Fan de cinéma
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -20%
Manette Xbox Series sans fil nouvelle ...
Voir le deal
47.99 €

Dernier film visionné

+11
phiphi931
Barbe-Noire
alm93
c2302t
yannickv
alamo
surfeur51
infrared
snaky930
l'andalous
zardi
15 participants

Page 45 sur 46 Précédent  1 ... 24 ... 44, 45, 46  Suivant

Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 45 Empty Re: Dernier film visionné

Message par c2302t Jeu 6 Oct - 16:42

Warriors two de Sammo Hung : 8,5/10

L'homme d'affaires Mo complote pour régner sur la ville. M. Tsang, docteur et maître de Wing Chun, en est informé et essaye de contrecarrer ses projets avec l'aide de Fei Chun, un de ses élèves.
Voici l'un des premiers films du grand Sammo en tant que réalisateur, et on peut dire que c'est l'un des plus réussis que j'ai vu.
Le film a un scénario vu mille fois, mais le grand plaisir vient de la très grande générosité dont il fait preuve pour divertir son public. Les combats, nombreux, sont fabuleux et excellemment mis en scène, et l'humour présent fonctionne très bien. Tout le film repose sur un rythme maîtrisé de bout en bout, et quand on croit avoir vu le meilleur, il nous ressert une scène encore plus démente.
L'impression de redécouvrir un plaisir presque enfantin devant un film est toujours une bénédiction, car de plus en plus rare, alors foncez le découvrir, vous ne le regretterez pas.

c2302t

Messages : 518
Date d'inscription : 10/11/2019
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 45 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Jeu 20 Oct - 9:17

Coffret John Ford - Premiers westerns : Du sang dans la prairie + Le ranch Diavolo + À l'assaut du boulevard

Dernier film visionné  - Page 45 3d-john_ford_premiers_westerns_3films_br.0

Ce coffret nous présente les trois seuls films qu'on a pu retrouver des premières œuvres de John Ford. Tous sont des westerns mettant en scène le même personnage Cheyenne Harry interprété par Harry Carrey qui collabora activement avec le réalisateur (désigné alors sous le patronyme de Jack Ford) pour la conception des sujets. Tournés chacun en moins de deux semaines dans la période de 1917-1918 ils ne font pas partie des chefs-d'oeuvre du réalisateur mais connurent un franc succès en raison de l'originalité des sujets et de leur traitement par rapport à la production de l'époque. Déjà le génie visuel de l'auteur de La chevauchée fantastique se fait ressentir grâce à de remarquables compositions mettant en valeur les grands espaces de l'Ouest américain en introduisant remarquablement une profondeur de champ grâce à des personnages ou objets situés au premier plan. De même pour les scènes d'intérieur des cadrages habiles utilisant des ouvertures sur l'extérieur donnent un relief particulier aux images procédé que John Ford utilisera dans sa carrière jusqu'à la perfection comme dans la scène finale de La prisonnière du désert.

Dernier film visionné  - Page 45 Straight-shooting-00 Dernier film visionné  - Page 45 Straight-shooting-01-1

Des trois films seul Le ranch Diavolo est de qualité supérieure. La mise en scène met bien en valeur la psychologie des personnages et fourmille de trouvailles originales pour l'époque. La scène du duel avec gros plans sur la figure des adversaires préfigure le cinéma de Sergio Leone. Le montage très nerveux en particulier pour l'attaque finale rend attractives les scènes d'action. Les deux autres films, moins approfondis, ont pour principal mérite de vouloir surprendre le spectateur par l'originalité du sujet.

Belle restauration pour des films de cet âge. Les bonus sont intéressants grâce aux commentaires avisés de Nachiketas Wignesan, enseignant de cinéma.


Dernière édition par zardi le Jeu 20 Oct - 9:42, édité 1 fois
zardi
zardi

Messages : 1660
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

reno11 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 45 Empty Re: Dernier film visionné

Message par reno11 Jeu 20 Oct - 9:38

Merci pour ton retour Zardi.
Même si ton impression semble mitigée (pour 2 films sur 3) , je pense me laisser tenter par la curiosité , au moins pour la valeur patrimoniale de ces oeuvres d'un cinéaste essentiel.
Sinon , j'imagine que tu voulais écrire 1917-1918 en lieu et place de 2017-2018. Wink
J'espère que tes problèmes de cervicales sont en voie d'amélioration.

reno11

Messages : 70
Date d'inscription : 06/06/2022

zardi aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 45 Empty Re: Dernier film visionné

Message par zardi Jeu 20 Oct - 9:42

reno11 a écrit:Merci pour ton retour Zardi.

Sinon , j'imagine que tu voulais écrire 1917-1918 en lieu et place de 2017-2018. Wink
Embarassed Corrigé.
Je vais beaucoup mieux. Merci
zardi
zardi

Messages : 1660
Date d'inscription : 07/11/2019
Localisation : 06

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 45 Empty Re: Dernier film visionné

Message par Barbe-Noire Jeu 9 Fév - 2:49

Dernier film visionné  - Page 45 1232264960_L
J'avais entendu depuis fort longtemps que ce film se foutait ouvertement de la gueule de la nouvelle vague ( ce qui me semblait plutôt sympathique Razz  ) .
Je savais que c'était un film à sketches, avec donc une succession de saynètes, mais surtout un casting démentiel : Guy Bedos et Sophie Daumier, Francis Blanche, Claude Brasseur, Anna Karina, François Périer, jean-Pierre Marielle, Simone Signoret, Jean-Paul Belmondo, Jacques Dufilho, Georges Wilson, Marina Vlady, Sophie Desmarets, Jean Richard, Monica Vitti, Roger vadim, Andréa Parisy, ........ et quelques autres encore  !
Quoi qu'il en soit, une curiosité  !
Je me suis donc passé çà hier soir : je ne sais pas si tous ces acteurs ont bien rigolé en tournant ce schmurtz, mais le fait est que c'est attristant de connerie ! C'est du grand n'importe quoi sans queue ni tête, totalement irracontable, avec plusieurs acteurs en roue libre de cabotinage ( Bedos lui-même, Francis Blanche et Jacques Dufilho principalement ) .
Ne surtout pas y chercher un fil conducteur ! C'est mis en scène ( si l'on peut dire Mad  ) à la truelle, et interprété sous poil à gratter après avoir fumé de la bonne .
Un seul moment à sauver ( mais on l'avait vu en sketch isolé à la télé dans des émissions de variétés ), le coup de téléphone entre la pute bourgeoise énamourée ( S. Signoret ) et son "légionnaire" d'un soir, Jean-Paul Belmondo, un grand "teubé" spécialiste dans l'épeluchage de patates  ! Ça fait peu pour sauver 90 mn de pellicule !
Brocarder le "cinéma-vérité" de la nouvelle vague ( avec quelques touches de comédie musicale ) pouvait partir d'un bon sentiment, mais au final, la plantade est magistrale .
Bref, 1 / 10 me semble bien noté  !
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 2658
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 67
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 45 Empty Re: Dernier film visionné

Message par surfeur51 Jeu 9 Fév - 12:16

Barbe-Noire a écrit:...ce film se foutait ouvertement de la gueule de la nouvelle vague ( ce qui me semblait plutôt sympathique  )
Shocked  Shocked  Shocked
Barbe-Noire a écrit:Brocarder le "cinéma-vérité" de la nouvelle vague pouvait partir d'un bon sentiment
Shocked Shocked Shocked

Si ta motivation première est de te moquer de la nouvelle vague, je ne saurai mieux faire que te conseiller "Le Redoutable" de Michel Hazanavicius, qui présente un portrait aussi féroce que réaliste de Godard, tout en finesse, avec beaucoup d’intelligence et un humour pétillant. Louis Garrel, Stacy Martin et Bérénice Bejo font beaucoup mieux dans ce film que tes vedettes dans "Dragées au poivre"...
Ma note 8,5/10

Dernier film visionné  - Page 45 Jksj

Ci-joint un petit extrait représentatif de l'humour à plusieurs degrés (avec carré blanc, déconseillé aux pères la pudeur), dans une scène entre Godard et son épouse Anne Wiazemsky.
https://public.joomeo.com/albums/63e507b12852c
surfeur51
surfeur51

Messages : 1589
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 72
Localisation : Indre et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 45 Empty Re: Dernier film visionné

Message par Barbe-Noire Ven 10 Fév - 3:01

Alors déjà , ma MOTIVATION PREMIÈRE n'a jamais été et ne sera jamais de me moquer de la nouvelle vague ( j'ai bien d'autres motivations dans la vie, dont l'immense majorité n'ont d'ailleurs rien à voir avec le cinéma ) !
Mais même en matière de cinoche, je préfère infiniment plus m'émerveiller, m'amuser, frémir, flipper, trépigner ou m'attendrir et surtout ne pas m'emmerder que me moquer, ce qui ne servirait pas à grand chose .
A part çà, si l'humour et le second degré n'ont plus cours sur ce forum Shocked Shocked Shocked ......... Wink , ça va devenir extrêmement difficile de continuer à jouer du clavier dans les parages !
Je ne vais pas pour la 3852 ème fois revenir sur mes ressentis à propos de la nouvelle vague, surtout que j'en ai récemment encore rajouté une couche pour te répondre ( pour la 3851 ème fois  affraid  Mrgreen ) quand j'ai commis l'impair (Ô quelle faute de goût  Mrgreen  ) de citer le nom d'Eric Rohmer dans mon verbiage . Une prochaine fois, j'évoquerai Angelopoulos, Zulawski ou Kariausmäki , promis  Cool !!!

N'ayant JAMAIS ( je suis formel ) nié les qualités intrinsèques de ce type de cinéma ( qu'on le qualifie "d'auteur", "d'intimiste", "de cinéma-vérité" ou quoi que ce soit de similaire ), j'ai juste dit et re-dit que PER-SON-NEL-LE-MENT ( donc, ça n'engage que moi  Twisted Evil ) je m'y suis toujours fait ch... comme un rat mort . À partir de là, vouloir regarder un film ( en l'occurrence "Dragées au poivre" ) qui, ouvertement, brocarde ( brocarder n'étant pas détruire, ni insulter, ni envoyer aux flammes de l'enfer, c'est juste PLAISANTER sur un sujet **, quel qu'il soit , et la nouvelle vague est un sujet comme un autre ) quelque chose qui m'a gavé à chaque fois que j'ai voulu m'y aventurer ( même si ça fait longtemps ), alors oui je trouve, toujours bien sûr PERSONNELLEMENT , l'idée plutôt sympathique, je persiste et signe !
Mais je ne dis pas QU'ELLE L'EST dans l'absolu, j'ai utilisé les mots "ME SEMBLAIT" : on en revient donc bien à MES RESSENTIS  !
Quant au "bon sentiment" comme je l'ai précisé plus haut, ça se voulait de ma part être de l'humour au second degré, comme l'avaient visiblement voulu aussi les concepteurs ( réalisateur et scénaristes  ....... si on peut parler ici de scénario  Shocked ) de "Dragées au poivre", sauf que selon moi, ils se sont plantés dans les grandes largeurs : sur le fond, l'idée était sympa ( et valait le coup qu'on jette un coup d'œil ), sur la forme c'est une catastrophe !

** : Pour ne prendre qu'un seul exemple, quand Thierry Le Luron ou Laurent Gerra ont "brocardé" des Mitterrand, Fabius, Chirac, Sarkozy ou Hollande, j'ai toujours trouvé qu'au nom de la liberté d'expres​sion( et ils sont allé trèèèèès loin Twisted Evil , surtout Le Luron ), ce qu'ils se sont permis sur scène  Shocked Laughing me semblait très sympathique , et partait d'un bon sentiment : celui de faire rire les français et de développer leur esprit critique !

Enfin, tu m'as déjà parlé de "Redoutable" sur le forum, je ne sais plus en quelle occasion . Mais si Godard m"a bien emmerdé derrière la caméra ( "A bout de souffle", "Pierrot le fou", un peu de "Détective" - craqué avant la fin - ) , je ne vois pas pourquoi j'irais regarder un biopic sur le personnage, qui de fait ne m'intéresse pas, même si Hazanavicius a voulu ( je ne sais pas, je n'ai pas vu ) en faire un portrait au vitriol .


Dernière édition par Barbe-Noire le Ven 10 Fév - 23:22, édité 1 fois
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 2658
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 67
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 45 Empty Re: Dernier film visionné

Message par surfeur51 Ven 10 Fév - 5:40

Barbe-Noire a écrit:Une prochaine fois, j'évoquerai Angelopoulos, Zulawski ou Kariausmäki , promis  Cool !!!
J'adore Zulawski  Laughing Laughing Laughing

Pour "motivation première", je m'excuse de l'incompréhension due à une imprécision de ma part. Je parlais bien sûr de "motivation première pour regarder Dragées au poivre".

Barbe-Noire a écrit:je ne vois pas pourquoi j'irais m'intéresser à un biopic sur le personnage !
Juste parce que c'est un bon film. On peut d'ailleurs le regarder comme si c'était une fiction...

Et si tu me reproches de ne pas avoir vu l'humour dans ton post, tu n'as pas bien vu celui dans le mien, souligné par l'extrait vidéo que je me suis fendu de mettre en ligne... Wink
surfeur51
surfeur51

Messages : 1589
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 72
Localisation : Indre et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 45 Empty Re: Dernier film visionné

Message par Barbe-Noire Sam 11 Fév - 0:01

Je ne te reproche rien Cool , je me contente de répondre pour éclaircir d'éventuels points obscurs dans ma diatribe !
J'ai expliqué pourquoi je me suis passé "Dragées au poivre", et d'ailleurs c'était pour çà que je l'avais acheté Rolling Eyes , car j'en avais entendu parler depuis longtemps .
J'ai bien lu AVANT l'achat des avis très différents sur le web ( comme toujours et pour tout, c'est normal ! ) .  J'ai bien parcouru aussi - et parfaitement accepté Cool  - des critiques assassines sur "Avatar" ou "Indiana Jones"  ........
Maintenant, me le passer y'a deux jours n'était pas une "motivation première" : ça aurait pu être il y a un mois ou dans 2 mois ( ou plus tôt ou plus tard ), c'était juste le choix d'un moment, sur une impulsion, comme quasiment à chaque fois que je chope un DVD-BR sur mes étagères . Ça se décide souvent à la seconde où mes yeux tombent sur la tranche du boîtier Twisted Evil  ( sauf pour mes quizz, ou là je visionne ce que je choisis ) !
Enfin, pour percevoir l'humour du film d'Hanazavicius à travers le passage que tu as sélectionné, il aurait fallu que je clique sur ton lien la nuit dernière, mais comme je commençais à dodeliner de la tête ( pas de sieste dans l'après-midi, j'avais passé la journée chez mon ami aux 8 fractures pour l'aider dans ce qu'il ne peut pas encore faire Mad, comme conduire sa voiture, ou simplement écrire une lettre - main droite avec 2 fractures, et il est droitier - ) , j'ai préféré reporter le "clic" à plus tard et aller mettre la viande dans le torchon  Sleep .
Bon, j'ai regardé aujourd'hui  Cool : je suis content cheers , j'ai vu une foufoune et une biroute geek ( comme j'en ai vu beaucoup dans ma carrière hospitalière : c'est fou  Surprised ce que ça se ressemble ces trucs-là, d'individu en individu ) mais ce n'est pas franchement pour çà, ni pour l'humour des dialogues, que ça me donne envie de voir le film Confus ! Désolé !
D'ailleurs, je ne sache pas que suite aux avis que j'avais laissé sur DVDPC, tu aies décidé de regarder "New-York ne répond plus" , .................  et pourtant c'est un bon film aussi Razz Wink
Par contre je te déconseilles "Dragées au poivre"  ................  mais tu fais ce que tu veux Cool  !
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 2658
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 67
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 45 Empty Re: Dernier film visionné

Message par surfeur51 Sam 11 Fév - 6:48

Barbe-Noire a écrit:D'ailleurs, je ne sache pas que suite aux avis que j'avais laissé sur DVDPC, tu aies décidé de regarder "New-York ne répond plus"
Pas celui-là, mais j'ai acheté (et regardé, ce que je fais systématiquement dans les jours qui suivent l'achat) pas mal de films découverts ici à l'occasion des critiques, quizz et autres tops (venant de toi ou d'autres participants). Pour en citer quelques uns parmi les plus récents, il y a eu "Phase IV", "La Favorite", "Marie-Octobre", "The Thing", "Portrait de la jeune fille en feu", "Christine", "Misery", "Edith et Marcel", "Un américain à Paris", "La Couleur de l'argent", "Boulevard du crépuscule", "Tenet", "Manon des sources (1952)", la série "Penny Dreadful" et je viens de mettre sur ma wish-list "Major Dundee" qui sort en BR le 3 mai prochain. Je n'exclue d'ailleurs pas d'acheter "New York ne répond plus" s'il sort un jour en BR, mais le DVD est rare et plutôt cher, donc je ne me suis jamais précipité.
Je ne regrette aucun de ces achats, bien sûr pas les films que j'ai adoré, mais aussi ceux que je n'ai pas aimé (voire pas du tout), car ils ont complété une culture ciné que je cherche un peu à diversifier dans la limite de mon temps disponible.
surfeur51
surfeur51

Messages : 1589
Date d'inscription : 06/11/2019
Age : 72
Localisation : Indre et Loire

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 45 Empty Re: Dernier film visionné

Message par Barbe-Noire Jeu 9 Mar - 4:08

Dernier film visionné  - Page 45 Images?q=tbn:ANd9GcQH6Cw3mtlnF8OGQuxjqfQXBAD7uNMIMazLBvsYcjqI3Ip5dsR-RKEjN4oLb1WuDptVVjQ&usqp=CAU

Parce que ce film est considéré depuis très longtemps comme un des chefs-d'œuvre du cinéma muet, parce que j'en ai lu des critiques dithyrambiques , et aussi parce que depuis longtemps Reno11 m'a fortement conseillé Merci  de le visionner, je me suis passé tout récemment "L'AURORE", de F. W. Murnau , malgré mes réticences de toujours vis-à-vis du cinéma muet !
Pour en parler, j'avais donc deux approches possibles : soit donner uniquement mon ressenti, soit prendre un peu de recul et moduler ma prose, non pas juste en fonction de la réputation du film, mais du simple fait que c'est du muet .
Si je me suis souvent emmerdé devant des films intimistes ( à l'époque où je faisais encore des "efforts" Twisted Evil , ce que je ne fais plus depuis plus de 25 ans  Rolling Eyes ), je ne me suis par contre quasiment jamais ennuyé devant des films muets ( même si je n'en ai pas vu des tonnes ), qu'ils soient de C. Chaplin, B. Keaton, F. Lang et autres cinéaste des 3 premières décennies du 20ème siècle . Mais "ne pas s'emmerder" ne veut pas non plus dire qu'on se passionne !
C'est exactement ce qui s'est produit pour "L'aurore" . Aucun mal à entrer dans l'histoire, aucun bâillement intempestif, aucun décrochage en cours de route . Mais au lieu de simplement m'immerger dans le scénario et me laisser aller, je me suis surpris à détailler les plans, à rechercher les astuces de mise en scène ( beaucoup de surimpressions, comme dans le "Napoléon" d'Abel Gance, quelques cadrages inclinés, comme dans "Les misérables" version Raymond Bernard ), à volontairement me concentrer sur le jeu des acteurs ( ce qui d'habitude est pour moi inconscient pendant le film, et ne ressort en ressenti qu'à la fin ), bref un regard au scalpel, ce qu'il m'est certes déjà arrivé de faire pour d'autres films, mais au bout de plusieurs visionnages ( quand il n'y a plus à découvrir l'histoire ), pas sur un premier jet .
Et j'ai carrément du mal à me dire pourquoi  .........  Visiblement, il est clair que je n'arrive pas  Confus en lançant un muet à me mettre dans l'état d'esprit où je suis quand je regarde un "parlant" ( je n'ose dire un film .... "normal"  Confus ) ! Je suis alors plutôt comme un spectateur qui se force Embarassed à regarder un muet, au lieu de penser au départ " je vais m'éclater en visionnant un bon, voire un grand film "  !!
Car en effet, la dernière fois que j'ai eu ( en fait involontairement ) cette démarche, c'était aussi pour un muet, en l'occurrence "Métropolis" !
Alors que j'ai aussi très récemment regardé du cinéma très ancien ( par exemple "L'île du Docteur Moreau" version 1932 avec Charles Laughton, ou "Le signe de la croix" de Cecil B. DeMille, la même année ), et là je me suis très bien laissé porter par l'histoire, sans avoir cet œil inquisiteur .
Par rapport à l'expres​sion( que je déteste ) qu'utilisent souvent pas mal de gens : "ça a beaucoup vieilli"  Mad , j'ai toujours dit sur le forum qu'avant de lancer un DVD-BR, je me mettais sans peine dans l'état d'esprit nécessaire au visionnage d'un métrage des années 30, 40 ou 50, comparativement à une production moderne, et que je pouvais alors me laisser porter sans aucunement avoir un ressenti péjoratif sur les codes de réalisation de ces époques face aux codes actuels ! Je maintiens et je persisterai toujours sur cette démarche !
Sauf que visiblement, je n'y arrive pas vraiment pour le cinéma muet Confus  ! Même en voulant me forcer Twisted Evil  !!! Mea maxima culpa !

Alors, "L'aurore"  ??
Histoire très simple : Monsieur ( dans une campagne un peu austère où l'on s'ennuie vite ) tombe amoureux d'une autre femme (une citadine) - quoique je penserais plutôt à l'appel de la chair Mrgreen  -, laquelle l'incite à assassiner son épouse . D'abord obéïssant, il renonce finalement à l'acte et se rabiboche avec sa femme à l'occasion d'une virée festive en ville. Sauf que parfois, des circonstances impromptues .......... mais je ne révélerai pas le dénouement pour ne pas spoiler !
La tendance générale est donc bien au drame, mais en cours de route, à mon sens tout au moins, Murnau se perd un peu dans des saynètes que j'ai plutôt perçu comme du remplissage quand on ne sait pas vraiment comment tenir 90 minutes au fil d'une intrigue "timbre-poste" : tel un porcelet dans un restaurant  Shocked qui renvoie au burlesque pur et dur, une scène pas très utile  Question chez un barbier ( peut-être juste pour montrer qu'on est jaloux ? ), et quelques autres situations qui semblent pour certaines venir un peu comme un cheveu sur la soupe  Confus   ........ 
En clair, je n'ai pas été franchement enthousiasmé par le fond ! Sur la forme par contre ( et je crois que c'est ce qui fait la réelle force du film ) c'est esthétiquement très beau, et ( mais je ne suis pas du tout un expert pour être péremptoire là-dessus ) j'imagine assez novateur en matière de mise en scène .
J'ai presque envie de faire un parallèle avec "Citizen Kane" . Non pas que les deux films se ressembleraient nononon , mais sur le fait que celui d'Orson Welles est quasi unanimement reconnu de par le monde comme un chef d'œuvre absolu, voire par certains comme le plus beau film de toute l'Histoire du cinéma (j'ai souvent lu çà) ! Bon, personnellement j'aime beaucoup ce film, mais pas au point de lui conférer un tel statut, loin s'en faut .
Et mon sentiment est que cette réputation tient uniquement à la forme du métrage, à l'inventivité de la mise en scène et à la conception d'une alors nouvelle grammaire cinématographique totalement novatrice, infiniment plus que pour son aspect scénaristique Confus  ............ !
Toute proportion gardée ( même si François Truffaut aurait dit que le plus beau film était pour lui "L'aurore" ), j'ai la très nette impression que la réputation du film de Murnau repose sur le même concept !
Après, mon ressenti n'a qu'une valeur très subjective  .......  Twisted Evil
Quant au jeu des acteurs, si Janet Gaynor ( l'épouse, car les personnages n'ont ici pas de nom ) fait preuve d'un naturel très correct pour du cinéma muet , George O' Brien ( le mari adultérin et presque assassin ) m'a semblé en permanence dans l'outrance - typique pour l'époque - du mec qui en fait des tonnes, ce qu'on voyait d'ailleurs encore dans les premiers films parlant du début des années 30 .
Puisqu'il faut ici noter ( pas trop mon truc Confus  ), tous éléments pris en compte, je lui attribuerai un 6,5/10 ( ce que l'ami Reno11 trouvera largement insuffisant  Confus , je n'ai aucun doute là-dessus !! )


Dernière édition par Barbe-Noire le Ven 10 Mar - 3:47, édité 1 fois
Barbe-Noire
Barbe-Noire

Messages : 2658
Date d'inscription : 07/11/2019
Age : 67
Localisation : Seine et Marne ( et toujours "à la croisée des chemins" )

snaky930, zardi et reno11 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 45 Empty Re: Dernier film visionné

Message par reno11 Jeu 9 Mar - 11:54

Merci pour cette belle prose Cool
Je ne critiquerai pas ta note pour la bonne raison que nous n'avons pas les mêmes critères de notation.
C'est pour cela que j'avais abordé le sujet naguère dans un autre topic.
Chacun a ses propres critères , il n'est pas question pour moi de juger les critères de notation des uns et des autres. En revanche , je peux décider pour moi-même qu'en fonction des critères de l'autre , la note d'un forumeur peut avoir ou non une signification pour moi.
Par exemple , une note sur des critères exclusivement émotionnels n'aura aucun intérêt à mes yeux. Noter son propre plaisir peut avoir de l'intérêt pour soi , je ne suis pas convaincu qu'il en ait pour les autres.
En conclusion , chacun fait ce qui lui plait , chacun note comme il veut , chacun tient (ou pas) compte de la note de l'autre.
Liberté , liberté chérie... Very Happy
Je suis très content que tu aies découvert ce film quasi centenaire et que tu aies pu même partiellement ressentir une certaine solennité faute d'enthousiasme  , c'est ça qui est important aussi me semble-t-il.

Quant au statut d'un film , ce n'est pas un jugement instantané d'un unique spectateur qui peut lui en conférer un , c'est sa capacité à fasciner un grand nombre de personne sur le temps long , à transcender les époques. C'est aussi ce qui pousse à l'humilité , la prise de conscience du peu de signifiance de son propre avis au regard de l'oeuvre et de sa pérennité.

reno11

Messages : 70
Date d'inscription : 06/06/2022

Barbe-Noire et zardi aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Dernier film visionné  - Page 45 Empty Re: Dernier film visionné

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 45 sur 46 Précédent  1 ... 24 ... 44, 45, 46  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum