Fan de cinéma
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-62%
Le deal à ne pas rater :
ABEIL – Lot de 2 Oreillers à mémoire de forme matelassés- 60×60 ...
14.54 € 37.99 €
Voir le deal

Dernier film vu au cinéma

+5
l'andalous
alamo
yannickv
Hotkiller
surfeur51
9 participants

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Dernier film vu au cinéma - Page 4 Empty TENET

Message par alamo Mar 1 Sep - 0:23

Retour au cinéma après six mois d’abstinence (et une carte 4 place foutue 35€ environ).
Pour un retour, que du lourd : Nolan, IMAX, voyages dans le temps (pas tout à fait...).
Vu en 70mm à l'UGC Normandie, à mon avis le plus belle salle de Paris...

Le film : C'est du Nolan, c'est du lourd c'est d'une technique fabuleuse (des explosions à l'envers et à l'endroit dans le même plan...) Une poursuite de voiture où les "TAXI" passent pour des voitures télécommandées... Le crash d'un 747... On en ressort avec plein les yeux et plein les oreilles, on en à pour ses 13€ (quand même !).
Après, si on a pas un diplôme de physique quantique, ce qui est mon cas, on ne comprend pas trop ce qui se passe alors comme l'a dit Nolan dans une interview : "dans ce cas laissez vous aller et profitez du spectacle", bon il est certain que - comme tous les films de Nolan - il faut les voir 3 ou 4 fois pour tout (ou presque) comprendre !
(si si, même "Dunkerque" vous aviez tout compris sur les actions qui n'ont pas le même timing ? moi il m'a fallu 3 visionnages... mais je suis peut-être bête...)

9/10
(car j'adore Nolan et les grosses explosions)

édit : orthographe

alamo

Messages : 656
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 70
Localisation : Meudon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film vu au cinéma - Page 4 Empty Re: Dernier film vu au cinéma

Message par snaky930 Mar 1 Sep - 22:46

Merci pour ce retour. C'est vrai que ça donne envie (vivement le bluray, parce que s'il faut voir le film plusieurs fois, c'est quand même plus pratique Mrgreen )
snaky930
snaky930
Admin

Messages : 1290
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 53
Localisation : IDF

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film vu au cinéma - Page 4 Empty Re: Dernier film vu au cinéma

Message par Hotkiller Ven 6 Jan - 20:58

I’ll be back…
Hotkiller
Hotkiller

Messages : 23
Date d'inscription : 08/11/2019

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film vu au cinéma - Page 4 Empty Re: Dernier film vu au cinéma

Message par Barbe-Noire Sam 7 Jan - 3:57

Hotkiller a écrit:I’ll be back…

Waouuuhhh Shocked  , y'a des retours qui font plaisir  Cool  !!!! A l'approche du 11 janvier  ? Twisted Evil
Pourquoi autant d'ellipses ??
Et Neolink, qu'est-ce qu'il devient  ?

Euuhhhh Surprised , bizarre ton nouvel avatar  ...............
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 2555
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 67
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film vu au cinéma - Page 4 Empty Re: Dernier film vu au cinéma

Message par snaky930 Sam 7 Jan - 7:45

Hotkiller a écrit:I’ll be back…

OMG ! He's back cheers Mrgreen
snaky930
snaky930
Admin

Messages : 1290
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 53
Localisation : IDF

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film vu au cinéma - Page 4 Empty Re: Dernier film vu au cinéma

Message par surfeur51 Sam 7 Jan - 18:20

Avatar, La Voie de l'eau.

Dernier film vu au cinéma - Page 4 4148894.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx_63b5c72db4293_0

Dans la droite ligne du premier film, cet épisode est un vraie claque visuelle avec en plus une imagination débordante du réalisateur au niveau du bestiaire et des engins mécaniques. Les scènes sous-marines sont particulièrement belles, mais on pourra chipoter sur un scénario assez basique, des personnages très manichéens et quelques longueurs en milieu de film, rattrapées par une bataille finale somptueuse. En définitive, les quelques 3h (hors générique final) passent assez vite, et bien que le film se termine sans une fin trop ouverte, tout est en place pour un troisième épisode.
Ma note : 9/10.
surfeur51
surfeur51

Messages : 1449
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 72
Localisation : Indre et Loire

Voir le profil de l'utilisateur

zardi et phiphi931 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film vu au cinéma - Page 4 Empty Re: Dernier film vu au cinéma

Message par Hotkiller Sam 14 Jan - 18:33

Dernier film vu au cinéma - Page 4 97n4

Depuis Poltergeist et son foutu clown posé sur le rocking chair de la chambre du gosse, j’ai une aversion naturelle pour tout ce qui a un nez rouge, ne parle pas, sourit bêtement, chausse du 57 avec des falzars 10 fois trop grands…m’en voulez pas mais pour paraphraser le Général Lee, un bon clown est un clown mort….

Partant de là, hier c’était vendredi 13 et grâce à l’ami Neolink (Joyeux anniversaire à lui, Barbe Noire, Surfeur51… hé oui si t’es pas Capricorne de Janvier t’as loupé ta life, c’est comme ça !) me vl’à t-y pas en salle au Grand Rex à 19h00 pour enquiller deux slashers  movie : Terrifier 1 et sa suite Terrifier 2 (qui est sorti en salles mercredi dernier).

Soirée spéciale donc, sponsorisée par Shadowz (plateforme de streaming de film de genre) et Esc Films (l’éditeur de films que nous connaissons bien qui est aussi le distributeur de Terrifier 2) pour le visionnage d’un nouveau Boogeyman …

TERRIFIER

Note : 5/10

Résumé
Une survivante à l’attaque d’un psychopathe déguisé en clown témoigne à la télévision…S’en suit une multitude de massacres dans un immeuble glauque : Art le clown est toujours vivant, et ses jeux sadiques ne font que commencer…

Avis artistique
Tourné avec un ridicule budget de 35000 dollars, Terrifier n’avait pas d’autre désir que de renouer avec un genre quelque peu galvaudé, voire oublié, le slasher movie, le film de boogeyman, où le tueur implacable va sévir pendant 1h30.
Le cinéma contemporain en a principalement retenu trois : Michael Myers (Halloween), Jason Voorhees (Friday 13th) et Freddy Krueger (Nightmare on Elm Street) sont autant de personnages qui ont incarné le mal, la douleur, le sadisme et l’horreur.

Alors notre ami Art va-t-il reprendre dignement le flambeau ou plutôt le couteau ou la hache ?
Damien Leone (le réal qui est aussi le maquilleur du film) n’a pas suffisamment révisé ses classiques.

Son tueur maniaque n’a absolument rien d’iconique pour 3 raisons essentielles :

1. Absence d’arme ou d’objet de référence
Avec nos 3 amis précédents il y a une identification objet/personnage  qui créé justement l’icône : le masque de Michael, la machette de Jason, le gant de Freddy.
Dans Terrifier, Art le clown n’a pas d’arme de prédilection (tout est bon pour énucléer, éventrer ou brûler) et au final il est juste un tueur psychopathe qui n’a pas de méthodologie, pas de schéma directeur dans la tuerie et surtout qui n’a pas de raison de tuer en soi. Il lui manque la profondeur des tueurs précédents aussi simple soit-elle pour que le spectateur se dise « Ah OK, logique n’oublions pas que dans son enfance…etc.. », bref il est juste un baltringue qui va dézinguer à grands coups d’Opinel calibre 27 tout ce qui présente, de la prostipouf bourrée en passant par l’employeur de dératisation. Intéressant mais ça va pas nous faire un film ça.  Alors oui il se ballade toujours avec un sac poubelle mais bon d’un point de vue iconographique c’est juste naze car dépouvu de symbolique…
Bref, Art, il te faut un modus operandi plus stable et surtout plus compréhensible ou alors c’est que t’es l’incarnation du démon mais ton pote Damien Leone ne nous a rien dit là-dessus…donc exit !

2. Un boogeyman avec un look à lui
Avec nos 3 amis précédents il y a forcément une iconographie dans l’aspect extérieur qui fait que le spectateur s’en rappelle : le masque de Michael ou ce putain de masque de hockey de Jason. Bref, un détail qui te fait dire à tes potes « Mas si tu sais c’est ce mec avec son pull rouge et vert et son gant en lames de rasoirs…. ».

Et là le réalisateur s’est magistralement planté. Son clown qui en fait n’en est pas un (le Pennywise de Ca était autrement plus terrifiant) est le fruit batardisant du Captain Spaulding (La maison des 1000 morts) et du tocard en tricycle de la série SAW : nez crochu, dents noircies et malades, lèvres noires et masque basé sur un collant blanc sur la tête….ça suffit pas garçon pour faire peur. Le costume est assez ridicule (noir et blanc ) et là ou Scream avait réussi à créer avec un rien une icône de la terreur, Art n’a rien d’original et ressemble trop à des méchants déjà vus sans avoir sa propre originalité…

3. Pas de mise en abîme
C’est là le drame de Art notre clown facétieux. A aucun moment il ne va provoquer la peur de par le mal à l’état pur qu’il est sensé incarné. En fait je crois que ce qui lui manque c’est son absence de méchanceté et l’ancrage de cette dernière à sa personnalité. Je m’explique, Art, c’est juste un boucher (bien moins terrifiant que celui de Chabrol avec Jean Yanne croyez-moi) qui va s’appliquer à distiller ses tortures sadiques au hasard des rencontres qu’il va faire mais rien de cela n’est mis en perspective, rien de cela ne va provoquer chez le spectateur l’idée que ce mec est le mal incarné, l’horreur absolue, irrémédiable qui telle les 7 plaies d’Egypte va s’abattre sur les personnages pour qui la rédemption est impossible. Alors me direz-vous ce n’est peut-etre pas la volonté du film mais dans ce cas y a aucun intérêt à revoir des scènes vues 1000 fois que ce soit dans Hostel ou Saw et si le développement de la perversité du tueur n’est pas le fil conducteur, on se retrouve alors avec une sorte de film à sketchs où l’on attend de quelle façon plus abominable la prochaine victime sera envoyée ad patres. Pire, le réalisateur essaie de nous faire rire avec son tueur en le dotant d’une forme d’humour potache complètement à contrecourant du point de vue de l’histoire et là encore ça tombe à plat, parce qu’un pur tueur va pas s’amuser a presser une poire de klaxon de vélo en arborant un large sourire aux dents sales qui finiront sur un paquet de cigarettes…là c’est plus un tueur que j’ai en face de moi c’est juste un clown qu’a oublié son fluocaril depuis 10 ans…

Mais me direz-vous qu’est ce qui justifie cette note de 5 ? Hé bien juste que ce film a été fait avec des bouts de ficelles et une énergie incroyable. Oui le boogeyman restera pas dans les mémoires, oui d’un point de vue histoire c’est même navrant mais y a un truc qu’on ne peut pas enlever à ce film c’est sa volonté de distraire, dans un genre particulier certes, mais juste de  distraire un public connaisseur, habitué qu’il est des nanars qui ont copié et plagiés nos 3 lascars cités plus haut. Tout est bon pour une multiplication des scènes gorasses à souhait où la tripaille gicle sur les murs et coule sur les visages. Bref, là le réal connaît ses classiques puisque les effets spéciaux sont à base d’hectolitres de sang, de restants de boucherie rendant ici un bel hommage au cinebis italien des années 70 de Joe d’Amato (Antropophagous) ou Deodato (Cannibal Holocaust).

Qui plus est même la lumière et le grain de pelloche rappellent ce ciné underground, éclairé de façon naturelle et sans artifice contribuant tout autant au côté glauque des scènes de mise à mort. Et puis, il faut pas lui enlever ça, Damien Leone nous sert une belle scène d’équarissage en règle de la blonde insupportable du film. Rhaaaaaa.. Lovely !!

Bon sinon côté comédiens c’est de la merde, y a rien d’autre à dire.

Nul doute que Terrifier est un film largement dispensable et nul doute qu’il ne dépassera jamais ses prédécesseurs. Mais bon même s’il faut savoir laisser sa chance au produit je crois que ce qui me gêne le plus c’est qu’au lieu de fournir une belle base à un méchant de légende en devenir, Damien Leone nous a servi un ersatz de serial killer qui au mieux pourrait finir en seconde partie de soirée dans un Faites entre l’Accusé. Dommage…

TERRIFIER 2

Note : 2/10
Attention la critique ci-après contient plein de divulgâchages (oui j’ai appris que c’était le mot français pour spoiler et je trouve ça joli !!)

Résumé
Après s’être échappé de la morgue notre ami Art continue son périple dans une ville où il va continuer de sévir. C’était sans compter sur un frère et une sœur dont le père mort dessinait des trucs et des machins dans un carnet à croquis que la mère voulait plus voir, carnet prophétique qui voit sa fille finir en cosplay ridicule tenant à la main la tête d’un monstre tandis que la mère râle parce que sa bagnole a été recouvert de citrouilles, de mousse à raser et de PQ.

Avis artistique
Vous avez rien compris au résumé, je vous rassure moi j’ai rien compris au film.
Sorti pour Halloween 2022, le film bénéficiait d’un budget de 250.000 dollars qui au final lui rapporteront 11 millions. Beau succès qui a surfé sur le concept « film d’horreur d’halloween » sauf que nos amis américains n’avaient pas prévu des scènes aussi violentes et cradingues où la tripaille et le foie de veau finisse sur les murs. Légende ou pas, certains spectateurs vomissent, d’autres quittent la salle, ecoeurés par le spectacle…

Bon alors n’allons pas par quatre chemins, ce film est outrageusement mauvais. Outrageusement car avec un tel budget (comparé aux 35000 du premier) on pouvait s’attendre à une vraie histoire et non, encore une fois une compilation de meurtres plus crades les uns que les autres. Damien Leone, toujours le même réalisateur, se paie le luxe de nous rajouter un semblant d’histoire esoterico-cosmo-chiante à laquelle on ne comprend rien, dont on se fout éperdument parce qu’invraisemblable du fait qu’à aucun moment ça ne raccrochera les wagons avec l’histoire du tueur.
Outrageusement parce que ce naufrage putride va durer 2h20. Oui mesdames et messieurs avec 2h20 de massacres, on serait en droit de ressortir ereinté, usé, nauséeux mais il n’en est rien car trop de scènes sont en trop (scène du clown-café absolument ridicule, scène avec la gamine, réelle ou pas on ne le saura jamais etc…) et donc on ressort avec juste mal au derche parce que mal assis dans la salle.

Outrageusement parce que même s’il faut reconnaître que ce Terrifier 2 commence pile poil là où le premier se termine (Art le clown qui s’est foutu une bastos dans la gueule avec un trou large comme le grand canyon derrière la tête à la fin du 1 ressuscite et va utiliser les outils du coroner pour lui faire passer l’envie d’avoir voulu le disséquer !), que même s’il y a un point de rapprochement face à la victime survivante du 1, hé bin notre ami Artie va se retrouver (pourquoi ? comment ?) dans un magasin de costard d’halloween à décapiter le vendeur histoire de lui faire comprendre ce que c’est qu’un vrai déguisement d’Halloween. Et là c’est parti pour 2h de dézingage auquel on ne comprend rien (qu’est-ce que cette foutue famille monoparentale a à voir avec ce tueur ?), 2h de meurtres plus ou moins crades avec tout de même par rapport au 1, le même sac poubelle que notre ami trimballe depuis le départ, son klaxon de vélo dont il usera toujours pour faire preuve de cet humour décalé qui le ridiculise plus qu’il ne nous effraie.

Outrageusement enfin parce que ce réal n’a toujours pas compris un truc : si tu veux nous faire rentrer dans ton monde, prends nous par la main, explique nous ton personnage, donne nous quelque chose à manger et arrête de nous balancer des scènes sans queue ni tête juste propices à balancer quelques hectolitres de sang. Ton premier film avait le mérite d’exister juste pour ça : de la tripaille, de la tripaille et encore de la tripaille. Là Garçon, tu te perds, tu veux intellectualiser le merdier mais le discours dessert l’histoire et le propos tout simplement parce que t’as pas de liant… t’as fait ta mayo sans moutarde mec !

Bref, vous l’aurez compris je n’ai pas du tout aimé cette suite, les comédiens sont tous aussi mauvais et le film ne nous dira pas encore si ce clown est un esprit, un mort vivant, une présence démoniaque ou je ne sais quoi d’autre sans compter ce post-crédit ridicule pendant le générique de fin.
En fait, Art, c’est juste un mec en costard naze qui fait chier le soir d’Halloween…

Le gars de chez Shadowz nous expliquait en début de soirée que nous allions assister à la naissance certainement d’une référence du cinéma d’horreur.
J’y crois pas une seule seconde pour deux raisons : la première c’est que ce bogeyman ne fait pas peur, est moche et tout juste malaisant.
La seconde c’est que s’il faut un 3 ou un 4 pour nous expliquer le personnage, c’est qu’au départ ce dernier était juste le héros sans profondeur d’un film de potes, bricolé avec peu de moyens. Que c’était juste un oneshot comme ça et qu’à aucun moment il n’était prévu d’en faire une référence.

Dans Libé était écrit hier à propos du film « un tueur véritablement inquiétant, des personnages avec suffisamment de profondeur pour ne pas avoir envie de les voir mourir trop vite et un film qui joue la carte du surnaturel dans un genre qui ne s’y aventurait plus tellement.. »
Mais t’es qui toi pour écrire un truc pareil ? T’a rien vu ou quoi ?

A défaut de finir sur les étagères dorées de « La Pleiade » des films d’horreur, Terrifier restera toujours au niveau d’une production de la Trauma qui elle, revendiquait haut et fort ce côté amateur, bidouillé, crade façon Street Trash ou Toxic Avenger et autres pépites.  Faut vraiment pas lui en demander plus.
Alors, allez voir plutôt du côté de la Corée avec le récent The Sadness et la future pépite que sera The Project Wolf Hunting (distribué par Esc aussi) où là on saura pourquoi la prod a dépensé 2,5 tonnes de faux sang tandis que nous avons perdu 2h20 avec ce film de (mauvais) genre…


Dernière édition par Hotkiller le Dim 15 Jan - 12:43, édité 2 fois
Hotkiller
Hotkiller

Messages : 23
Date d'inscription : 08/11/2019

Voir le profil de l'utilisateur

snaky930 et zardi aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film vu au cinéma - Page 4 Empty Re: Dernier film vu au cinéma

Message par surfeur51 Dim 15 Jan - 12:38

Hotkiller a écrit:Soirée spéciale donc, sponsorisée par Shadowz (plateforme de streaming de film de genre) et Esc Films (l’éditeur de films que nous connaissons bien qui est aussi le distributeur de Terrifier 2) pour le visionnage d’un nouveau Boogeyman …
Bravo pour cette critique  pouce  pouce , tu n'as rien perdu de ta verve littéraire. Je ne suis pas sûr que j'aurai été voir ces films même si tu les avais noté 10/10, mais là, aucun regret... Smile
surfeur51
surfeur51

Messages : 1449
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 72
Localisation : Indre et Loire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film vu au cinéma - Page 4 Empty Re: Dernier film vu au cinéma

Message par Hotkiller Dim 15 Jan - 12:47

Oui je te rassure c’est très largement dispensable et je serai le premier à ne pas me précipiter pour l’acheter lors de la sortie sur galette numérique. Mais c’était l’occasion de voir le 1 qui a priori n’est jamais sorti en salles et pour une fois qu’un distributeur français se risque dans un truc très spécialisé autant rester jusqu’au bout pour voir où ça nous embarque…
Hotkiller
Hotkiller

Messages : 23
Date d'inscription : 08/11/2019

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film vu au cinéma - Page 4 Empty Re: Dernier film vu au cinéma

Message par snaky930 Dim 15 Jan - 17:59

Comme le dit Surfeur, cela fait effectivement grandement plaisir de retrouver tes critiques pouce  Merci


snaky930
snaky930
Admin

Messages : 1290
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 53
Localisation : IDF

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film vu au cinéma - Page 4 Empty Re: Dernier film vu au cinéma

Message par Hotkiller Dim 15 Jan - 18:45

snaky930 a écrit:Comme le dit Surfeur, cela fait effectivement grandement plaisir de retrouver tes critiques pouce  Merci


Merci à vous deux. Prochain truc : Babylon je pense…j’ai pas spécialement hâte…. Very Happy Very Happy No
Hotkiller
Hotkiller

Messages : 23
Date d'inscription : 08/11/2019

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film vu au cinéma - Page 4 Empty Re: Dernier film vu au cinéma

Message par Barbe-Noire Lun 16 Jan - 3:31

snaky930 a écrit:Comme le dit Surfeur, cela fait effectivement grandement plaisir de retrouver tes critiques pouce  Merci



La performance, c'est peut-être d'avoir autant de choses à dire  Shocked pour un schmurtz noté 2/10  !!!!
Mais oui, grand plaisir de relire Hotkiller ! Cool
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 2555
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 67
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film vu au cinéma - Page 4 Empty Re: Dernier film vu au cinéma

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum