réalisateur mexicain, le coréen Park Chan-wook et John Hillcoat ont abandonné le projet. Mais même pour Iñárritu il fallut attendre presque 5 ans pour débuter le tournage le problème principal étant de trouver les lieux de celui-ci car tous les décors sont naturels si bien qu'entre temps il a réalisé Birdman.
L'équipe du film rencontra de grosses difficultés en raison du froid et des problèmes de lumière naturelle qui limitait à deux heures par jour le travail du directeur de photographie Emmanuel Lubezki.
Ce film de trappeurs se caractérise par des scènes d'une extrême violence comme l'attaque de l'ours ou les scènes de meurtre.

Top 20 films de survie - Page 7 Revenantdicaprio-547ea9-0@1x Top 20 films de survie - Page 7 The-Revenant

Mais c'est surtout un film de vengeance dont le désir permet au personnage principal de survivre avec des portraits de personnages au caractère fort comme celui interprété par Tom Hardy.

Top 20 films de survie - Page 7 The-revenant-5-e1456079582483 Top 20 films de survie - Page 7 Revenant-gallery-16-gallery-image-1024x551

Magnifié par une photographie exceptionnelle, le métrage offre quelques moments de relâchement au spectateur avec des scènes contemplatives mais qui donnent parfois dans la démesure. Interprétation exceptionnelle de Di Caprio et Thomas Hardy avec des seconds rôles tout aussi méritants. Cette œuvre a eu un gros succès auprès du public et de la critique, raflant au passage de nombreuses récompenses dont 3 oscars.
Si vous avez aimé ce film je vous conseille de voir le beau film Le convoi sauvage dont ce film est un remake sans que les producteurs ne l'aient jamais reconnu.

9. Apocalypto (2006) de Mel Gibson

Top 20 films de survie - Page 7 18704297

Ce film d’aventure exotique est une œuvre très personnelle de Mel Gibson qui l’a conçue, réalisée et financée. Si on peut lui reprocher son extraordinaire violence, notamment avec les sacrifices humains, il faut lui concéder une efficacité et une originalité qui la singularise par rapport aux productions hollywoodiennes. En ne choisissant comme acteurs que des indigènes qui ne parle pas anglais mais dans un dialecte local il a réussi à donner une certaine authenticité à son film.

Top 20 films de survie - Page 7 Rudy-Youngblood-Apocalypto-2006-Mel-Gibson Top 20 films de survie - Page 7 Apocalypto_4

Patte de jaguar (Rudy Youngblood), le héros est très charismatique de par sa volonté à survivre et sauver sa famille. La folle et longue course poursuite, bien filmée grâce à des caméras numériques ultra légères est un modèle du genre. On a droit à des ses scènes spectaculaires comme le saut dans la cascade ou avec le jaguar. L’idée de mener en parallèle la fuite du héros et la survie de sa famille menacée de noyade dans un puits inondé est bien exploitée et permet de maintenir une réelle tension.

Top 20 films de survie - Page 7 Image-w1280 Top 20 films de survie - Page 7 Apocalypto-11
Voilà pour les aspects positifs. Le côté négatif souvent mis en avant par les critiques est la vision déformée et pessimiste de la civilisation maya présentée comme barbare et esclavagiste, loin des concepts habituels. Certains y ont vu une parabole à charge contre le président Bush pour l’intervention en Irak. Malgré cela le film a été bien accueilli par les spectateurs et a dégagé d’importantes recettes.

9. Predator (1987) de John Mc Tiernan

Top 20 films de survie - Page 7 Affiche-predator-01

C’est une boutade de Sylvester Stallone qui est à l’origine de ce film. Après la série des Rocky il a déclaré avoir combattu contre tous les adversaires possibles et qu’il ne lui restait plus qu’à affronter un extra-terrestre. L’idée fut exploitée et donna naissance au scénario.
Clairement inspiré de Aliens, ce film d’action voit un commando de soldats affronter un monstre invisible qui les élimine les uns après les autres. Ce qui aurait pu être un film quelconque devint un des films les plus célèbres du genre grâce à de nombreux facteurs.

Top 20 films de survie - Page 7 D1dbf860-59bb-11e7-b9ac-af95d2dd5cb2_predator_still Top 20 films de survie - Page 7 Predator

Tout d’abord la réalisation. John Mc Tiernan, dont c’était le premier film avec les grands studios, a su exploiter au mieux le décor de la jungle mexicaine pour en faire un élément essentiel. Il sublime la créature en la rendant invisible et en montrant sa vision en infra-rouge comme pour celle des loups du film Wolfen. Mais surtout il maîtrise totalement la dramaturgie en mettant bien en place les personnages chacun ayant une personnalité bien marquée. Fluidité des mouvements de caméra, maîtrise de l’espace en particulier dans l’affrontement final sont sa marque de fabrique.

Top 20 films de survie - Page 7 11 Top 20 films de survie - Page 7 10

La musique de Alan Silvestri avec des thèmes identifiables pour chaque type de situation parfois sourde et menaçante, parfois explosive contribue grandement à la tension du film.
La créature avec sa « figure de cauchemar », est l’œuvre de Stan Winston aidé de James Cameron. Se déplaçant avec agilité dans les arbres, c’est un chasseur extraterrestre qui collectionne les trophées humains. En fait c’est un costume pesant (près de 100kg) porté par un acteur géant. A noter que Jean-Claude van Damme a commencé le tournage pour jouer le rôle du predator mais a vite renoncé.
Le casting. A part Arnold Schwarzenegger et Carl Weathers, les membres du commando sont peu connus mais remarquablement choisis. Elpidia Carillo, la seule femme de la distribution ne dépare pas le groupe.
Dernier élément de la réussite de cette œuvre c’est le retour à la vie primitive qui va permettre au héros de s’en sortir. Délaissant les armes de combat ultra perfectionnés c’est avec un couteau, un arc et un tronc d’arbre qu’il va venir à bout de la créature.

Top 20 films de survie - Page 7 19092019_04-1280x720 Top 20 films de survie - Page 7 23

Un métrage, souvent repris et copié mais jamais égalé et qui a tout de suite rencontré le succès auprès du public bien que mal estimé par la critique.
zardi
zardi

Messages : 1470
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Voir le profil de l'utilisateur

phiphi931 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Top 20 films de survie - Page 7 Empty Re: Top 20 films de survie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum